Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.
Neatkarīgā - Lettonie | samedi, 16. janvier 2016

Une minimisation dangereuse de la violence sexuelle

Sous l'effet du politiquement correct, les évènements de Cologne se trouvent réduits au simple rang de particularisme culturel, critique le quotidien national conservateur Neatkarīgā : "On trouve même des spécialistes sérieux qui considèrent le viol comme un facteur culturel. Un violeur blanc est une brute, mais pour un réfugiés de guerre, le viol fait partie de sa culture, un jeu exotique portant le nom de 'Taharrush'. Allons-nous tout simplement accepter que ces garçons s'amusent de la sorte tandis que d'autres, qui n'ont pas reçu en partage cet héritage culturel, encourront des peines de prison ou de castration chimique ? Une conjuration du silence, à laquelle ont adhéré beaucoup de personnes en Allemagne, y compris les médias, à dessein de dissimuler le comportement barbare des réfugiés, a fini par se décomposer comme un fruit trop blet. … Que pensent les politiques, responsables de ce chaos ? En tentant de camoufler les informations dans les médias, en vertu du politiquement correct, ils se menacent eux-mêmes autant qu'ils menacent la société."

» Ensemble de la revue de presse de lundi, 18. janvier 2016

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu