Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Sources / Articles / Choix

Die Presse - Autriche | vendredi, 11. mai 2012

Les épargnants paient pour la dette européenne

La Banque centrale allemande a indiqué jeudi pour la première fois qu'elle accepterait des taux d'inflation plus élevés à cause de la crise de la dette européenne. Cela signifie que les épargnants devront payer pour les dettes publiques, estime le quotidien libéral-conservateur Die Presse : "Si les banques centrales des pays de la zone euro assouplissent désormais le carcan inflationniste, on voit alors aussitôt qui va payer pour la crise - les épargnants et les souscripteurs d'obligations - et qui en profitera - les débiteurs de toute sorte et principalement l'Etat. Il ne faudrait pas non plus se laisser bercer par des déclarations édulcorées du type 'un petit peu d'inflation'. L'effet de dépossession du renchérissement des prix est aussi énorme pour des traites peu spectaculaires. Une inflation réelle de six pour cent environ réduit la valeur de mille euros (sans que son propriétaire s'en rende vraiment compte) en cinq ans à 740 euros et en dix ans à 558 euros. La valeur réelle de mille euros de la dette publique évidemment aussi. On ne devra pas s'interroger longtemps sur la tournure que va prendre vraiment l'assainissement."

» Ensemble de la revue de presse de vendredi, 11. mai 2012

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu