Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Sources / Articles / Choix

Mladá fronta dnes - République tchèque | lundi, 13. juillet 2015

Les attaques contre Vučić ne sont pas fortuites

La Serbie refuse toujours de qualifier de génocide le massacre de Srebrenica. Il n'est donc pas étonnant que le Premier ministre serbe ait été la cible de jets de pierres lors des commémorations de la tragédie, écrit le quotidien libéral Mladá fronta Dnes : "En décidant de se rendre à Srebrenica, le Premier ministre serbe Alexandar Vučić a fait un geste honorable. Tout aussi honorable, sa réaction conciliatrice face au Bosniaque qui lui avait jeté des pierres. Or il rejette le terme de génocide. C'est son gouvernement qui a appelé Moscou, il y a quelques jours, à bloquer au Conseil de sécurité de l'ONU la résolution censée qualifier cette tragédie de génocide. Vučić s'est rendu à reculons à l'endroit où s'étaient ouvertes jadis les portes de l'enfer. Aucun de ses propos bien intentionnés sur la réconciliation n'a pu dissiper cet arrière-goût amer. Ces jets de pierres n'en sont que la confirmation."

» Ensemble de la revue de presse de lundi, 13. juillet 2015

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu