Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Suivre les débats / Suivre les débats

Impasse politique en Italie


L'alliance de gauche de Bersani a remporté les législatives italiennes mais les bons résultats obtenus par le mouvement de protestation de Grillo et le camp de Berlusconi ne facilitent pas la formation d'un gouvernement. Le populisme italien est-il le prix à payer pour l'austérité imposée par l'Europe ?



À la une de lundi, 29. avril 2013

Espoir de renouveau en Italie

Le nouveau gouvernement italien a pris ses fonctions dimanche. Sous l'égide du Premier ministre Enrico Letta, le parti de centre-gauche PD et le parti conservateur ... » suite


El Mundo - Espagne | lundi, 29. avril 2013

Un 'gouvernement d'union' exemplaire

Parvenir à former une grande coalition en pleine crise politique est exemplaire et constitue une chance, et pas seulement pour l'Italie, relève le quotidien conservateur El Mundo : » suite


Il Sole 24 Ore - Italie | lundi, 29. avril 2013

Une touche de présidentialisme pour l'Italie

Le Parlement doit encore approuver ce lundi la grande coalition en Italie. Il est peu probable que le Parlement rejette un gouvernement initié par le président Napolitano, se réjouit le journal économique libéral-conservateur Il Sole 24 Ore : » suite


Neue Zürcher Zeitung - Suisse | lundi, 29. avril 2013

Une trêve de courte durée

La grande coalition d'Enrico Letta n'est pas le signe d'une réconciliation, comme on le prétend actuellement, et elle ne durera pas longtemps, estime le quotidien libéral conservateur Neue Zürcher Zeitung : » suite


Der Standard - Autriche | lundi, 29. avril 2013

Un changement de génération qui s'imposait

Letta a renoncé à intégrer de grands politiques dans son gouvernement, ce qui pourrait être le début d'un renouvellement sensationnel, se réjouit le quotidien de centre-gauche Der Standard : » suite


À la une de jeudi, 25. avril 2013

Letta doit sortir l'Italie de l'impasse

Le président italien Giorgio Napolitano a chargé mercredi le secrétaire adjoint du parti social-démocrate, Enrico Letta, de former un gouvernement. Le Premier ministre désigné entend ... » suite


Die Presse - Autriche | jeudi, 25. avril 2013

Pris en otage par Berlusconi

Si Letta peut parvenir à faire en sorte que les partis italiens s'entendent sur un gouvernement commun, c'est un autre homme politique qui tire les ficelles en coulisses, estime le quotidien conservateur Die Presse : » suite


Frankfurter Allgemeine Zeitung - Allemagne | jeudi, 25. avril 2013

Des éloges, mais pas de promesses de réformes

Enrico Letta bénéficie de la confiance de Napolitano, mais il n'aura pas le courage d'entreprendre de vraies réformes, critique le quotidien conservateur Frankfurter Allgemeine Zeitung : » suite


Il Sole 24 Ore - Italie | mardi, 23. avril 2013

Napolitano ne tergiverse pas

Lors de la cérémonie d'investiture pour son second mandat, le président italien Giorgio Napolitano a exigé lundi la formation immédiate d'un gouvernement et a reproché aux partis leurs disputes impardonnables. Les mots du président n'étaient pas une réprimande mais un ultimatum, apprécie le journal économique libéral conservateur Il Sole 24 Ore : » suite


À la une de lundi, 22. avril 2013

Napolitano va-t-il sauver l'Italie?

Le président italien réélu Giorgio Napolitano entend expliquer ce lundi quelle issue il voit pour échapper à la crise politique interne. Samedi, il a obtenu ... » suite


ABC - Espagne | lundi, 22. avril 2013

L'Italie a besoin d'un nouveau système électoral

La première priorité de Napolitano est de réformer au plus vite le terrible système électoral italien, demande le quotidien conservateur ABC : » suite


Tages-Anzeiger - Suisse | lundi, 22. avril 2013

Napolitano nommera de nouveaux technocrates

Suite aux élections présidentielles en Italie, le quotidien Tages-Anzeiger prédit un autre gouvernement de technocrates plutôt que des élections anticipées : » suite


The Economist - Royaume-Uni | dimanche, 21. avril 2013

Le fossé se creuse entre les générations

La réélection de Napolitano symbolise la victoire des politiques établis sur la nouvelle génération, analyse le blogueur Charlemagne sur le site Internet de l'hebdomadaire économique libéral The Economist : » suite


La Stampa - Italie | dimanche, 21. avril 2013

Un président sauveur dans la tempête

Napolitano s'avère être le seul espoir sur la scène politique italienne, déplore le quotidien libéral La Stampa : » suite


La Repubblica - Italie | vendredi, 19. avril 2013

Election du président italien : Bersani gâche tout

Jeudi, en Italie, les députés ne sont pas parvenus à s'entendre pour élire un nouveau président. Le candidat favori Franco Marini avait été proposé par Pier Luigi Bersani, leader du parti social-démocrate PD. Ce dernier n'a plus d'autre choix que de partir, estime le quotidien de centre-gauche La Repubblica : » suite


La Stampa - Italie | jeudi, 18. avril 2013

Italie : le candidat à la présidence divise le PD

Le chef du parti social-démocrate, Pier Luigi Bersani, a proposé la candidature de l'ancien président du Sénat, Franco Marini, à l'élection présidentielle qui débute ce jeudi en Italie. Bersani ne pouvait pas prendre de décision plus malheureuse, car si la candidature de Marini constitue une passerelle avec les conservateurs, elle divise le PD, déplore le quotidien libéral La Stampa : » suite


Imerisia - Grèce | lundi, 15. avril 2013

Berlin redoute le retour de Berlusconi

D'après différents sondages réalisés la semaine dernière, l'alliance de l'ex-Premier ministre italien Silvio Berlusconi recueillerait près d'un tiers des voix en cas d'élections anticipées, et deviendrait ainsi la première force d'Italie. Pour le journal économique Imerisia, un retour de Berlusconi est la hantise de Berlin : » suite


Corriere della Sera - Italie | mardi, 9. avril 2013

L'Italie, une démocratie zombie

L'impasse politique se poursuit en Italie. Selon la Constitution, le président sortant Giorgio Napolitano ne peut dissoudre le Parlement élu, car celui-ci doit nommer son successeur. Les parlementaires devraient malgré tout travailler, critique le quotidien libéral-conservateur Corriere della Sera : » suite


À la une de mardi, 2. avril 2013

Dix sages censés aider l'Italie

A la demande du président italien Giorgio Napolitano, un groupe d'experts commence ce mardi à élaborer des propositions de réforme censées faciliter la formation du ... » suite


Corriere della Sera - Italie | mardi, 2. avril 2013

Eduquer les partis italiens

La convocation de groupes d'experts est une mesure éducative pour les partis italiens, commente le quotidien libéral-conservateur Corriere della Sera : » suite


Der Standard - Autriche | mardi, 2. avril 2013

Berlusconi anéantit toute perspective

Même une commission d'experts ne permettra pas de sortir l'Italie de son impasse politique, pronostique le quotidien de centre-gauche Der Standard, car seul le départ définitif de Berlusconi mettra fin aux bisbilles des partis politiques : » suite


Spiegel Online - Allemagne | dimanche, 31. mars 2013

Déclaration de faillite pour les politiques italiens

Parmi les dix sages figurent le chef de l'office national de la statistique, le président de l'autorité de la concurrence et plusieurs anciens magistrats. En désignant ces experts, Napolitano démontre son impuissance face à la classe politique romaine, estime le site d'information Spiegel Online : » suite


Wiener Zeitung - Autriche | mercredi, 27. mars 2013

Grillo bloque la formation d'un gouvernement

Pier Luigi Bersani, chef de file de l'union de centre-gauche en Italie, n'a pas avancé mercredi dans sa quête d'une majorité gouvernementale. Le quotidien public d'obédience libérale Wiener Zeitung critique la stratégie du mouvement contestataire Cinque Stelle du comique Beppe Grillo, qui refuse par principe toute collaboration avec les partis traditionnels : » suite


Corriere della Sera - Italie | mardi, 26. mars 2013

Le camp Bersani se rapproche de Grillo

Pier Luigi Bersani, chef de file de l'union de centre-gauche, veut poursuivre ce mardi la recherche d'une majorité pour former un nouveau gouvernement à Rome. Il a refusé catégoriquement de former une coalition avec le camp de Berlusconi. Manifestement, il préfère courtiser le mouvement contestataire Cinque Stelle de Beppe Grillo, s'indigne le quotidien libéral-conservateur Corriere della Sera : » suite


Corriere della Sera - Italie | mardi, 19. mars 2013

Il faut un gouvernement sans étiquette à l'Italie

Le chef des sociaux-démocrates italiens, Pier Luigi Bersani, a annoncé dimanche vouloir présenter un programme réduit à quelques points essentiels pour résoudre l'impasse politique et former un gouvernement. L'Italie a besoin d'un tout autre dirigeant, estime le quotidien libéral-conservateur Corriere della Sera : » suite


Corriere della Sera - Italie | mercredi, 13. mars 2013

Le statu quo politique mène l'Italie au chaos

Deux semaines après les élections italiennes, aucune solution n'est en vue. L'agence de notation Fitch, qui a dégradé vendredi soir la note souveraine italienne, a entre autres justifié sa décision par l'instabilité politique du pays. Le pays se dirige droit vers le précipice, écrit le quotidien libéral-conservateur Corriere della Sera : » suite


Blog EUROPP - Royaume-Uni | lundi, 11. mars 2013

Pour Marco Simoni, la frustation explique le succès de Grillo

Le succès électoral du mouvement contestataire de Beppe Grillo Movimento 5 Stelle aux législatives italiennes illustre parfaitement la frustration des électeurs face à la politique de ces dernières décennies, analyse Marco Simoni sur le blog EUROPP de la London School of Economics : » suite


Spiegel Online - Allemagne | jeudi, 7. mars 2013

Pour Wolfgang Münchau, Grillo mène la fronde contre l'Allemagne

Au début des années 30, l'austérité a détruit le système monétaire basé sur l'étalon or, et aujourd'hui elle détruit l'euro, critique l'essayiste Wolfgang Münchau sur le site du magazine Der Spiegel : » suite


La Repubblica - Italie | jeudi, 7. mars 2013

Peu d'alternatives dans le blocage italien

En raison de l'impasse des élections législatives italiennes, le chef du parti social-démocrate (PD), Pier Luigi Bersani, a obtenu mercredi le soutien sans unanime de son parti pour établir un gouvernement minoritaire. Mais les apparences sont trompeuses, estime le quotidien de centre-gauche La Repubblica : » suite


Zeit Online - Allemagne | mercredi, 6. mars 2013

L'impasse italienne pèse sur toute l'Europe

En Italie, malgré le statu quo auquel ont abouti les élections, les partis redoublent d'efforts pour trouver une solution gouvernementale. Mais ici, les voisins européens ne peuvent pas faire autant pression que lors des élections grecques, estime le portail en ligne de l'hebdomadaire libéral Die Zeit : » suite


Público - Espagne | mardi, 5. mars 2013

Les vrais clowns sont au pouvoir

Peer Steinbrück, candidat du parti social-démocrate allemand (SPD) à la chancellerie, a traité de clowns les deux politiques italiens Silvio Berlusconi et Beppe Grillo, la semaine dernière. Mais qualifier Grillo de clown est une réaction caractéristique des craintes de ces hommes politiques, car ce sont eux les vrais bouffons, écrit l'économiste Juan Torres López sur son blog, hébergé par le journal en ligne de gauche Público : » suite


Wiener Zeitung - Autriche | mercredi, 27. mars 2013

Grillo bloque la formation d'un gouvernement

Pier Luigi Bersani, chef de file de l'union de centre-gauche en Italie, n'a pas avancé mercredi dans sa quête d'une majorité gouvernementale. Le quotidien public d'obédience libérale Wiener Zeitung critique la stratégie du mouvement contestataire Cinque Stelle du comique Beppe Grillo, qui refuse par principe toute collaboration avec les partis traditionnels : » suite


Corriere della Sera - Italie | mardi, 19. mars 2013

Il faut un gouvernement sans étiquette à l'Italie

Le chef des sociaux-démocrates italiens, Pier Luigi Bersani, a annoncé dimanche vouloir présenter un programme réduit à quelques points essentiels pour résoudre l'impasse politique et former un gouvernement. L'Italie a besoin d'un tout autre dirigeant, estime le quotidien libéral-conservateur Corriere della Sera : » suite


Corriere della Sera - Italie | mercredi, 13. mars 2013

Le statu quo politique mène l'Italie au chaos

Deux semaines après les élections italiennes, aucune solution n'est en vue. L'agence de notation Fitch, qui a dégradé vendredi soir la note souveraine italienne, a entre autres justifié sa décision par l'instabilité politique du pays. Le pays se dirige droit vers le précipice, écrit le quotidien libéral-conservateur Corriere della Sera : » suite


La Repubblica - Italie | jeudi, 7. mars 2013

Peu d'alternatives dans le blocage italien

En raison de l'impasse des élections législatives italiennes, le chef du parti social-démocrate (PD), Pier Luigi Bersani, a obtenu mercredi le soutien sans unanime de son parti pour établir un gouvernement minoritaire. Mais les apparences sont trompeuses, estime le quotidien de centre-gauche La Repubblica : » suite


Spiegel Online - Allemagne | jeudi, 7. mars 2013

Pour Wolfgang Münchau, Grillo mène la fronde contre l'Allemagne

Au début des années 30, l'austérité a détruit le système monétaire basé sur l'étalon or, et aujourd'hui elle détruit l'euro, critique l'essayiste Wolfgang Münchau sur le site du magazine Der Spiegel : » suite


Zeit Online - Allemagne | mercredi, 6. mars 2013

L'impasse italienne pèse sur toute l'Europe

En Italie, malgré le statu quo auquel ont abouti les élections, les partis redoublent d'efforts pour trouver une solution gouvernementale. Mais ici, les voisins européens ne peuvent pas faire autant pression que lors des élections grecques, estime le portail en ligne de l'hebdomadaire libéral Die Zeit : » suite


Público - Espagne | mardi, 5. mars 2013

Les vrais clowns sont au pouvoir

Peer Steinbrück, candidat du parti social-démocrate allemand (SPD) à la chancellerie, a traité de clowns les deux politiques italiens Silvio Berlusconi et Beppe Grillo, la semaine dernière. Mais qualifier Grillo de clown est une réaction caractéristique des craintes de ces hommes politiques, car ce sont eux les vrais bouffons, écrit l'économiste Juan Torres López sur son blog, hébergé par le journal en ligne de gauche Público : » suite


La Repubblica - Italie | vendredi, 1. mars 2013

Le jeu dangereux de Grillo

Beppe Grillo, leader du mouvement contestataire Movimento 5 Stelle, a refusé l'offre du Partito democratico (PD) de participer à une coalition reposant sur des accords particuliers. Grillo a qualifié le chef du PD, Pier Luigi Bersani, de "harceleur politique". Grillo joue un jeu dangereux, déplore le quotidien de centre-gauche La Repubblica : » suite


Gazeta Wyborcza - Pologne | jeudi, 28. février 2013

Napolitano/Steinbrück : une dispute incohérente

Le président italien Giorgio Napolitano a annulé une rencontre avec Peer Steinbrück, candidat SPD à la chancellerie, celui-ci ayant qualifié de clowns les deux politiques italiens Silvio Berlusconi et Beppe Grillo. Mais en fait les revendications des Italiens correspondent à celles du SPD, constate le quotidien libéral Gazeta Wyborcza : » suite


Handelsblatt - Allemagne | jeudi, 28. février 2013

Une lutte entre populistes et réformateurs

Le succès électoral des antiréformistes italiens Beppe Grillo et Silvio Berlusconi est un revers cuisant pour la politique austéritaire dans la zone euro, écrit le journal économique libéral Handelsblatt : » suite


Der Standard - Autriche | mercredi, 27. février 2013

L'Europe est bien trop tendue

Après l'issue incertaine des élections parlementaires italiennes, les primes de risque ont fortement augmenté mardi au Portugal, en Espagne et en Italie. Une panique exagérée, pour le quotidien de centre-gauche Der Standard : » suite


Diário Económico - Portugal | mercredi, 27. février 2013

Le prix des erreurs des dirigeants européens

Primes de risque en hausse, bourses à la baisse dans plusieurs pays et affaiblissement de l'euro : » suite


Corriere della Sera - Italie | mercredi, 27. février 2013

L'Italie responsable, pas l'UE

Les bons résultats de Berlusconi et Grillo, et la défaire de Monti, sont perçus par de nombreux chroniqueurs comme un rejet de l'austérité par les Italiens. Mais le pays choisit la facilité en accusant l'UE, rétorque l'économiste Lucrezia Rechlin dans le quotidien libéral-conservateur Corriere della Sera : » suite


The European - Allemagne | mardi, 26. février 2013

Berlusconi, ou la vengeance de l'Italie

Le succès de Berlusconi aux législatives est aussi lié à la politique allemande et au diktat austéritaire européen, explique à son lectorat allemand l'essayiste Stefano Casertano, sur le portail The European : » suite


Protagon.gr - Grèce | mercredi, 27. février 2013

Le succès des populistes : le coup de grâce

Avec les bons scores de Berlusconi et Grillo, c'est le populisme qui ressort vainqueur des élections italiennes, et qui portera le coup de grâce à l'Europe, écrit le portail Protagon : » suite


BBC - Royaume-Uni | lundi, 25. février 2013

Beppe Grillo aura son mot à dire

Le parti contestataire Movimento Cinque Stelle du comique Beppe Grillo est d'emblée devenu la troisième force politique d'Italie aux élections législatives. Gavin Hewitt, responsable du ... » suite


De Volkskrant - Pays-Bas | mardi, 26. février 2013

L'Europe, grande perdante du scrutin

C'est surtout l'Europe qui ressort perdante des élections italiennes, constate le quotidien de centre-gauche De Volkskrant : » suite


Die Presse - Autriche | mardi, 26. février 2013

Berlusconi gêne le camp de centre-droit

Seul un gouvernement stable de centre-droit pourra sauver l'Italie, commente le quotidien libéral-conservateur Die Presse. Mais une telle issue n'est pas envisageable tant que Berlusconi sera candidat : » suite


Il Sole 24 Ore - Italie | mardi, 26. février 2013

L'issue : une grande coalition et des élections anticipées

A la Chambre des députés comme au Sénat, l'alliance de centre-gauche de Bersani dispose d'une infime majorité sur l'alliance de centre-droit de Berlusconi. La seule issue à cette impasse est une grande coalition, écrit le journal économique libéral-conservateur Il Sole 24 Ore : » suite


Hospodárske noviny - Slovaquie | mardi, 26. février 2013

Un résultat qui inquiète l'Italie et l'Europe

L'impasse à l'issue des élections italiennes est problématique pour le pays mais aussi pour l'Europe, commente le quotidien économique libéral Hospodářské noviny : » suite


El Huffington Post - Espagne | lundi, 25. février 2013

L'Italie attend en vain le messie

Les Italiens ont encore jusqu'à ce lundi après-midi pour voter aux législatives. Mais le vainqueur de ce scrutin ne restera pas longtemps au gouvernement, écrit Silvia Ragusa dans l'édition espagnole du journal en ligne de centre-gauche Huffington Post : » suite


Il Sole 24 Ore - Italie | vendredi, 22. février 2013

Italie : la patience des marchés est à bout

Les cours des Bourses européennes ont enregistré de fortes pertes jeudi. Pas étonnant vu l'issue incertaine des élections italiennes, estime le journal économique libéral-conservateur Il Sole 24 Ore : » suite


Berlingske - Danemark | jeudi, 21. février 2013

Peur d'un retour de Berlusconi

Les législatives italiennes des 24 et 25 février forgeront le sort de l'Italie et de l'Europe, estime le quotidien libéral-conservateur Berlingkse : » suite


Aamulehti - Finlande | vendredi, 22. février 2013

Soigner l'homme malade de l'Europe

L'Italie ne peut se permettre de remettre à plus tard les réformes nécessaires, estime le quotidien libéral Aamulehti : » suite


Der Tagesspiegel - Allemagne | vendredi, 22. février 2013

L'Europe redoute l'électrochoc italien

Ce sont en réalité des élections européennes qui ont lieu dimanche et lundi en Italie, constate le quotidien libéral Tagesspiegel : » suite


Spiegel Online - Allemagne | jeudi, 21. février 2013

L'Italie a besoin d'une grande coalition

Les Italiens ont le choix, à la veille des élections législatives, entre un clown, un milliardaire, un apparatchik et un professeur qui ne comprend rien à la politique, s'étonne Wolfgang Münchau sur le site Spiegel Online, portant ses espoirs sur la force d'une grande coalition : » suite


Turun Sanomat - Finlande | mercredi, 20. février 2013

L'Italie a besoin de concret

L'ex-Premier ministre italien Silvio Berlusconi embobine ses électeurs avant les élections législatives en faisant des promesses généreuses, estime le quotidien libéral Turun Sanomat, qui rappelle que l'Italie doit absolument assainir les finances publiques : » suite


Corriere della Sera - Italie | mardi, 19. février 2013

Une campagne ridicule attise la défiance

En raison d'une campagne électorale ridicule, la défiance grandit vis-à-vis de l'Italie, déplore le quotidien libéral-conservateur Corriere della Sera : » suite


Libération - France | lundi, 18. février 2013

Les bateleurs italiens justement critiqués

Les avertissements de politiques européens à l'adresse de candidats italiens aux législatives sont justifiés, estime le quotidien de centre-gauche Libération : » suite


Süddeutsche Zeitung - Allemagne | mardi, 19. février 2013

Berlin peut intervenir dans la campagne italienne

Le devoir de non-ingérence dans la campagne électorale d'un autre pays est totalement dépassé à l'époque de l'interdépendance économique, estime le quotidien de centre-gauche Süddeutsche Zeitung : » suite


Le Soir - Belgique | lundi, 11. février 2013

Les Italiens choisissent la raison ou la folie

Pratiquement deux semaines avant les élections législatives, l'ex-Premier ministre Silvio Berlusconi a fortement réduit l'écart qui le sépare du candidat de centre-gauche Pier Luigi Bersani, indiquent des sondages actuels. Les Italiens doivent choisir entre deux extrêmes, estime le quotidien de centre-gauche Le Soir : » suite


Corriere della Sera - Italie | lundi, 4. février 2013

Les cadeaux fiscaux de Berlusconi pour les élections

Dans un meeting de campagne dimanche, l'ancien Premier ministre italien Silvio Berlusconi a promis la suppression et le remboursement de la taxe immobilière sur les maisons individuelles. Pour la financer, Berlusconi compte sur les quatre milliards d'euros que devrait rapporter la signature du traité fiscal avec la Suisse, ce qui revient donc à soutenir la fraude fiscale, ironise le quotidien libéral-conservateur Corriere della Sera : » suite


Avvenire - Italie | vendredi, 1. février 2013

La lutte contre la mafia doit rester apolitique

Le procureur Antonio Ingroia, de Palerme, candidat de la nouvelle alliance de gauche Rivoluzione civile, s'est comparé au célèbre juge antimafia Giovanni Falcone et a déclaré qu'il poursuivait son héritage. D'autres opposants antimafias lui reprochent d'être présomptueux. C'est la mafia qui profite de cette querelle absurde en pleine campagne électorale, déplore le journal catholique Avvenire : » suite


 

© Bundeszentrale für politische Bildung

 

Des articles supplémentaires sur les thèmes » Politique Européenne, » Élections, » Italie, » Europe
Pour en savoir plus sur les thèmes de la revue de presse » Politique Européenne, » Élections, » Italie, » Europe


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu