Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Suivre les débats / Suivre les débats

L'envolée du franc suisse ruine les emprunteurs des PECO


Après la suppression du lien de fixité entre le franc suisse et l'euro, l'envolée du cours de la devise helvétique fait exploser le montant des traites à rembourser pour des centaines de milliers de citoyens des PECO. Ils avaient contracté des crédits dans cette monnaie. L'Etat doit-il venir au secours de ces emprunteurs ?



Jutarnji list - Croatie | vendredi, 11. septembre 2015

La Croatie au secours des emprunteurs en francs suisses

Le ministre croate des Finances, Boris Lalovac, a annoncé la semaine dernière qu'il serait désormais possible pour les citoyens croates de convertir en euros les crédits qu'ils ont contractés en francs suisses, afin d'atténuer le poids des intérêts que doivent rembourser les emprunteurs concernés. Une initiative judicieuse, selon le quotidien libéral Jutarnji list : » suite


Gość Niedzielny - Pologne | vendredi, 10. juillet 2015

Emprunts en francs suisses : une fausse aide aux victimes

En Pologne, le parti libéral au pouvoir PO entend permettre la conversion en złotys de crédits contractés en francs suisses pour venir en aide aux emprunteurs en détresse, en adoptant une loi en ce sens. Or les conditions posées à cette conversion sont telles que selon des estimations des experts, 20 pour cent des victimes seulement pourraient en profiter. Le portail en ligne catholique Gość Niedzielny condamne cette loi : » suite


La Tribune de Genève - Suisse | lundi, 23. février 2015

L'économie suisse doit être innovante

Si l'économie suisse veut rester compétitive en dépit de l'envolée du franc suisse, elle devra se tourner vers les innovations, écrit le quotidien libéral-conservateur La Tribune de Genève : » suite


Blog Biziday - Roumanie | vendredi, 6. février 2015

Des garanties publiques pour amortir le choc du franc suisse

Après l'abolition du cours plancher du franc suisse par la BNS, de nombreux emprunteurs sont contraints de verser des remboursements nettement plus élevés en Roumanie. Un financement partiel des crédits en francs suisses par l'Etat serait une option possible, mais il en existe une meilleure, estime le journaliste économique Moise Guran sur son blog biziday.ro : » suite


Super Express - Pologne | mardi, 27. janvier 2015

Crédits en franc suisse : sévir contre l'usure des banques

Le gouvernement polonais présentera mercredi ses propositions pour soutenir les personnes ayant contracté des crédits immobiliers en franc suisse et se retrouvant aujourd'hui en difficulté de paiement en raison de l'appréciation de la devise helvétique. Il faut procéder à une reconversion rigoureuse de ces emprunts dans la monnaie nationale, le złoty, afin de sanctionner les banques. C'est la solution que préconise le journal à sensation conservateur Super Express : » suite


NaTemat - Pologne | lundi, 26. janvier 2015

Pologne : quelle solution pour les victimes du franc suisse ?

Dans plusieurs villes de Pologne, des milliers de personnes qui avaient contracté des crédits en franc suisse, devise dont le cours s'est envolé, ont manifesté samedi. Elles réclament une aide de l'Etat et adressent de lourds reproches aux banques. De telles accusations sont déplacées, estime toutefois l'économiste Witold Orłowski sur son blog hébergé par le site naTemat : » suite




Deutsche Welle - Roumanie | jeudi, 22. janvier 2015

Emprunts en francs suisse : des victimes 'd'élite' en Roumanie

Après la décision de la Suisse d'abolir le cours plancher de 1,20 franc suisse pour un euro, la Roumanie est en train de discuter d'une solution pour venir en aide aux 75.000 roumains qui avaient contracté des crédits dans la devise helvétique. Quelle que soit la mesure adoptée, celle-ci relèvera du clientélisme, critique l'antenne roumaine de la radio allemande Deutsche Welle : » suite


Novi list - Croatie | mercredi, 21. janvier 2015

Crédits en franc suisse : la fausse solution croate

Le Premier ministre croate Zoran Milanović a annoncé lundi le gel du cours du franc Suisse vis-à-vis du kuna croate pendant un an, au taux de change qui existait avant la levée du lien de fixité entre la devise helvétique et l'euro. Plus de 60.000 Croates ayant contracté des crédits en francs suisses, cette mesure doit permettre de les sauver du désastre. Le quotidien de centre-gauche Novi List se demande toutefois qui paiera la facture au final : » suite


Rzeczpospolita - Pologne | mardi, 20. janvier 2015

Franc suisse : aider sous condition les emprunteurs polonais

En Pologne, le ministre des Finances, le président de la Banque centrale et l'instance de supervision financière doivent se réunir ce mardi pour trouver une parade à la crise du franc Suisse. Une aide publique accordée aux personnes qui ont contracté des crédits en francs suisses doit être soumise à certaines conditions, prévient le quotidien conservateur Rzeczpospolita : » suite


Tages-Anzeiger - Suisse | lundi, 19. janvier 2015

Suisse : le franc fort pourrait contenir l'immigration

De l'avis du quotidien libéral Tages-Anzeiger, la levée du lien de fixité entre le franc Suisse et l'euro générera une baisse de l'immigration en Suisse. Les exigences du parti ultraconservateur Union démocratique du centre (UDC) pourraient ainsi être remplies, comme les objectifs de l'initiative populaire controversée contre l'immigration de masse ou ceux de l'initiative rejetée Ecopop : » suite


Novi list - Croatie | vendredi, 16. janvier 2015

Les Croates, désemparés et impuissants

L'appréciation soudaine du franc suisse précipite vers l'insolvabilité des milliers de Croates qui avaient contracté des emprunts en francs suisses. La souveraineté de l'Etat et l'autodétermination promises par les politiques étaient illusoires, constate le quotidien de centre-gauche Novi List : » suite


La Repubblica - Italie | vendredi, 16. janvier 2015

La victoire des marchés financiers sur les banques centrales

La Banque nationale Suisse (BNS) dépose les armes, tandis que les marchés financiers se réjouissent de la perspective des rachats massifs de dettes publiques par la BCE, écrit le quotidien de centre-gauche La Repubblica : » suite


Der Tagesspiegel - Allemagne | vendredi, 16. janvier 2015

La Suisse quitte le navire

Ce n'est pas un hasard si la Banque nationale suisse (BNS) prend sa décision après l'avis rendu par la CJUE, qui a approuvé le rachat massif de dettes publiques par la BCE, relève le quotidien libéral-conservateur Tagesspiegel : » suite


L´Hebdo - Suisse | jeudi, 15. janvier 2015

Suisse : une véritable remise en question

Après avoir tranquillement profité de la prospérité pendant des années, la Suisse ne pourra plus occulter les véritables questions suite à ce séisme économique, estime le magazine L'Hebdo : » suite

 

© Bundeszentrale für politische Bildung

 

Des articles supplémentaires sur les thèmes » Crise de l’euro, » Euro, » Budget, » Monnaie, » Roumanie, » Europe, » Croatie, » Pologne, » Suisse
Pour en savoir plus sur les thèmes de la revue de presse » Crise de l’euro, » Euro, » Budget, » Monnaie, » Roumanie, » Europe, » Croatie, » Pologne, » Suisse


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu