Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Sources / Articles




Diário Económico



Diário Económico est un journal économique paraissant les jours d’ouverture de la Bourse. Il est avec Jornal de Negócios l’un des premiers journaux économiques du pays. Créé en 1989 pour former un contrepoids et un complément aux grands quotidiens généralistes, ce journal dirigé depuis 2008 par António Costa est aujourd’hui leader d’opinion et de marché dans les domaines de l’économie et des finances. Il appartient au groupe médiatique Ongoing, qui détient les parts d’autres médias lusitanophones. Diário Económico est égalemement à l’origine de la création de la chaîne de télévision EconómicoTV.

Type du média : quotidien
Orientation politique : libéral en matière d'économie
Diffusion : 17.000 (2014)
Périodicité : du lundi au vendredi
Modèle de paiement : Contenu partiellement charge

Siège de la rédaction : Lisbonne, Portugal
Editeur : Ongoing Media
Aire de diffusion : nationale
Année de création : 1989

Rua Vieira da Silva nº45, 1350-342 Lissabon
Téléphone : 00351 21 323 67 00
E-Mail : deconomico@economico.pt
Internet : http://www.economico.sapo.pt/
Twitter : @diarioeconomico

RSS S'abonner aux textes de "Diário Económico" sous forme de fil RSS

Dans la revue des presse européenne, euro|topics a cité 1 article provenant de la meme source.


Diário Económico - Portugal | jeudi, 16. septembre 2010

Pedro Carvalho doute de la santé mentale de Fidel

Seulement une semaine après la critique inhabituelle de l'ancien chef d'Etat cubain Fidel Castro, du système communiste cubain, le régime a annoncé le licenciement de 500.000 fonctionnaires. Cela remémore à Pedro Carvalho du journal économique Diário Económico une blague évocatrice : "Selon cette plaisanterie, les trois principales carences du socialisme cubain sont le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner. Fidel Castro a sans doute déconcerté de nombreux communistes orthodoxes en déclarant la semaine dernière que le modèle économique cubain 'ne marche plus, pas même à Cuba'. Cette déclaration de l'ex-président cubain qui remet ainsi en question les idéaux de sa révolution n'a pas nécessité l'invasion de la Baie des cochons, pas plus que Fidel n'ingurgite une bouteille de 'Cuba Libre'. … Certains croient que Fidel est devenu gâteux, d'autres qu'il a cherché à préparer le terrain pour que son frère Raúl puisse annoncer le licenciement de 500.000 fonctionnaires. D'autres encore affirment que Fidel s'est converti au capitalisme après en avoir déduit que le socialisme cubain ne suffit pas pour le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner."

» Ensemble de la revue de presse de jeudi, 16. septembre 2010

Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu