Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.
Cumhuriyet - Turquie | mardi, 19. janvier 2016

Ankara n'aurait dû épargner ni Daech ni le PKK

Selon la presse, 961 combattants étrangers de Daech ont été arrêtés en Turquie en 2015. Le problème actuel du terrorisme résulte de l'angélisme du parti au pouvoir AKP vis-à-vis de ses adversaires, estime le quotidien kémaliste Cumhuriyet : "Il y trois ans à peine, l'AKP entretenait encore des relations modérées avec tout le monde : il rencontrait le PKK et négociait avec lui, acceptant son existence. … Avec Daech, pour dire les choses gentiment, on n'était ni ami ni ennemi. Ces combattants pouvaient bénéficier de soins en Turquie et des groupes proches de Daech pouvaient même se retrouver sur son sol. … Les relations modérées d'hier se sont aujourd'hui transformées en guerre totale. Car Daech est une organisation terroriste au moins aussi brutale et inhumaine que le PKK. Ses méthodes sont les mêmes. … Les uns décapitent au sabre, les autres à coups de bombes. C'est la modération dans les rapports avec Daech et le PKK hier qui a pavé la voie aux atrocités et au chaos que l'on connaît aujourd'hui."

» Ensemble de la revue de presse de mardi, 19. janvier 2016

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu