Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Kleinert, Detlef

professeur


RSS S'abonner aux textes de "Kleinert, Detlef" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 2 articles de l'auteur.


Die Presse - Autriche | 06.06.2008

Une tolérance déplacée face à l'Islam

Dans une tribune rédigée dans le quotidien Die Presse, le journalist Detlef Kleinert réfléchit aux limites de la tolérance occidentale face à l'Islam : "En Europe, on a chaque jours des exemples de la provocation effrontée devant laquelle on s'incline au nom de la tolérance. Dans la chaîne de supermarchés britannique Sainsbury's, les caissiers musulmans peuvent refuser de vendre de la viande de porc et de l'alcool aux clients. … Les sentiments des employés priment sur ceux des clients. … En Allemagne, Erdinc S. d'Ostheim a roué une personne de coups jusqu'à l'estropier. Le juge pour enfants Hans-Werner Riehe a reconnu sa culpabilité mais n'a prononcé aucune sanction à son encontre. Erdinc, qui frappe jusqu'à provoquer le coma, doit juste participer à une formation d'auto-défense. … Pour les Islamistes - notons bien que cela ne concerne donc pas tous les fidèles de l'Islam - l'intégration signifie que la culture occidentale doit s'intégrer dans l'Islam."

Die Presse - Autriche | 15.12.2006

Des anciens de la Stasi en charge de leurs propres archives

Detlef Kleinert est scandalisé par la révélation de la présence, au sein de l'office chargé de la gestion des archives de la police secrète est-allemande (Stasi) d'anciens collaborateurs de cette même Stasi. "Autrement dit, les pyromanes se sont transformés en pompiers." Une enquête sur les quelque 2 000 employés de l'office a révélé que 52 d'entre eux avaient collaboré avec la Stasi, preuve à l'appui. Cette affaire montre bien "le peu de moyens dont dispose l'Etat pour éplucher les archives de la dictature. Les collaborateurs de la Stasi ont été embauchés à l'époque des grands bouleversements, et selon Marianne Birthler [directrice de de l'office], il n'est plus possible aujourd'hui de les licencier : 'Le droit du travail ne le permettrait pas'. Selon elle, il faut voir au cas par cas et ne pas accuser d'emblée les anciens collaborateurs de la Stasi de déloyauté. Mais tout cela ne soulage pas les victimes de la Stasi".

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu