Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Jundze, Arno


RSS S'abonner aux textes de "Jundze, Arno" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 2 articles de l'auteur.


Neatkarīgā - Lettonie | 16.01.2016

Une minimisation dangereuse de la violence sexuelle

Sous l'effet du politiquement correct, les évènements de Cologne se trouvent réduits au simple rang de particularisme culturel, critique le quotidien national conservateur Neatkarīgā : "On trouve même des spécialistes sérieux qui considèrent le viol comme un facteur culturel. Un violeur blanc est une brute, mais pour un réfugiés de guerre, le viol fait partie de sa culture, un jeu exotique portant le nom de 'Taharrush'. Allons-nous tout simplement accepter que ces garçons s'amusent de la sorte tandis que d'autres, qui n'ont pas reçu en partage cet héritage culturel, encourront des peines de prison ou de castration chimique ? Une conjuration du silence, à laquelle ont adhéré beaucoup de personnes en Allemagne, y compris les médias, à dessein de dissimuler le comportement barbare des réfugiés, a fini par se décomposer comme un fruit trop blet. … Que pensent les politiques, responsables de ce chaos ? En tentant de camoufler les informations dans les médias, en vertu du politiquement correct, ils se menacent eux-mêmes autant qu'ils menacent la société."

Neatkarīgā - Lettonie | 04.04.2011

L'obsession linguistique des Lettons

Le débat sur la nécessité de disposer de meilleures connaissances en anglais a repris en Lettonie. Il ne faut pas surévaluer ce débat, estime le quotidien national-conservateur Neatkarīgā Rīta Avīze : "Les petits peuples ont la particularité de chercher à perfectionner leurs connaissances en langues étrangères. La légende du Letton qui parle allemand, russe et anglais sans accent n'est en réalité que l'expression d'un sentiment d'infériorité. Nos personnalités politiques baragouinent et leur mauvaise prononciation n'est pas finalement le plus ridicule. Ce qui est ridicule ce sont nos efforts à parler anglais avec l'accent d'Oxford. [Le ministre des Affaires étrangères] Kristovskis a fait quelques fautes, et alors ? … Même à la BBC, certains parlent un anglais où la lecture des sous-titres est nécessaire si l'on veut comprendre quelque chose. Au lieu de cela, nous commentons les accents comme si cela était plus important que la hausse de notre déficit public."

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu