Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Zagrebelsky, Gustavo


RSS S'abonner aux textes de "Zagrebelsky, Gustavo" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 3 articles de l'auteur.


La Repubblica - Italie | 17.07.2009

Gustavo Zagrebelsky sur la morale et la vérité en politique

Suite aux scandales autour du chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi, le juge de la Cour constitutionnelle Gustavo Zagrebelsky examine dans le quotidien progressiste de gauche La Repubblica les conceptions morales en politique : "Mensonges et hypocrisie jusqu'à la schizophrénie ont toujours été les compagnons du pouvoir. Cette constatation réaliste peut mettre un terme aux discussions seulement pour les nihilistes qui croient à un pouvoir éternel et nu qui se montre parfois sous une autre parure mais ce, uniquement dans le but de masquer la réalité irrévocablement horrible. … Pour les autres qui croient que d'autres formes sont possibles pour concevoir et diriger les relations politiques, la vérité et le mensonge, la morale et l'hypocrisie demeurent des dilemmes face auxquels on peut et doit prendre position. … Que l'immoralité craigne la vérité c'est évident et naturel. S'obstiner à refuser la vérité et à la rendre disponible à tous dans un débat public … est la preuve que cela est un thème de politique éthique et pas seulement une morale privée. C'est une question qui concerne tout le monde et pas seulement les membres de la famille, les amis et les clients."

La Repubblica - Italie | 23.04.2009

Gustavo Zagrebelsky sur les mots de la démocratie

A l'occasion de la biennale de Turin sur la démocratie, le juriste et juge constitutionnel italien Gustavo Zagrebelsky s'interroge sur l'importance des mots dans le processus démocratique : "La démocratie est un système de libre échange d'opinions et de convictions dans un respect mutuel. L'instrument de cet échange, ce sont les mots. … C'est pourquoi le mot … doit faire l'objet d'une attention particulière à deux niveaux : sur le plan quantitatif comme sur le plan qualitatif. … L'un des plus grands dangers encourus par les mots dans une démocratie réside dans une utilisation hypnotique de la langue. Un tel usage séduit les masses, libère la violence et incite à se révolter contre des choses qui pourraient être facilement présentées comme irrationnelles, si les démagogues ne les avaient pas camouflées derrière un flot de mots rhétoriques. Les mots doivent respecter le concept, ils ne doivent pas le fausser. Sinon le dialogue devient une tromperie. … Cela commence déjà avec le mot 'politique'. Le mot politique vient de 'polis' et 'politeia', deux termes qui signifient communauté, le vivre ensemble. … Mais aujourd'hui nous parlons communément d'une politique de la guerre, de séparation des races, de l'expansion des Etats ou du colonialisme. … La définition célèbre [du spécialiste en droit public et philosophe] Carl Schmitt de la politique comme une relation ami-ennemi, comme une relation d'oppression, de l'incompatibilité des contraires, est peut-être l'exemple le plus représentatif de l'emploi abusif des mots."

La Repubblica - Italie | 13.11.2007

Gustavo Zagrebelsky et la vision de 'l'étranger'

Le juriste italien Gustavo Zagrebelsky analyse la notion 'd'étranger' dans la société occidentale. "Si les rapports sociaux étaient parfaitement équilibrés, le mot étranger et ses synonymes actuels (migrant, immigré, extra-communautaire) et ses déclinaisons (Maghrebin, musulman, Rom, chinois, etc…) seraient des mots neutres privés de sens discriminatoire (...). Dans les sociétés anciennes, l'étranger était l'ennemi par définition, celui qui pouvait être dépouillé ou même tué. L'humanité fonctionnait sur l'idée qu'elle était divisée en communautés séparées, naturellement hostiles les unes envers les autres. L'étranger était donc traité comme un ennemi. (...). Depuis, l'idée d'une communauté mondiale des droits a fait son chemin, les conventions et les déclarations internationales se multiplient (...). Mais aujourd'hui, le piège réside dans la distinction entre régulier et irrégulier."

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu