Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Sources / Articles




Diário de Notícias



Fondé en 1864 à Lisbonne, Diário de Notícias est rapidement devenu un grand journal populaire. Pendant la période de près de 50 ans qu’a durée la dictature (de 1926 à 1974), il était considéré comme le porte-voix officieux du régime. Après la révolution des œillets, DN a été nationalisé et a longtemps été procommuniste, avant d’être reprivatisé en 1991. Ce titre libéral-conservateur est aujourd’hui l’un des principaux journaux du Portugal.

Type du média : quotidien
Orientation politique : libéral-conservateur
Diffusion : 31.000 (2014)
Périodicité : quotidien
Modèle de paiement : Contenu partiellement charge

Siège de la rédaction : Lisbonne, Portugal
Editeur : Controlinveste Conteúdos S.A.
Aire de diffusion : nationale
Année de création : 1864

Avenida da Liberdade 266, 1250-149 Lissabon
Téléphone : 00351 21 318 75 00
E-Mail : dnot@dn.pt
Internet : http://www.dn.pt
Twitter : @dntwit

RSS S'abonner aux textes de "Diário de Notícias" sous forme de fil RSS

Dans la revue des presse européenne, euro|topics a cité 2 articles provenant de la meme source.


1.  Diário de Notícias - Portugal | vendredi, 4. juillet 2014

L'Allemagne, vers plus de justice sociale

Le Bundestag a approuvé jeudi par une large majorité le projet de loi introduisant un salaire minimum unitaire dans tout le pays. A partir du 1er janvier 2015, un salaire horaire minimal de 8,50 euros de l'heure entrera en vigueur. Une mesure qui s'imposait en Allemagne, commente le quotidien libéral-conservateur Diário de Notícias : "Le débat relatif aux répercussions du salaire minimum sur les coûts du travail, la consommation et sa contribution à l'équilibre et à la justice sociale se poursuivra. … Même si le salaire minimum légal ne doit entrer en vigueur qu'à partir du mois de janvier de l'année prochaine et que des solutions transitoires sont prévues pour certains secteurs, il s'agit d'une étape importante vers plus de justice sociale. Il serait incompréhensible que cette mesure ne soit pas appliquée dans l'une des premières économies de la planète."

2.  Diário de Notícias - Portugal | mercredi, 25. mars 2009

Un revers pour le traité de Lisbonne

Le quotidien Diário de Notícias est préoccupé par la chute du gouvernement tchèque, et notamment des conséquences que celle-ci pourrait avoir sur la ratification du traité de Lisbonne: "La chute du gouvernement tchèque pendant la présidence tchèque de l'UE met le pays dans une situation délicate. … A Prague, le traité de Lisbonne n'est pas encore passé devant le Sénat. L'aversion du président tchèque Václav Klaus contre le traité est de notoriété publique,  de même que sa volonté de retarder, voire même d'empêcher sa ratification en République tchèque. Même si le gouvernement reste en place jusqu'à la fin de la présidence de l'UE fin juin, ce qui se passe est un coup supplémentaire porté au traité de Lisbonne. Il faut attendre pour voir si celui-ci lui sera fatal."

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu