Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Zaremba, Piotr


RSS S'abonner aux textes de "Zaremba, Piotr" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 4 articles de l'auteur.


Dziennik Gazeta Prawna - Pologne | 29.08.2008

Pas de réforme en raison de Wałęsa

L'Institut d'Etat polonais, Institut du souvenir national (IPN), se refuse à inscrire l'ex-président et libérateur Lech Wałęsa sur la liste des victimes de l'ancien régime communiste. Le gouvernement libéral de droite critique ce refus et veut limiter la marge de manœuvre de cette autorité dans son travail de mémoire sur les crimes communistes. L'analyste Piotr Zarmenba rejette dans le quotidien Dziennik toute réforme de la loi. "J'émets de sérieuses réserves quand des politiciens bricolent dans les institutions autonomes pour leur donner une forme qui corresponde à leurs représentations. … J'étais déjà contre le fait que l'Institut dresse une liste générale des agents, je vois aussi d'un œil sceptique la promulgation de la liste des victimes par décret. L'IPN devrait pouvoir décrire l'Histoire mais laisser l'opinion publique en tirer seule les conclusions. … Il se peut qu'à l'avenir qu'une personne aux vues différentes prenne la place [du président de l'IPN, Janusz] Kurtyka. Cela doit toutefois se faire de façon civilisée, dans le respect de son mandat."

Dziennik Gazeta Prawna - Pologne | 14.07.2008

Bronisław Geremek est mort

L'eurodéputé et ancien ministre polonais des Affaires étrangères Bronisław Geremek est décédé dimanche dans un accident de la route. Le quotidien conservateur Dziennik rappelle dans une nécrologie les réalisations de l'homme politique : "Dans le monde de la politique démocratique, il était l'un des géants historiques, l'un de ces hommes qui devait sa situation dans la Pologne libre à son engagement dans l'opposition anticommuniste et dans [le mouvement pour la liberté] 'Solidarnosc'. Son cheminement vers cet engagement n'a pas été simple - à l'instar de nombreux intellectuels, en outre aux origines juives, qui sont passés par une phase de flirt avec le communisme. … Le Parlement européen a été un refuge pour lui. … C'était son univers - celui des discussions expertes qu'il menait dans un français impeccable avec des politiques britanniques, allemands ou français. Il y occupait également un rôle de porte-parole naturel parmi les Polonais. Il représentait le groupe … le plus faible et dirigeait pourtant les réunions des eurodéputés polonais."

Dziennik Gazeta Prawna - Pologne | 27.12.2007

La gauche polonaise en perte de vitesse

Aux élections législatives de 2005 et 2007, la gauche polonaise n'a recueilli qu'environ 10 % des voix. Selon Piotr Zaremba, ces mauvais résultats sont dus au fait que "ces dernières années, le message de la gauche était complètement flou. Les Premiers ministres de gauche Leszek Miller [2001-2004] et Marek Belka [2004-2005] étaient finalement des libéraux purs et durs. Pendant le règne du PiS [parti Droit et justice], le SLD [Alliance de la gauche démocratique] de Wojciech Olejniczak a, à tour de rôle, défendu les intérêts des groupes faibles sur le plan social, puis s'est posé en défenseur de l'ordre établi. Au final, le SLD ne représentait plus personne. Les électeurs satisfaits ont choisi le PO [Plateforme civique], les 'exclus' du PiS. La nostalgie de l'ancienne république populaire n'en finit pas de se dissiper."

Dziennik Gazeta Prawna - Pologne | 19.06.2007

La Pologne va-t-elle faire échouer le sommet européen ?

Piotr Zaremba tente de trouver des aspects positifs à la position de la Pologne. Ainsi, l'UE est forcée de se demander sur quelle voie elle veut s'engager. "Où sont les frontières de sa centralisation ? Quel rapport de force doit régner entre les pays les plus puissants et les plus riches et ceux qui commencent tout juste leur voyage vers la prospérité ? L'UE doit- elle se comporter comme un groupement d'Etats et doit-elle agir comme une entité totalement nouvelle ? Aujourd'hui, ces questions sont étouffées sous les vociférations : parvenons rapidement à un accord, finissons-en ! Demain, elles pourraient néanmoins s'avérer essentielles. L'Union ne doit pas être une entité rigide, bureaucratique et socialiste. Une plus grande indépendance des Etats peut éventuellement permettre d'éviter cela. Le système de vote de la racine carrée peut également offrir une certaine protection, mais ce n'est pas certain."

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu