Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Lorenci, Janko


RSS S'abonner aux textes de "Lorenci, Janko" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 4 articles de l'auteur.


Mladina - Slovénie | 28.01.2013

Pour un nouveau parti alternatif en Slovénie

La coalition gouvernementale de centre-droit du Premier ministre slovène Janez Janša n'a plus de majorité au Parlement après le départ des libéraux de la Liste civique. Janša veut continuer à gouverner, bien que les appels à des élections anticipées se multiplient. Devant cette crise politique, l'hebdomadaire de gauche Mladina préconise la naissance d'un nouveau parti : "La création d'un parti alternatif et capable est plus importante que les atermoiements actuels des partis établis. Nous pensons qu'en dépit des difficultés de la politique actuelle, une nouvelle formation pourrait avoir de bons résultats dès les prochaines élections anticipées. Dans la société civile qui devrait donner naissance à ce parti, il y a des gens intelligents, engagés et plein de bonnes intentions. Par ailleurs, la détresse et la colère des citoyens grandit. … Le manque de temps pourrait s'avérer stimulant, car sans échéance immédiate on ne fait que reporter les choses à plus tard."

Mladina - Slovénie | 14.01.2013

Les protestations, le début du renouveau slovène

Plusieurs milliers de Slovènes ont manifesté vendredi à Ljubljana pour protester contre l'actuel gouvernement et appelé à la démission du Premier ministre Janez Janša et du leader d'opposition Zoran Janković, tous deux accusés de corruption. L'hebdomadaire de gauche Mladina se réjouit de l'actuelle vague de protestations que connaît le pays : "Ce nouveau soulèvement est l'évènement le plus positif depuis l'indépendance de la Slovénie. Pour la première fois, on réfléchit collectivement à notre position, à la direction à prendre et à ce que l'on veut vraiment. Le mécontentement est profond dans les cercles académiques et au sein de la classe moyenne, les deux entités habituellement responsables des grands changements. Si ce bouillonnement se poursuit et revêt une forme politique, sous l'aspect peut-être d'un nouveau parti constituant une alternative à l'élite politique, alors peut-être pourra-t-on parler de la déchéance du mythe Janez Janša et d'un début de renouvellement de la politique slovène, deux conditions indispensables à l'assainissement durable de l'Etat."

Delo - Slovénie | 04.08.2006

La politique environnementale slovène critiquée

Janko Lorenci dresse le bilan de la politique environnementale slovène : "Etant donné sa taille et son niveau de développement, la Slovénie est assez polluée. Cependant, ce serait encore pire si le pays n'avait pas vu disparaître une partie de ses industries après la division de la Yougoslavie. Nous avons signé le protocole de Kyoto, mais nous restons en deçà de ses exigences dans certains domaines - comme d'autres pays membres de l'UE plus développés que nous d'ailleurs." Une libéralisation du secteur de l'énergie aggraverait encore la situation, redoute le journaliste. "Officiellement pour le bien du consommateur, mais officieusement pour poursuivre sa politique néolibérale, le gouvernement libéralisera le secteur de l'énergie, jusqu'ici public. Les expériences faites à l'étranger montrent que de telles libéralisations se terminent généralement par des hausses de prix pour le consommateur, souvent accompagnées d'une baisse de la qualité des prestations. A l'image de ce qui s'est passé dans une partie de l'Europe dans les années 1990, l'Etat perdra le contrôle sur une politique énergétique jusqu'ici respectueuse de l'environnement. Car les patrons n'ont pas la réputation de se soucier de l'environnement et du réchauffement climatique."

Delo - Slovénie | 17.01.2006

L'envoi de soldats en Irak

En décidant d'envoyer quatre soldats en Irak, le gouvernement slovène a soulevé un débat virulent. "Il s'agit d'une décision insolite à un moment insolite. Même les Anglais, dont le coeur bat pour les Américains, ont annoncé le retrait de leurs troupes", s'étonne Janko Lorenci. "Il n'est pas exclu que les Américains se retirent très rapidement, pendant l'actuel mandat de Bush, et ce indépendamment du contexte irakien. L'Irak pourrait bien se transformer en Vietnam bis. Le Premier ministre slovène [Janez Jansa] et le ministre des Affaires étrangères [Dimitri Rupel], reconnaîtront-ils avoir pris une mauvaise décision qui va à l'encontre des intérêts de l'État irakien ?"

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu