Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Sources / Articles / Choix

România Liberâ - Roumanie | mardi, 18. janvier 2011

Le patriotisme s'arrête avec les problèmes cardiaques

De nombreuses personnalités roumaines, dont le président Traian Băsescu, ont choisi ces derniers mois d'être traités dans des hôpitaux viennois. Dans le quotidien România Liberă, Nicolae Prelipceanu préférerait plutôt que les puissants s'investissent davantage dans le système de santé roumain : "Le patriotisme s'arrête quand sa vie est en jeu. On s'engage pour son pays, … mais dès qu'apparaissent les premières palpitations ou autres douleurs, c'est fini, on court se réfugier à Vienne. Cela peut sembler cynique de parler ainsi de malades dont certains, comme le métropolite Bartolomeu von Cluj, sont d'un certain âge. Que l'on me comprenne bien : je souhaite un prompt rétablissement à tous ceux qui se rendent à Vienne en raison de maladies graves. Je souhaite également la même chose à ceux qui ne peuvent aller en Autriche par manque d'argent et de relations, et qui doivent rester ici pour affronter les interminables files d'attente des cabinets médicaux. Plus ils doivent attendre un traitement efficace, plus leurs espoirs diminuent. Ce que je redoute également, c'est que plus il y aura de chances de guérison à Vienne, moins il y aura de chances de changement pour ceux qui doivent rester dans le pays."

» Ensemble de la revue de presse de mardi, 18. janvier 2011

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu