Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Nyholm, Per


RSS S'abonner aux textes de "Nyholm, Per" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 2 articles de l'auteur.


Jyllands-Posten - Danemark | 03.04.2014

Défense : l'Europe doit assurer son indépendance

La crise en Crimée est pour l'Europe l'occasion de revendiquer son autonomie en termes de politique de défense, plaide le chroniqueur Per Nyholm dans le quotidien économique libéral Jyllands-Posten : "L'Europe devrait s'employer à assurer sa propre protection, par le biais d'une union militaire intégrée et crédible, travaillant côte à côte avec une OTAN affaiblie et une UE consolidée. 25 ans après la fin de la première guerre froide et au seuil d'un nouveau conflit de ce type, les Européens doivent apprendre à voler de leur propres ailes. Si ce ne sera pas chose aisée, c'est impératif si l'Europe veut vivre demain dans la sécurité, la prospérité et la démocratie. … Jusqu'à récemment, on pouvait parler d'une 'fatigue stratégique' en Europe. D'une Europe qui se relâchait, lasse de son histoire et de ses cultures, de sa démocratie - incapable de se ressaisir. Beaucoup d'indices montrent aujourd'hui qu'elle est enfin sortie de sa torpeur."

Jyllands-Posten - Danemark | 04.04.2006

La campagne électorale touche à sa fin

Per Nyholm dresse le portrait des deux adversaires de la campagne électorale italienne. Selon lui, c'est Romani Prodi qui l'emporterait dans n'importe quel autre pays, mais l'Italie est ce qu'elle est, un pays qui n'est pas régi par les mêmes lois que les autres : "Tous deux sont authentiques, très italiens (...) Prodi est le diplômé un peu lunaire, un économiste célèbre qui circule à vélo, un peu trop honnête, un peu ennuyeux, pas vraiment un piège à voix. Berlusconi est différent. C'est le roi de la scène : élégant, superficiel, spirituel, acerbe, un peu trop italien aux yeux des voisins de l'Italie. Il s'est lui-même comparé à Churchill, Napoléon et Jésus (...) Prodi est intelligent et sérieux. Il est aimé, mais non admiré. Berlusconi est l'homme de la publicité et de la télévision, toujours manipulateur. Il est admiré, mais il n'est pas aimé".

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu