Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Revue de Presse | 14.01.2016

 

À LA UNE

L'UE lance une enquête sur l'Etat de droit en Pologne

Depuis plusieurs semaines, de nombreux Polonais manifestent contre leur gouvernement. (© picture-alliance/dpa)

 

La Commission européenne a engagé mercredi une procédure à l'encontre de la Pologne. Elle entend vérifier si les récentes réformes amorcées par le pays portent atteinte à la démocratie et à l'Etat de droit. L'UE devrait se garder de prendre des sanctions contre Varsovie à l'issue de ce processus, préviennent les commentateurs. D'autres appellent le gouvernement polonais à prendre au sérieux l'avertissement de Bruxelles.

Fakt - Pologne

Un coup de semonce que Varsovie aurait tort d'ignorer

La procédure engagée par l'UE est un signal d'avertissement sans équivoque à l'attention du gouvernement polonais, analyse le journal à sensation conservateur Fakt : "Une partie des commentateurs prennent à la légère la décision de la Commission. … Rappelons cependant que c'est la toute première fois dans l'histoire de l'UE que cette procédure est lancée. Elle ne couvrira pas de gloire notre pays. Les eurocrates nous ont privé du titre de premier de la classe parmi les nouveaux membres de l'UE, et ils nous ont pratiquement relégué au banc des accusés. C'est un coup de semonce pour le PiS. Il ne peut justifier toutes ses actions politiques, ni sa façon de les imposer, en invoquant sa victoire électorale ou la volonté du peuple. Parce que le peuple n'a pas élu le PiS pour qu'il défigure la Cour constitutionnelle. Car il n'en avait jamais été question pendant toute la campagne électorale." (14.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

Neue Zürcher Zeitung - Suisse

L'UE doit respecter la démocratie polonaise

Oui au dialogue, non aux sanctions : c'est en somme ce que préconise le quotidien libéral-conservateur Neue Zürcher Zeitung pour les rapports de l'UE avec la Pologne : "Le lancement d'une procédure de sauvegarde de l'Etat de droit, qui consiste avant tout en un dialogue entre Bruxelles et Varsovie, est peut-être un moyen approprié d'améliorer la compréhension mutuelle. … Des sanctions européennes contre la Pologne, qui semblent au demeurant avoir peu de chances d'aboutir, seraient cependant une erreur. Il y a fort à parier qu'elles seraient contre-productives. Premièrement, elles stimuleraient les réflexes d'autodéfense et le nationalisme, et ne feraient que légitimer la politique controversée du pays. Deuxièmement, des sanctions remettraient en cause les valeurs fondamentales que l'UE revendique elle-même. Le manque de respect envers la souveraineté et la volonté de l'électorat polonais est difficilement conciliable avec les principes démocratiques." (14.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

Delfi - Lituanie

Le dilemme lituanien

Il n'existe pas de réponse idéale aux développements en Pologne, explique le politologue Kęstutis Girnius sur le portail Delfi : "Aux yeux des observateurs occidentaux, certaines actions du nouveau gouvernement polonais sont contraires aux principes de l'Etat de droit. Le gouvernement enfreint les décisions de la Cour constitutionnelle et tente de museler les médias. … L'UE ne peut feindre d'ignorer qu'un Etat membre bafoue ses valeurs fondamentales. Si elle échouait à sanctionner la Pologne, l'UE s'avèrerait n'être qu'un tigre de papier. Mais des sanctions humilieraient le plus puissant des PECO et inciteraient nombre de ses citoyens à percevoir l'UE comme un ennemi. Quel que soit le vote de la Lituanie [tous les Etats membres doivent se prononcer sur d'éventuelles sanctions], celui-ci révolterait soit la Pologne, soit l'Allemagne et Bruxelles." (14.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

POLITIQUE

NRC next - Pays-Bas

Menacer Londres de Brexit et non céder à ses exigences

L'Union européenne doit changer son fusil d'épaule face aux réformes de l'UE exigées par la Grande-Bretagne, assène le chroniqueur Joris Luyendijk dans le quotidien libéral Nrc.next : "[Le Premier ministre David Cameron] espère que l'UE fera des concessions. Mais ce serait une erreur historique. Céder à cette tentative de chantage des Anglais reviendrait à les récompenser, ce qui entrainerait une armada de référendums de toutes parts. Cela paralyserait l'Europe. Mieux vaut recourir à des menaces. … Dites aux Anglais combien nous les ferons souffrir après leur départ. … Le meilleur moyen d'empêcher le Brexit est de faire comme si c'était déjà chose faite. … Il incombe aux politiques et aux chroniqueurs européens de faire clairement comprendre à l'Angleterre combien elle deviendrait impuissante et insignifiante. N'importe quel novice sait que l'UE doit être réformée de fond en comble. Or l'Angleterre ne veut pas d'une réforme qui améliore le sort de l'ensemble des Européens, mais uniquement le leur. … 'The English are only in it for themselves' (Les Anglais sont membres de l'UE uniquement pour les avantages qu'ils peuvent en tirer). Nous devons donc les traiter en conséquence." (14.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

ctxt.es - Espagne

L'Espagne sur la voie d'une grande coalition soumise à l'UE

En Espagne, le Congrès des députés s'est choisi mercredi pour président, lors de sa première session, le socialiste Patxi López. Le fait que ce vote ait été rendu possible par le soutien du parti libéral Ciudadanos et l'abstention des conservateurs laisse augurer une future coalition de partis jusque-là ennemis, redoute le portail de centre-gauche ctxt.es : "L'élection du président du Parlement montre que l'esprit de 78 [la domination des deux grands partis suite à la réforme constitutionnelle de 1978] perdure, que le nouveau terme à la mode sera celui de 'réforme' et que la formation d'une grande coalition regroupant trois partis est bien la solution privilégiée par [l'indice boursier espagnol] Ibex et l'UE. … Il pourrait s'agir - quelle horreur ! - de la première législature stable. … Avec une grande coalition formant un gouvernement dépourvu de souveraineté et qui accepte sans broncher les requêtes de l'Europe." (14.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

Le Monde - France

Il a manqué à Obama le talent d'entraînement

Le président Barack Obama a tenu mardi à Washington son dernier discours sur l'Etat de la nation. Malgré un certain nombre de réussites, Obama laisse derrière lui un sentiment d'insatisfaction et d'inachevé, relève le quotidien de centre-gauche Le Monde, qui tente d'en expliquer les causes : "Comme le dit David Ignatius, du Washington Post, Obama, dans une époque troublée, s'efforce de gouverner par la raison. Pas par des slogans, pas par des promesses intenables, pas par des 'y a qu'à' absurdes mais rassurants. Il est l'anti-Donald Trump, l'anti-Marine Le Pen. Contre le simplisme protestataire et ses solutions radicales, il préconise le compromis, cet oxygène de la démocratie. C'est à son honneur. Il lui a manqué le talent d'entraînement, le coup de gueule à point nommé, l'art de la politique politicienne pour traduire dans les faits les idées d'un homme sage en des temps d'anxiété." (13.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

ÉCONOMIE

Trends-Tendances - Belgique

Volkswagen : l'incompétence préférable à la malhonnêteté

Dans un entretien accordé à la station de radio américaine NPR, le nouveau patron de Volkswagen Matthias Müller, interrogé sur le caractère éthique de l'attitude de Volkswagen dans le scandale des moteurs truqués, a joué la carte de l'incompréhension. Une réaction logique, juge le magazine économique Trends-Tendances : "En Europe, on a vu le même genre de procédé de défense dans le secteur bancaire où des anciens PDG préfèrent apparaître comme incompétents plutôt que de prendre le risque d'être attaqués pour malversation. … On peut être choqué de sa réponse ou se souvenir que VW a une épée de Damoclès qui lui pend au-dessus de la tête aux Etats-Unis. Les uns évoquent des amendes de 20 milliards, d'autres vont jusqu'à 50 milliards. Vu les montants en jeu, il est clair que la ligne de défense du nouveau patron de VW, c'est l'erreur de compréhension, mais surtout pas le mensonge. D'où ses contorsions devant les médias américains; faire un mea culpa, oui, mais avouer qu'on a menti, non." (13.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

SOCIÉTÉ

The Irish Independent - Irlande

Le terrorisme de Daech ne fera pas plier l'Europe

Selon les autorités turques, le groupe terroriste Daech serait responsable de l'attentat kamikaze d'Istanbul, qui a coûté la vie à dix touristes. Les Européens n'entreront pas dans le jeu des terroristes en renonçant à leurs libertés et en changeant leur mode de vie, affirme le quotidien conservateur The Irish Independent : "L'objectif de cette organisation est de frapper les personnes faibles et sans défense. Elle cherche à provoquer une réponse violente, susceptible de lui apporter de nouvelles recrues. … L'objectif de Daech, c'est la privation de liberté. Comme l'a dit la prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi, la peur est la seule vraie prison, et la seule vraie liberté consiste à se défaire de la peur. L'Europe ne renoncera pas aussi facilement à ses libertés. Elle triomphera du terrorisme, et loin d'affaiblir cette résolution, chaque nouvelle atrocité ne fera que la renforcer." (13.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

The Times - Royaume-Uni

La misogynie, une tare plus culturelle que religieuse

Les agressions sexuelles commises la nuit du Nouvel An par des migrants sont moins liées à la religion qu'à des spécificités culturelles, analyse le quotidien conservateur The Times, préconisant la tolérance zéro en matière de violence faite aux femmes : "Plusieurs versions de l'islam attribuent incontestablement aux femmes un statut d'infériorité. Mais ceci vaut également, par exemple, pour le judaïsme orthodoxe. Les lecteurs se rappelleront par ailleurs les récentes affaires de viols collectifs en Inde. Il s'agit donc moins d'un problème spécifique à certaines confessions que de la caractéristique de cultures misogynes et rétrogrades. … Les cultures qui prêchent l'infériorité des femmes, même sous le prétexte hypocrite de vouloir les 'protéger' ou les 'honorer', ne sont que des cultures inférieures. De ce point de vue, leurs membres qui vivent dans nos pays doivent assimiler nos cultures." (13.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

Die Tageszeitung taz - Allemagne

Les Allemands impassibles face aux violences d'extrême droite

Plus de 250 néonazis ont saccagé lundi soir le quartier alternatif de Connewitz, à Leipzig, en marge d'une manifestation de Legida - la branche locale de Pegida. Le quotidien de gauche taz dénonce le silence face à ces émeutes dans le reste du pays : "En comparaison [avec le débat suscité par les évènement du Nouvel An à Cologne], le pays accueille les actes de violence de groupes d'extrême droite avec une impassibilité étonnante. Il est vrai que le maire de Leipzig a parlé de 'terreur dans les rues', et que plus d'un observateur a établi un parallèle avec les années 30. Mais au niveau national, l'écho a été bien faible. Aucun membre du gouvernement n'a exigé de dures sanctions et une 'tolérance zéro'. … Dans d'autres villes aussi, les partisans de Pegida et des 'milices civiles' d'extrême droite ont ouvert des chasses à l'homme contre les faciès plus ou moins étrangers. En plein jour, à Cologne par exemple. Il y a donc lieu de se demander si la violence contre ceux qui ont des idées et des visages différents fait à tel point partie de notre culture que beaucoup de personnes n'y voient rien de scandaleux." (14.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

Politiken - Danemark

Danemark : des lois d'asile contraires à l'intégration

Le Parlement danois a décidé de durcir les lois sur le droit d'asile en première lecture. Il est notamment prévu de saisir les biens des réfugiés d'une valeur supérieure à 10 000 couronnes [1 340 euros] et de n'autoriser le regroupement familial qu'au bout de trois ans. Le quotidien de centre-gauche Politiken critique ces mesures : "Si la proposition de confisquer les bijoux précieux affecte les réfugiés sur le plan matériel, la majorité des nouvelles lois touche un point encore plus sensible : dans l'insécurité de leurs nouvelles conditions de vie, ils ne peuvent s'appuyer sur le réconfort que pourrait leur procurer la présence de leurs proches. En dépit des protestations, de l'ONU notamment, et des suspicions d'infraction de la législation européenne exprimées par l'UE, la proposition de porter à trois ans au lieu d'un le temps d'attente pour les réfugiés de guerre avant de pouvoir procéder au rassemblement familial a été acceptée. … La ministre de l'Intégration se prend pour une ministre du recouvrement fiscal. Le gouvernement serait bien inspiré de mener une politique d'intégration véritablement efficace." (14.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

CULTURE

hvg - Hongrie

Un Golden Globe qui irrite les Hongrois

Le Fils de Saul, réalisé par László Nemes et déjà primé à Cannes en mai, est devenu lundi le premier film hongrois à remporter un Golden Globe aux Etats-Unis. Mais en Hongrie, le fait de récompenser un film portant sur la question de l'holocauste suscite certaines critiques. Dans l'hebdomadaire de centre-gauche hvg, le chroniqueur Árpád W. Tóta déplore la bêtise de ses concitoyens : "Ce film est en fait une critique à votre encontre. Que nous enseigne sinon l'histoire de ces 70 dernières années ? Qu'un pays a renié, exterminé et chassé des personnes qui auraient pu être hongroises si on leur en avait donné la possibilité. Ce film s'attaque à tous ceux qui croient encore que cette voie [l'homogénéité ethnique hongroise] mène au succès et à la gloire nationale. … En privilégiant cette stupidité bornée et limitée, je peux vous garantir, chers Hongrois, que vous serez encore aigris et frustrés dans 1 000 ans. En fait non, vous aurez intégralement disparu d'ici là." (13.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

MÉDIAS

Salzburger Nachrichten - Autriche

Wikipédia : 15 ans de confiance justifiée

L'encyclopédie en ligne Wikipédia célèbrera vendredi son 15e anniversaire. Quatre internautes sur cinq se fient à ses contenus depuis sa création, ce qui est tout à fait justifié, selon le quotidien chrétien-libéral Salzburger Nachrichten : "Le nombre important d'utilisateurs contribue à accroître nettement l'objectivité de Wikipédia, du moins pour les sujets importants consultés quotidiennement par des millions de personnes et documentés par des milliers de rédacteurs habilités. A ceci s'ajoute l'impressionnante rapidité de la communauté Wikipédia. Le jour de la mort de Bowie, le site wikipedia.de indiquait déjà l'information à 7h38, alors que l'agence de presse DPA ne l'a relayée qu'à 8h12. On peut se fier à Wikipédia, du moins lorsqu'on effectue une première recherche. Car on ne peut espérer tout apprendre sur un sujet en ne se basant que sur une seule source. Un principe qui prévalait déjà avant Wikipédia." (14.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

SPORT

Lidové noviny - République tchèque

Annuler enfin les records d'athlètes dopés

L'Agence mondiale antidopage (AMA) doit présenter ce jeudi le second volet de son enquête portant sur les pratiques de dopage dans le monde de l'athlétisme. Il faut enfin se résoudre à annuler les records du monde décrochés dans les années 1980 et résultant de la tricherie, préconise le quotidien conservateur Lidové noviny : "Il n'existe pas de record pour le marathon, seulement des meilleurs temps mondiaux, en raison de la disparité des conditions de course d'un parcours à l'autre. Un principe que l'on devrait également appliquer aux stades, en raison des différences d'altitudes et de zones climatiques. … Sans parler des records obtenus dans les années 1980, alors que se généralisait le dopage. Des records comme ceux de Jarmila Kratochvílová sur 800 mètres ou de Helena Fibingerová au lancer de poids. A l'époque, les athlètes féminines voyaient leur barbe pousser, leur voix muer et leur musculature s'étoffer. On peut donc estimer qu'il y avait alors des conditions différentes, comme pour les différents marathons. Il serait temps - et bien plus honnête ! - de remiser ces records au placard." (14.01.2016)

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu