Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Revue de presse / Archives / Revue de Presse | 12.01.2016

 

À LA UNE

Après les agressions de Cologne, quelle réponse de l'Allemagne ?

La place de la cathédrale de Cologne, la nuit de la Saint-Sylvestre. Plus de 500 plaintes ont été déposées en lien avec les agressions. (© picture-alliance/dpa)

 

Le débat se poursuit en Allemagne sur la réponse à donner aux incidents qui ont émaillé la nuit de la Saint-Sylvestre à Cologne. Selon certains éditorialistes, les politiques, de gauche notamment, ne peuvent ignorer davantage les inquiétudes des citoyens. D'autres appellent Merkel à renoncer à son "humanitarisme" et à démissionner pour ne pas mettre l'Europe en péril.

The Independent - Royaume-Uni

Un gouvernement doit aussi s'occuper de son peuple

Si l'on veut éviter que les agressions de Cologne ne favorisent l'essor de l'extrême droite en Allemagne, la gauche devra tenir compte des craintes de la population, souligne le quotidien de centre-gauche The Independent : "Même si l'extrême droite exploite les attaques de Cologne à ses propres fins, cela ne veut pas dire que les inquiétudes des gens ordinaires ne sont pas légitimes. On ne peut se contenter de dire que les femmes allemandes subissent aussi les agressions sexuelles d'Allemands blancs, car l'un n'excuse pas l'autre. … Si la gauche ignore les inquiétudes des Allemands lambda après les attaques de Cologne, la situation pourrait se dégrader pour tout le monde, y compris pour les réfugiés. On laisserait alors l'extrême droite déterminer l'agenda et obtenir un plus grand soutien populaire. La priorité de tout gouvernement est le bien-être de ses citoyens, et on ne peut pas en vouloir au gouvernement allemand de se focaliser sur cet aspect." (11.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

The New York Times - USA

Vu d'ailleurs : l'Allemagne doit renoncer à l'humanitarisme

De l'avis du quotidien New York Times, les agressions commises contre des femmes le soir de la Saint-Sylvestre sont un véritable avertissement pour l'Allemagne : "Cet épisode entraîne la polarisation entre la population locale et les primo-arrivants. On ne risque pas seulement un sursaut du terrorisme, mais aussi une renaissance de la violence politique propre aux années 1930. … La prudence impose de tout faire pour éviter cette perspective, ce qui implique de fermer temporairement les frontières de l'Allemagne aux nouveaux arrivés. En commençant notamment par l'expulsion régulière de jeunes hommes en pleine capacité de leurs moyens. Il faut également renoncer à l'illusion que l'Allemagne puisse absoudre les péchés de son passé en privilégiant un humanitarisme inconditionnel aujourd'hui. Il est ainsi temps qu'Angela Merkel quitte le pouvoir, afin d'éviter que son pays et l'Europe ne paient le prix de sa folie." (09.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

Göteborgs-Posten - Suède

Ne pas sous-estimer les différences culturelles

L'une des raisons des agressions sexuelles commises à Cologne la nuit du Nouvel An et des incidents similaires survenus en Suède lors de festivals de musique est liée aux différences culturelles dans la perception de la femme par les autochtones et les immigrés, analyse le quotidien libéral Göteborgs-Posten : "Dans de nombreuses civilisations, le rôle des femmes est très restreint. Elles sont filles, épouses ou mères. La femme est toujours la propriété de quelqu'un ou remplit un rôle déterminé. Ceci ne signifie pas que dans ces civilisations, on manque de respect aux femmes. Mais ce respect est attribué à ces femmes qui sont à l'intérieur, pas à l'extérieur, et il est réservé à leurs rôles. ... Les femmes occidentales qui s'amusent sans voile ou en compagnie d'hommes envoient des signaux qui peuvent être jugés déroutants ou provocants. ... Il ne faut pas sous-estimer le choc de civilisation qui s'exprime dans la perception des relations hommes/femmes." (12.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

Blog Katrin Rönicke - Allemagne

On devrait demander des comptes à l'Etat

Suite aux incidents du Nouvel An à Cologne, la grande coalition allemande veut renforcer le droit relatif aux expulsions et l'obligation de résidence pour les demandeurs d'asile et les personnes dont le séjour est toléré sur le territoire allemand. Ceci n'est sûrement pas la solution au problème, critique la blogueuse Katrin Rönicke : "Il y a des lois et des règles, et il faut les imposer afin de permettre une cohabitation pacifique au sein de la société. Mais la société déconstruit sa propre possibilité de faire appliquer ces règles en privant la police de moyens humains et en l'asséchant sur le plan politique, et ce depuis des années. Ceux qui, face à cette situation, réclament de nouvelles lois au lieu de faire appliquer celles qui existent, ceux qui demandent des lois qui ne sont pas conformes à la Constitution, à la Charte des droits fondamentaux et à la Convention de Genève sur les réfugiés, créent une société à deux vitesses : ... on occulte la faiblesse de l'exécutif tandis que l'on recherche des coupables uniquement parmi les migrants et les réfugiés." (11.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

POLITIQUE

Pravda - Slovaquie

Après Cologne, l'appel ridicule de Robert Fico

Suite aux événements de la Saint-Sylvestre à Cologne, le Premier ministre slovaque Robert Fico, en pleine campagne électorale, a réclamé la semaine dernière la tenue d'un sommet européen extraordinaire sur la question et a souligné son hostilité vis-à-vis de l'accueil des migrants musulmans. Le quotidien de gauche Pravda l'appelle à ne pas en faire trop : "Il ne faut pas avoir peur du ridicule pour réclamer, avec sérieux, la tenue d'un sommet extraordinaire de l'UE sur les agressions de Cologne. Quelles seraient les questions abordées ? Le comportement de la police de Cologne ou bien la couverture des médias publics ? Les médias allemands ont discrètement mis de côté leur attitude faussement bien pensante. Et le chef de la police de Cologne a été limogé. … Or si personne n'exige que la Slovaquie accueille autant de réfugiés que l'Allemagne, du moins proportionnellement à la population du pays, la faiblesse de notre politique d'asile ne nous permet pas vraiment de vilipender les erreurs des Allemands dans l'intégration de personnes issues d'un autre contexte religieux et culturel." (12.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

La Croix - France

L'aide humanitaire ne sauvera pas Madaya

Un premier convoi humanitaire a atteint lundi la ville syrienne de Madaya, assiégée depuis plus de six mois par les troupes gouvernementales, et dans laquelle jusqu'à 40 000 personnes sont privées de nourriture. Des images de personnes faméliques avaient fait le tour du monde la semaine dernière. L'apport d'une aide alimentaire ne doit être qu'une première étape, souligne le quotidien catholique La Croix : "La nourriture est nécessaire, évidemment. Essentielle. Mais elle n'est pas suffisante. La guerre de propagande que se livrent dans un cruel marchandage autour de ces populations les différents camps impliqués en Syrie, le prouve assez : seule une solution globale de paix permettra d'en finir avec les images atroces d'un conflit aux conséquences humaines désastreuses qui a déjà fait plus de 250 000 victimes. … Les habitants de Madaya, mais aussi ceux de toute la ­Syrie, méritent plus qu'une mobilisation humanitaire de courte durée, sous la pression de photos-chocs." (11.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

Lrt - Lituanie

Le dilettantisme polonais, une plaie pour les PECO

Selon le ministre polonais des Affaires étrangères, Witold Waszczykowski, Varsovie est prête à s'entendre avec Londres sur la restriction des prestations sociales pour les migrants intracommunautaires. En contrepartie, la Pologne veut obtenir l'établissement de bases militaires de l'OTAN sur son territoire. La politique dilettante du gouvernement polonais dessert aussi d'autres pays, déplore le portail de la radio lituanienne LRT : "La politique de Varsovie est dangereuse pour la Pologne, mais aussi pour ses voisins, comme la Lituanie. ... Avec ses propos en matière de politique étrangère, en provoquant délibérément des conflits avec des Etats de l'Ouest et en attisant la crise politique nationale, le gouvernement polonais risque de s'isoler, au point que d'autres alliés de l'OTAN ne communiqueront avec lui qu'avec réticence. Et au lieu de favoriser les objectifs de l'ensemble des membres orientaux de l'OTAN, Varsovie risque d'empêcher l'Ouest de considérer ces pays comme des membres à part entière de l'alliance." (11.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

Suomenmaa - Finlande

L'indépendance militaire, un gage de stabilité

Dans un article publié dimanche en Suède et en Finlande, les Premiers ministres des deux Etats nordiques, Stefan Löfven et Juha Sipilän, ont souligné l'importance de l'indépendance militaire de leurs pays. Suomenmaa, le journal du Parti du centre actuellement au pouvoir en Finlande, approuve cette déclaration : "Selon l'article, l'indépendance militaire est un principe crédible qui contribue à la stabilité et la sécurité de l'Europe du Nord. C'est juste, et il faut le rappeler. La situation dans la Baltique n'a pas seulement changé à cause de la puissance militaire croissante de la Russie et l'augmentation de ses activités, comme on l'entend souvent. Elle a bien évidemment été aussi influencée par l'élargissement de l'OTAN à quatre pays limitrophes de la Baltique. Dans ce contexte, l'indépendance militaire de la Finlande et de la Suède a un effet apaisant." (12.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

RÉFLEXIONS

La Repubblica - Italie

Le Royaume-Uni sabote l'UE depuis le début, par Massimo L. Salvadori

L'UE est en plein échec et un pays membre en est particulièrement responsable, estime le politologue Massimo L. Salvadori dans le quotidien de centre-gauche La Repubblica : "Je pense qu'il n'est pas faux de considérer que l'adhésion du Royaume-Uni à la CEE en 1975 a été une erreur stratégique dont nous payons encore le prix aujourd'hui. Depuis, la politique britannique est constamment inspirée par l'idée de boycotter toute tentative de créer une gouvernance politique homogène du continent. L'UE s'est certes agrandie, mais il manque un noyau dur susceptible de conférer l'esprit du fédéralisme à la communauté. ... Elle n'a pas de gouvernement commun, pas de Constitution, pas de monnaie commune à tous, pas de banque centrale du même acabit que la Fed américaine, pas de politique étrangère purgée des intérêts nationaux, pas de défense commune. Nous sommes arrivés au point où l'Union a besoin d'une véritable réorganisation. Le stimulus ne peut venir que des gouvernements. Les citoyens sont appelés à décider s'ils veulent réellement devenir des citoyens européens, ou bien se replier sur leur citoyenneté nationale respective." (12.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

Jutarnji list - Croatie

Les musulmans sont les nouveaux juifs d'Europe, par Miljenko Jergović

Le sort des musulmans en Europe ressemble de plus en plus à celui des juifs dans les Etats fascistes des années 1930, observe l'écrivain Miljenko Jergović dans le quotidien libéral Jutarnji List : "Au début du XXe siècle, le maire de Vienne Karl Lueger affirmait que la principale menace pour notre mode de vie émanait des juifs venus de l'Est. Le terme de 'juif oriental' se répandait alors dans toute l'Europe, tel une insulte et une menace. N'assistons-nous pas à un phénomène similaire aujourd'hui ? A la seule différence qu'il s'agit de musulmans et d'Arabes au lieu de juifs ? Le soir de la Saint-Sylvestre, lorsque des musulmans s'en sont pris à des Européennes blanches sans défense dans les rues et sur les places des villes, les médias à sensation de l'Est ont immédiatement annoncé une nouvelle phase de peur et de panique. Les lecteurs sont paralysés par la peur, sans se douter qu'il s'agit là de la reviviscence de vieilles légendes. L'une de ces légendes des années 20 et 30 du siècle dernier racontait que les juifs s'attaquaient aux chrétiennes dans le but de les déshonorer. Peu importe qu'elle repose ou non sur des faits réels, du moment qu'elle nuit à une communauté. C'est un véritable poison pour l'Europe." (12.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

ÉCONOMIE

De Morgen - Belgique

La Belgique doit recouvrer les impayés des multinationales

Dans un communiqué, la Commission européenne s'est attaquée lundi à la Belgique pour son régime fiscal "illégal" favorisant les multinationales et a ordonné que 35 d'entre elles remboursent environ 700 millions d'euros d'impôts impayés à ce pays. Une décision que le gouvernement entend combattre, ce dont s'indigne le quotidien de centre-gauche De Morgen : "Le gouvernement ne doit pas s'étonner si la population a le sentiment que l'Etat ne s'en prend qu'aux personnes bénéficiant de l'aide sociale. … L'époque dorée des stratégies de contournement fiscal est révolue. Grâce à LuxLeaks et à d'autres divulgations, les gens ont compris que ce type de régime fiscal favorable aux multinationales n'était plus acceptable. Pour la très grande majorité des gens qui n'ont d'autre choix que de régler sagement leurs impôts, c'est une très bonne nouvelle." (12.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

CULTURE

Eesti Rahvusringhääling - Estonie

David Bowie, ou l'art de vieillir

Le musicien David Bowie est décédé dimanche à l'âge de 69 ans. Sur le site de la radio estonienne Eesti Rahvusringhääling, la psychologue Kätlin Konstabel le décrit comme un modèle : "J'ai compris de ces deux albums [Earthling et Outside] qu'il était possible de bien vieillir et que l'âge n'était qu'un simple chiffre sur la carte d'identité. … Finesse d'esprit, fraîcheur intellectuelle et volonté d'expérimentation, voilà des qualités dont ni les jeunes, ni les soi-disant artistes ont le monopole. Et le courage de regarder la vie en face ? … Non, pas besoin pour cela d'être gravement malade et de produire un album exceptionnel à l'article de la mort ; mais nous devrions de temps en temps nous pencher sur nous-mêmes, sur notre vie et sur le sens de celle-ci, quels que soient notre âge ou notre profession. Avoir le courage d'évoluer. Dans la musique comme dans la vie." (12.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

SOCIÉTÉ

eldiario.es - Espagne

L'infante Cristina fait la manche

Lors de l'ouverture du procès de l'affaire de Nóos, les défendeurs de l'infante Cristina, mais aussi le parquet et l'administration fiscale lésée ont préconisé lundi d'abandonner les poursuites à l'encontre de la sœur du roi d'Espagne. Sur le portail de gauche eldiario.es, Isaac Rosa fait part de son irritation : "Je ne veut pas être rancunier, mais je n'y peux rien : chaque fois que je vois l'infante sur le banc des accusés, avec son air innocent, je repense au mariage que je lui ai financé. ... C'est plus pour me calmer, pour ne pas songer au fait que je paie aussi ses avocats aujourd'hui. Des clopinettes comparées à ces fêtes en grande pompe. Ah, vous ne saviez pas que nous payons pour sa défense ? Je ne veux pas dire son avocat, Maître Miquel Roca, et toute son équipe. Je parle des deux autres avocats que nous cofinançons : le procureur et l'avocate de l'administration fiscale. ... Ah, peu importe, c'est tournée générale !" (11.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

Ziare - Roumanie

L'éducation roumaine, trop sévère pour la Norvège

En décembre, les autorités norvégiennes ont retiré aux parents d'une famille romano-norvégienne le droit de garde de leurs cinq enfants, au motif qu'ils les auraient battus. Les parents se défendent en disant qu'ils ne giflaient leurs enfants que de temps en temps. Pour le portail Ziare, deux civilisations se font face : "En Roumanie, quand on apprend que des enfants sont battus au point d'atterrir à l'hôpital, on sait qu'il ne s'agit que de la partie émergée de l'iceberg. Il ne faut pas croire que de telles violences ne sont pas réprimées par la loi chez nous. La Roumanie prévoit le retrait du droit de garde en cas d'abus. Mais la différence fondamentale entre notre législation et celle de la Norvège consiste dans l'application. … En l'occurrence, on peut parler d'un choc des civilisations. Dans l'une des civilisations, on dit que les 'coups viennent du paradis', dans l'autre, on applique le principe de tolérance zéro pour toute forme d'abus." (11.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

MÉDIAS

Hürriyet - Turquie

Turquie : une chasse aux sorcières, comme dans les années 1990

Une enquête a été ouverte lundi en Turquie à l'encontre de la chaîne de télévision Kanal D, accusée de mener une "propagande terroriste". A l'origine de cette enquête, l'appel lancé vendredi par une téléspectatrice dans le cadre de l'émission populaire Beyaz Show, demandant d'accorder une plus grande attention aux victimes civiles du conflit avec les Kurdes dans le sud-est du pays. Une nouvelle chasse aux sorcières, déplore le quotidien conservateur Hürriyet : "Accuser le présentateur d'une émission de divertissement de propagande au profit d'une organisation terroriste, alors qu'il n'a absolument rien à voir avec cela, c'est tout à fait inacceptable.  … Dans la lutte antiterroriste, certaines forces au sein de l'Etat adoptent une logique qui ressemble à celle de l'Etat dans les années 1990. Or, on ne peut pas dire que cette attitude a été couronnée de réussite par le passé. De ce point de vue, les années 1990 ont été une période sinistre et douloureuse. Il ne servirait absolument à rien de tenter à nouveau de restreindre les libertés et de museler les voix critiques dans notre pays." (12.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu