Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Sources / Articles / Choix

Die Presse - Autriche | lundi, 16. avril 2012

Retour au jeu des intrigues en Egypte

La commission électorale en Egypte a exclu ce week-end dix des 23 candidats à l'élection présidentielle du mois de mai, dont l'ancien chef des services secrets Omar Souleiman. Pour le quotidien libéral-conservateur Die Presse, il s'agit d'un jeu d'intrigues révélateur : "Les Egyptiens connaissent bien les mises à l'écart, considérées comme un vice du régime Moubarak. L'intervention massive de la commission électorale en matière d'investigation  - pourquoi avoir donc autorisé les candidats au départ ? - fait moins penser à une démocratie en formation qu'à l'Iran, champion dans ce domaine. Le cas Souleiman est encore le plus simple : que des représentants d'une dictature soient exclus des élections est une décision raisonnable, que la législation concernée ne soit toujours pas en vigueur l'est moins. Comme c'est si souvent le cas dans l'Egypte post-révolutionnaire, il y aura bientôt de nombreuses théories du complot et peu de faits avérés sur ce coup de théâtre. Une chose est claire seulement : le pharaon a peut-être disparu mais le jeu d'intrigues, auquel on s'adonne sur les rives du Nil depuis des millénaires, bat son plein."

» Ensemble de la revue de presse de lundi, 16. avril 2012

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu