Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Revue de presse / Archives / Revue de Presse | 03.08.2009

 

À LA UNE

Désemparés face à l'ETA

Désemparés face à l'ETA

 

Jeudi, peu avant le cinquantième anniversaire de la création de l'ETA, les terroristes présumés de l'organisation clandestine basque ont commis un attentat à la bombe sur l'île espagnole de Majorque. Deux personnes ont été tuées dans ce qui aura été la deuxième attaque en moins de 48 heures. Tandis que les enquêtes se poursuivent, la presse européenne se demande comment agir contre l'ETA. » suite

Extraits des publications suivantes:
The Irish Times - Irlande, Le Figaro - France, El Mundo - Espagne, Süddeutsche Zeitung - Allemagne

The Irish Times - Irlande

Le quotidien The Irish Times espère que les derniers attentats perpétrés par l'ETA ne sont pas les premiers d'une nouvelle série: "La recrudescence de la campagne de terreur de l'ETA pour d'un Pays basque indépendant a surpris et troublé de nombreux observateurs, notamment le ministère de l'Intérieur espagnol. En collaboration avec les autorités françaises, le ministère a enregistré l'année dernière une série de réussites policières significatives contre l'ETA. … Il faut espérer que ces attaques ne marquent pas le départ d'une nouvelle campagne durable de ce groupe mais qu'elles ne sont, comme le prétend le ministère de l'Intérieur, qu'une dernière tentative désespérée de convaincre ses partisans comme le gouvernement espagnol que l'ETA demeure une puissance importante. Il est clair qu'il existe toujours des Basques convaincus que l'autodétermination de la région a un prix pour lequel il vaut la peine de se battre. Beaucoup de choses dépendront du nombre de personnes que l'ETA pourra recruter pour de telles actions et des succès que la police remportera en appréhendant les coupables et leurs leaders." (03.08.2009)

Le Figaro - France

Après l'attentat de l'ETA à Majorque, le quotidien conservateur de droite Le Figaro écrit : "Cinquante ans après sa naissance, en plein franquisme, l'organisation terroriste ETA ne sait faire qu'une seule chose : tuer. La 'lutte armée' pouvait, à l'extrême rigueur, trouver des avocats lorsqu'il s'agissait, il y a un demi-siècle, de combattre l'une des dernières dictatures de l'Europe non communiste. Il fut un temps reculé où l'on pouvait parler d'une organisation 'séparatiste' armée ou 'd'indépendantistes' irréductibles. Ceux qui se cachent aujourd'hui derrière le beau slogan 'Euzkadi et liberté', et qui le dénaturent avec tant de sang versé, ne sont plus qu'une survivance anachronique d'un passé révolu où la violence régissait la politique. ETA a le triste privilège d'être l'organisation terroriste la plus ancienne de notre continent. Dans une Espagne devenue l'une des plus grandes démocraties européennes, le passé totalitaire ne subsiste que parmi ces jeunes illuminés, aveuglés par leur propre violence." (01.08.2009)

El Mundo - Espagne

Après les deux attentats perpétrés par l'organisation clandestine basque ETA fin juillet, le quotidien conservateur El Mundo met en garde contre des négociations futures avec l'aile politique des terroristes : "La gauche séparatiste basque se rend probablement compte qu'elle peut obtenir plus de concessions de l'Etat en optant pour la voie catalane [par des négociations politiques officielles] plutôt qu'en choisissant la terreur, qui suscite chaque jour un rejet plus important. C'est pourquoi elle est si intéressée par le fait de négocier, de redevenir un interlocuteur du gouvernement et de retrouver un statut légal qui lui permette de se présenter aux élections. Le gouvernement ne doit pas tomber dans ce piège. La seule voie en ce moment c'est celle de la fermeté policière et de l'union des partis démocratiques. Tant que l'ETA ne renoncera pas définitivement à la violence, il faudra poursuivre cette politique réfléchie visant la reddition sans condition du groupe." (03.08.2009)

Süddeutsche Zeitung - Allemagne

L'Espagne ne pourra vaincre l'ETA qu'au terme d'un combat de longue haleine, estime le quotidien progressiste de gauche Süddeutsche Zeitung : "La direction de l'organisation terroriste basque ETA … 'vit à des années lumières de la réalité'. Il est intéressant de noter que cette observation ne vient pas du front de la politique espagnole, … mais de la plume de Txema Matanzas, qui était encore récemment l'un des principaux idéologues des extrémistes basques. Il est temps de mettre fin à la violence, a déclaré Matanzas depuis sa prison. L'hypothèse selon laquelle l'Etat tant détesté par l'ETA se rendra de nouveau à la table des négociations, comme la dernière fois en 2006, est complètement erronée. … Des gouvernements de couleur différente ont osé le faire à trois reprises, par trois fois l'ETA a rompu les négociations et a posé des bombes au nom d'un autre Pays basque. Les deux grands partis, le Parti socialiste actuellement au pouvoir ainsi que le Parti populaire conservateur, PP, témoignent par leurs actes et leurs propos d'une unité dans la lutte contre l'ETA, profondément ressentie, portée par la quasi majorité de la population en Espagne et bénéficiant d'un soutien international." (03.08.2009)

POLITIQUE

Berlingske - Danemark

Le nouveau secrétaire général de l'OTAN face à de grands défis

Le nouveau secrétaire général de l'OTAN, Anders Fogh Rasmussen, prend ses fonctions ce lundi. De grands défis attendraient l'ancien Premier ministre danois, écrit le quotidien Berlingske Tidende : "L'OTAN va se transformer dans les années à venir. On parle aux Etats-Unis d'un élargissement à l'Australie et à la Nouvelle-Zélande, et peut-être aussi au Japon et à la Corée du Sud. Avec les pays européens, qui considèrent l'OTAN comme un club américano-européen, cela pourrait être difficile à réaliser. … Anders Fogh Rasmussen aura aussi pour mission d'améliorer les relations avec le monde musulman. Personne ne sait actuellement dans quelle mesure le fait que le Danemark ait été [en 2006] le centre de ce que l'on appelé l'affaire Mahomet [à propos des caricatures du prophète dans les journaux danois], favorisera l'exercice de ses fonctions. Mais il doit être conscient de l'ampleur du travail que cette tâche nécessitera. … Celle-ci commencera à Washington. C'est là que Fogh devra inspirer la confiance. La confiance dans les changements, sans entrer en collision avec les anciens membres de l'OTAN." (03.08.2009)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

The Times - Royaume-Uni

Procès-spectacle en Iran

Dans la capitale iranienne, Téhéran, un procès a commencé ce week-end au cours duquel 100 opposants au régime seront jugés. Il est reproché aux accusés d'avoir poussé au soulèvement suite aux élections controversées du mois de juin. Le quotidien conservateur The Times condamne cette procédure : "Un procès-spectacle ne dévoile rien d'autre que la culpabilité de ses organisateurs. Toutes les tentatives de monter un spectacle juridique qui fournit un jugement prédéterminé et qui doit intimider ceux qui ne se trouvent pas dans la salle d'audience, est une grosse erreur judiciaire. C'est aussi ce qui caractérisait les procès politiques dans la Russie de Staline et l'Allemagne d'Hitler. Et la procédure qui a débuté samedi à Téhéran contre 100 personnes accusées d'agitation suite à la fraude électorale en Iran est tout aussi répugnante, avec son instrumentalisation hypocrite des tribunaux à des fins politiques. … Le procès-spectacle est un signe suspect qui montre que l'Iran est maintenant tellement empêtré dans ses propres luttes de pouvoir qu'il saluerait une escalade de la situation." (03.08.2009)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

De Morgen - Belgique

La police ne doit pas porter atteinte à la parité homme-femme

Dans une nouvelle directive, la police fédérale belge a défini le principe selon lequel lors de contrôles d'identité, l'identité des femmes portant la burqa (vêtement des femmes musulmanes qui les voilent complètement) ne doit être vérifiée que par des femmes policiers. Cela comporte des risques, écrit le quotidien De Morgen: "Personne n'interdit à la police de tenir compte des particularités culturelles de groupes de la population. Mais cela ne doit jamais se produire aux détriments des principes de base de la société démocratique, l'égalité homme femme en fait partie, et ce, même pendant leur service dans la police. A cela se rattache le fait que ce n'est pas à la personne contrôlée de décider par qui il ou elle est contrôlée. Si l'on suit l'argumentation de … la police fédérale, on doit alors à l'avenir être d'accord avec le fait que les hommes musulmans, quand ils déposeront devant nos tribunaux, ne pourront pas être jugés ou condamnés par des juges femmes. Cela est d'ailleurs bien plus souvent le cas que les contrôles de femmes en burqa dans la rue. Heureusement, il ne vient à l'idée de personne d'accepter cette absurdité." (03.08.2009)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

RÉFLEXIONS

Népszabadság - Hongrie

Péter Farkas sur la durée de la crise économique

Dans le quotidien progressiste de gauche Népszabadság, l'économiste Péter Farkas se demande combien de temps la crise économique mondiale va encore durer : "Les analystes sont plus optimistes désormais. Si l'économie mondiale était encore en chute libre au début de l'année, elle a toutefois pu se ressaisir un peu au cours des derniers mois. Mais quand sera-t-elle complètement rétablie et quand remontera-t-elle la pente ? … [C'] est aujourd'hui pratiquement impossible à prévoir. … Si l'on a recours à un comparatif historique, on se rend compte qu'on ne peut s'attendre à un rétablissement rapide. Si nous examinons les crises mondiales du passé, on constate que dans de nombreux pays les périodes de crise ont duré en moyenne près de deux ans. … Aujourd'hui, il n'est pas seulement question d'une crise de la finance et de la surproduction, mais aussi d'une sorte de crise charnière du capitalisme mondial, ce qui signifie que le capitalisme va assurément se transformer après la crise. Trois scénarios sont imaginables pour la période consécutive à la crise : 1. Si la crise actuelle ne s'intensifie pas, que l'on parvient à sauver le ballon et à le regonfler, on peut s'attendre à un modèle néo-libéral transformé. … 2. Si la crise devait continuer à s'aggraver, un modèle keynésien devrait succéder à l'effondrement effectif de l'économie mondiale. … 3. Enfin, il y a un troisième modèle qui ne pourrait s'établir que sur le long terme, c'est-à-dire avec la fin de la crise sociale accompagnant la crise économique : un modèle économique et social durable." (03.08.2009)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

ÉCONOMIE

La Vanguardia - Espagne

La baisse de l'Euribor est bon signe

La tendance à la normalisation du marché du crédit se reflète dans la baisse de l'Euribor, le taux d'intérêt pour les activités de crédits entre les banques européennes, écrit le quotidien progressiste La Vanguardia : "L'écart entre [l'Euribor] et le taux d'intérêt de la banque centrale européenne, qui est d'un pour cent, a considérablement diminué. Cela montre que le marché du crédit interbancaire a regagné la confiance, sinon totalement, du moins en grande partie, d'autant plus que l'Euribor est le taux d'intérêt moyen des emprunts qui s'effectuent sur ce marché entre les principaux établissements bancaires européens." (03.08.2009)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

Newsweek Polska - Pologne

Le cours élevé du zloty est une conséquence des évolutions avec les Etats-Unis

Le magazine d'information Newsweek Polska se réjouit timidement du cours élevé de la monnaie polonaise, le zloty: "Nos compatriotes qui se préparent à partir à l'étranger peuvent se réjouir : le cours de notre monnaie par rapport à l'euro et au dollar s'est … hissé à son niveau le plus haut au cours de ce début d'année. … Après une courte phase de reprise, le zloty a continué à dépasser son taux de change le plus élevé des dernières semaines. Il a atteint un niveau de 4,14 par rapport à l'euro, de 2,91 par rapport au dollar et de 2,70 par rapport au franc suisse. … La plupart des analyses montre que la devise polonaise n'a pas tout montré. Dans quelques semaines, il est même possible que la limite des 4 zlotys pour un euro et de 2,75 zlotys pour un franc suisse soit atteinte. … Le zloty a-t-il vraiment la possibilité de continuer à prendre de la valeur? Il y a de bonnes raisons d'en douter. En effet le zloty n'a pas grimpé à la suite de résultats positifs de l'économie polonaise que l'on n'attendait pas. Il est la conséquence du développement de l'indice [financier] américain." (03.08.2009)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

SOCIÉTÉ

To Vima Online - Grèce

Les lois sur l'immigration sont une erreur

Dans le quotidien To Vima, Vasilis Moulopoulos déplore le nombre élevé d'immigrants et de réfugiés qui ont jusqu'ici trouvé la mort aux frontières de l'Europe : "Le chiffre fait froid dans le dos : 14 679 personnes sont décédées. [Les frontières de l'Europe] constituent un mur virtuel, plus long et plus élevé que le célèbre mur de Berlin, dont la chute a été célébrée comme une victoire du monde libre. Ces chiffres de la honte ne sont jamais évoqués lors d'un sommet du G8, par l'UE ou même par notre gouvernement, qui a (à l'instar d'autres pays européens) adopté des lois contre l'immigration illégale. Ce sont des lois qui traitent ceux qui entreprennent de se rendre vers la terre promise européenne comme des criminels. … Quiconque s'intéresse à la question de l'immigration illégale sait que ces lois monstrueuses ne peuvent être techniquement appliquées sans enfreindre le droit national et international. … C'est un écart dangereux, pas seulement et pas tant pour les personnes désespérées qui cherchent une nouvelle vie dans notre pays, mais aussi pour notre démocratie." (02.08.2009)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

MÉDIAS

Svenska Dagbladet - Suède

Les médias au service de la Gay Pride

Revenant sur le festival de la Gay Pride qui s'est tenu ce week-end à Stockholm, Göran Skytte établit des parallèles entre le combat pour les droits des homosexuels, des bisexuels et des transsexuels et le mouvement dit de 1968 : "Cela a été, comme toujours, une expérience intéressante de suivre pendant toute une semaine, heure après heure, jour après jour, la parade de ceux qui, à la lumière de l'information variée des médias, affirment en permanence être opprimés et persécutés. … Aujourd'hui comme hier, les médias capitulent totalement. Autrefois les rédactions étaient occupées par des journalistes de gauche (j'étais l'un d'entre eux), qui considéraient qu'il était de leur devoir de mener la lutte des classes. … Tous ceux qui opposaient la moindre résistance à cette demande de transformer la Suède en une société socialiste, étaient des 'fascistes', des 'bourgeois', des 'réactionnaires' et étaient condamnés au silence. Aujourd'hui, les médias placent les porte-parole du mouvement homosexuel, bisexuel et transsexuel sur le même plan : quiconque oserait remettre quelque chose en question, serait immédiatement traité 'd'homophobe'. J'ai également entendu l'expression 'hétérofasciste'. Personnellement, je suis content et reconnaissant d'avoir cette fois de la distance par rapport au sujet le plus politiquement correct du moment." (01.08.2009)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

Der Freitag - Allemagne

La censure par mise à jour

Certains clients de la société de vente en ligne Amazon.com sont mécontents car des fichiers livres ont été supprimés de leurs appareils de lecture. Leur colère n'est pas uniquement basée sur un malentendu, estime Matthias Becker dans le quotidien de gauche Der Freitag: "Il n'est pas possible de comparer un livre électronique à son modèle précurseur en papier. Ce que l'on possède noir sur blanc, on peut le porter à la maison en toute tranquillité ou le faire couler dans sa baignoire. Celui qui achète un fichier texte à Amazon, obtient le droit de le lire (manifestement, dans certains cas, un droit limité dans le temps). L'acheteur ne peut consulter ce livre que sur certains appareils, il ne peut pas le transmettre à qui que ce soit - c'est ce qui est expressément stipulé dans les conditions de vente. … Parmi les livres d'Amazon se trouvait aussi le roman 1984 de George Orwell. Nous nous souvenons que le héros de ce roman, qui travaille au 'ministère de la Vérité', adapte perpétuellement le passé en fonction de la ligne actuelle du parti et dans ce but, fausse les souvenirs historiques. Une armée de bureaucrates est occupée à retoucher des photographies et à réécrire des éditoriaux. Comme cela est compliqué et anachronique ! Aujourd'hui, la censure moderne et sans traces est possible avec simple une mise à jour automatique." (31.07.2009)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

Corriere della Sera - Italie

La menace de la disparition de The Observer révèle l'incertitude de tout un secteur

The Observer, le plus ancien journal dominical britannique, fondé en 1791 à Londres, est menacé de disparaître. C'est ce que commente le quotidien italien Corriere della Sera : "Quelle que soit l'issue finale … : il s'agit d'une pièce importante du journalisme de qualité qui disparaît et révèle ainsi l'incertitude de tout un secteur. … The Observer est l'une des 'institutions' du dimanche britannique. Ce fut le premier journal inauguré en 1791 consacré à présenter des reportages 'dénués de préjugés et non-influencés par les partis'. Son fondateur, W.S. Bourne, écrivait alors : 'Notre seul maître est l'indépendance'. Une mission … défendue pendant plus de 200 ans. … Aujourd'hui, The Observer est lu par l'élite intellectuelle de la gauche modérée. … Mais tous lui reconnaissent son courage d'attaquer sur tous les fronts, conformément au mot d'ordre 'nous n'appartenons à aucun parti'. Il a résisté à toutes les tempêtes politiques. Il les a dénoncées et les a expliquées pendant 218 ans ; mais survivre est devenu très difficile en période de crise." (03.08.2009)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

De Volkskrant - Pays-Bas

L'interdiction de Pirate Bay ne suffit pas

Le site suédois d'échanges en ligne The Pirate Bay a été interdit. L'interdiction ne pourra toutefois pas vraiment être appliquée, estime le quotidien progressiste de gauche De Volkskrant : "Le fait que l'industrie du film et du disque tentent de lutter contre le téléchargement gratuit de biens protégés doit certainement être défendu - les créateurs ont un droit à une rémunération. Mais face à l'échange intensif de données sur Internet, les producteurs ne peuvent pas se limiter à une attitude défensive et juridique. Ils doivent avant tout investir dans des sites de vente en ligne qui rendent attractif pour les consommateurs d'opter pour des sites payants mais légaux. … Les consommateurs payent certes quelque chose mais ils savent qu'ils évoluent alors dans un environnement protégé, sans virus, sans spam et sans fausses données. Même les sites en streaming, qui proposent pour un montant fixe par mois une écoute et un visionnage illimités, représentent une évolution favorable. On ne peut qu'espérer que ce seront pas les juges, mais bien la technique, qui s'avérera déterminante au final dans le combat pénible entre l'industrie et les consommateurs." (03.08.2009)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu