Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Sources / Articles




Rzeczpospolita



Dans les années 1920 et 1930, Rzeczpospolita entretenait des liens étroits avec le mouvement chrétien national. En 1950, les dirigeants communistes liquident le titre. Ce n'est qu'en 1982 qu’il est réintroduit en tant qu’organe du gouvernement. En 1889, le journal devient indépendant. Depuis, il s’est signalé par une couverture conservatrice et germanophobe des événements. Il est proche du parti national conservateur Droit et justice (PiS).

Type du média : quotidien
Orientation politique : conservateur
Diffusion : 97.000 (2013)
Périodicité : du lundi au samedi
Modèle de paiement : Contenu partiellement charge

Siège de la rédaction : Varsovie, Pologne
Editeur : Gremi Business Communication
Aire de diffusion : nationale
Année de création : 1920

ul. Prosta 51,  00-838 Warszawa
Téléphone : 0048 22 628 34 01
E-Mail : serwisyplatne@rp.pl
Internet : http://www.rp.pl
Twitter : @rzeczpospolita

RSS S'abonner aux textes de "Rzeczpospolita" sous forme de fil RSS

Dans la revue des presse européenne, euro|topics a cité 2 articles provenant de la meme source.


1.  Rzeczpospolita - Pologne | vendredi, 24. juin 2011

Un retrait favoriserait les radicaux

Le retrait prévu des troupes américaines d'Afghanistan est risqué car, comme ce fut le cas au Vietnam il y a 40 ans, des forces radicales pourraient prendre le pouvoir, redoute le quotidien conservateur Rzeczpospolita : "Le président américain est convaincu que les Afghans pourront bientôt assumer eux-mêmes leur propre sécurité et que les différents clans et parties au conflit pourront trouver un compromis politique. Il croit également qu'il sera possible d'inclure les talibans dans des négociations de paix. 'Si l'Afghanistan n'est pas immédiatement une démocratie idéale, elle pourra au moins avancer d'elle-même', comme l'a déclaré un conseiller d'Obama. Mais Obama risque gros, car l''afghanisation' de ce conflit pourrait beaucoup ressembler à la 'vietnamisation' qui s'est produite il y a 40 ans, lorsque Richard Nixon avait voulu le départ des troupes américaines du Vietnam."

2.  Rzeczpospolita - Pologne | jeudi, 2. octobre 2008

Paralysés par la crainte des syndicats

L'UE n'est pas la seule à porter la responsabilité de la situation des chantiers navals, déclare Igor Janke, du quotidien conservateur Rzeczpospolita. Par crainte des syndicats, la Pologne a longtemps oublié d'agir. "Indépendamment de la question de savoir dans quelle mesure la démocratie de Bruxelles est juste ou injuste, l'affaire des chantiers navals polonais traîne depuis des années. Aucun des nombreux gouvernements polonais n'a pu résoudre ce problème. ... Depuis que des hordes de mineurs sont venues à Varsovie avec leurs pioches, plus personne n'a le courage d'entrer en conflit avec les grands syndicats. ... Les chemins de fer nationaux, les mines et finalement les chantiers navals, sont restés des entreprises peu rentables. Tous les chantiers navals devraient être privés comme les Stocznia de Gdańsk (les chantiers navals de Gdańsk). Leur exemple montre que Bruxelles mise sur les entreprises privées. Mais ils sont restées publics parce que l'on n'a pas osé affronter soit l'histoire et le symbole que représente le 'berceau de Solidarność', soit les puissants syndicats."

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu