Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Sources / Articles




Dziennik Gazeta Prawna



Le quotidien Dziennik a été fondé en 2006 par le groupe Axel-Springer. Malgré d’importants investissements, l’éditeur n’a pas su détrôner le numéro un du marché, Gazeta Wyborcza. En 2009, Springer met fin à la diffusion de Dziennik en tant que titre autonome pour lancer, en coopération avec le groupe polonais Infor, un nouveau titre alliant les tendances libérales et conservatrices de Dziennik à la compétence économique de l’ancien Gazeta Prawna.

Type du média : quotidien
Orientation politique : libéral-conservateur
Diffusion : 67.000 (2013)
Périodicité : du lundi au vendredi
Modèle de paiement : Contenu partiellement charge

Siège de la rédaction : Varsovie, Pologne
Editeur : Infor Biznes Sp. z o.o.
Aire de diffusion : nationale
Année de création : 2009

ul.Okopowa 58/72,  01-042 Warszawa
Téléphone : 0048 22 530 40 40
E-Mail : gp@infor.pl
Internet : http://www.dziennik.pl/
Twitter : @Gazeta_Prawna

RSS S'abonner aux textes de "Dziennik Gazeta Prawna" sous forme de fil RSS

Dans la revue des presse européenne, euro|topics a cité 3 articles provenant de la meme source.


1.  Dziennik Gazeta Prawna - Pologne | lundi, 21. décembre 2015

Raid d'un bureau de l'OTAN en Pologne : de la pure intox

Dans la nuit de jeudi à vendredi, la police militaire polonaise aurait fait une descente dans un centre de contre-espionnage de l'OTAN et remplacé ses dirigeants, à en croire les médias allemands. Le quotidien conservateur Dziennik Gazeta Prawna appelle les journalistes à restituer les faits véridiques : "Le bureau, récemment inauguré, n'est pas du tout un centre de contre-espionnage chargé de détecter des agents russes. Il s'agit plutôt d'un centre de formation et de spécialisation. De plus, cet établissement n'est pas du tout accrédité par l'organisation. Il en existe 23 qui remplissent une mission similaire. A savoir coordonner les affaires civiles et militaires au sein de l'OTAN et prendre les mesures nécessaires pour en assurer la stabilité. Il en existe un autre du même type à Bydgoszcz [ville du Nord de la Pologne]. Leur rôle se limite à assurer la marche de l'organisation. Par ailleurs, aucun communiqué de l'OTAN n'a officiellement confirmé de raid de la police militaire contre ce bureau."

2.  Dziennik Gazeta Prawna - Pologne | mardi, 31. août 2010

La consommation relance l'économie polonaise

Le produit intérieur brut polonais a connu au deuxième trimestre une croissance de 3,5 pour cent par rapport à la même période l'année précédente, et a ainsi largement dépassé les prévisions des économistes. Ce développement réjouit l'économiste en chef de la banque polonaise BRE Bank, Ryszard Petru, dans le quotidien Dziennik Gazeta Prawna : "La meilleure surprise offerte par les chiffres publiés lundi, c'est l'information révélant la forte consommation des ménages au deuxième trimestre. Si la tendance croissante de la consommation n'est pas étonnante en soi, son ampleur est en revanche inattendue. La dernière fois que nous avons connu une réelle dynamique de consommation à un tel niveau, soit près de trois pour cent, c'était au premier trimestre 2009. Et c'était le début de la crise en Pologne. Les investissements ont faiblement diminué. Mais cela était prévisible. Le secteur public reste le pilote de la croissance des projets d'investissement en Pologne - comme la construction de routes, d'autoroutes et de stades."

3.  Dziennik Gazeta Prawna - Pologne | jeudi, 19. février 2009

L’introduction de l’euro en Pologne est une étape importante

La sociologue Jadwiga Staniszkis commente dans une tribune le projet du gouvernement polonais d'introduire l'euro. Elle considère cette idée comme une étape judicieuse dans la crise actuelle: "La situation de l'économie polonaise est certes préoccupante, mais il n'est pas nécessaire de tirer la sonnette d'alarme. Je pense que les réflexions prudentes du gouvernement visant à mettre la monnaie européenne directement sur le marché, constituent dans la situation actuelle un premier pas approprié. Cette décision est suffisamment empreinte de prudence et n'est pas dictée par la panique. Les commentaires occidentaux sur la situation polonaise sont divers. 'The Economist' a souligné que la crise n'est pas causée par notre économie mais qu'elle est liée à des facteurs extérieurs. En outre, nous ne sommes pas soutenus par des banques internationales dont le comportement en matière de crédit soit déloyal. Celles-ci appliquent des normes différentes, beaucoup plus rigoureuses chez nous."

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu