Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Revue de presse / Archives

Večer - Slovénie | vendredi, 23. août 2013

Un massacre collectif sous le nez de l'ONU

Le quotidien conservateur Večer établit un parallèle troublant entre les possibles attaques au gaz toxique en Syrie et le massacre de Srebrenica : "Des experts en armes chimiques de l'ONU ont beau se trouver en Syrie actuellement, le régime syrien se sert de leur présence comme alibi, insinuant qu'il n'aurait pas la bêtise de recourir aux gaz sous le nez de l'ONU. Il ne faut pourtant pas oublier l'histoire. A Srebrenica, le chef militaire des Serbes de Bosnie, Ratko Mladič, assurait devant les caméras et les casques bleus néerlandais de l'ONU que personne n'avait rien à craindre. … Le monde était rassuré. Et dans le même souffle, ce général ordonnait le pire génocide [en Europe] depuis la Seconde Guerre mondiale. Il ne nous reste plus qu'à espérer que politiques et généraux aient tiré les leçons de l'histoire. Si l'on trouve suffisamment de preuves du recours au gaz toxique par le régime Assad, il est grand temps que le monde reconnaisse enfin qui est l'agresseur, et qui est la victime en Syrie. Et qu'il agisse en conséquence."

» Ensemble de la revue de presse de vendredi, 23. août 2013

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu