Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Grajewski, Andrzej


RSS S'abonner aux textes de "Grajewski, Andrzej" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 5 articles de l'auteur.


Gość Niedzielny - Pologne | 15.12.2015

La critique de l'UE à la Pologne, une forme de néocolonialisme

La cheffe du gouvernement polonais, Beata Szydło, a prié lundi le président du Parlement européen Martin Schulz de présenter ses excuses aux Polonais pour avoir qualifié de "coup d'Etat" ce qui se passait actuellement en Pologne. Le portail catholique Gość Niedzielny estime qu'il était grand temps de lui demander des comptes : "A notre époque, Bruxelles fait une réaction allergique à tout gouvernement qui essaie de mettre de l'ordre dans les affaires du pays. Elle avait déjà eu la même réaction envers l'équipe dirigeante d'Orbán. La Pologne n'avait pas participé à cette battue, mais elle n'avait pas non plus apporté son soutien au Premier ministre hongrois. Ce fut une erreur. Il faut faire comprendre à ces impudents politiques occidentaux, si imbus de leur personne, que certaines formulations dépassent les bornes. Ils traitent l'Europe centrale comme une colonie qui aurait été gracieusement accueillie à crédit dans le giron de l'UE. Et ils veulent imposer à l'Europe centrale leur conception d'une civilisation et d'une culture."

Gość Niedzielny - Pologne | 27.08.2014

Loukachenko, nouveau médiateur en Ukraine

Le seul protagoniste qui profite du sommet de Minsk est le président biélorusse Alexandre Loukachenko, qui vient de reprendre à la Pologne le rôle de médiateur du conflit ukrainien, résume Andrzej Grajewski, déçu, sur le portail national-religieux Gość Niedzielny : "La rencontre a montré que Kiev devait se débrouiller seule. Les entretiens ont une fois de plus confirmé que le Kremlin restait maître d'une éventuelle résolution du conflit. … Si quelqu'un peut se targuer d'une réussite, c'est bien l'hôte du sommet. Le président Loukachenko, le 'petit père' comme on l'appelle avec dédain, s'est une fois de plus avéré plus roué que prévu. C'était jadis un dirigeant jugé infréquentable. Or voici qu'il convie des diplomates européens à négocier avec Moscou. Je répète haut et fort que ce rôle de médiateur devrait incomber à la Pologne."

Gość Niedzielny - Pologne | 29.10.2013

Andrzej Grajewski sur le legs démocratique de Mazowiecki

Tadeusz Mazowiecki, devenu premier Premier ministre polonais non communiste en 1989, est décédé lundi à l'âge de 86 ans. Sur le portail national-religieux Gość Niedzielny, Andrzej Grajewski rend hommage à son œuvre politique : "Si je devais choisir un attribut pour décrire son style politique, je choisirais celui de 'prudent'. … Ceci lui a permis d'instaurer de nouvelles institutions. Et de greffer graduellement sur l'ancien système des éléments du nouvel ordre. Tout particulièrement en début de mandat, sa marge de manœuvre était ténue. En effet, Jaruzelski était président, le poste clé du ministère de l'Intérieur était dirigé par le communiste Kiszczak et Siwicki était à la Défense. L'empire soviétique entamait sa lente décomposition. Et personne ne pouvait prédire le déclin rapide auquel il était voué. … Le 'point final' que le gouvernement Mazowiecki voulait apposer au passé a fait l'objet d'interprétations erronées, qui y ont vu la volonté de laisser impunis tous les représentants de l'ancien système. … Il défendait la thèse que la transformation d'un pays ne se scellait pas une bonne fois pour toutes par un acte juridique, mais qu'elle était le fruit d'un long processus, au cours duquel les nouvelles institutions prennent le relais des anciennes."

Gość Niedzielny - Pologne | 22.10.2013

Justice sera faite pour les victimes de Katyn

La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a rejeté lundi les plaintes déposées par des proches des victimes du massacre de Katyn et blanchi la Russie, qui était accusée d'avoir enfreint les droits des victimes et de leurs proches en omettant de juger ces meurtres. La Cour a ainsi révisé un jugement divergent rendu l'an passé. L'affaire est loin d'être classée, estime le site national-catholique Gość Niedzielny : "Ce n'est pas le dernier jugement prononcé dans ce dossier. L'immobilisme actuel vient de ce que la Russie n'a jamais procédé à une évaluation morale, juridique et politique du communisme. Par voie de conséquence, nous n'avons d'autre possibilité que de nous armer de patience et d'informer inlassablement l'opinion internationale. Incessamment, nous devons demander à la Russie qu'elle nous communique des documents supplémentaires et souligner l'importance de cette question pour les relations russo-polonaises. Et sensibiliser les Russes à ce problème. En histoire, rien n'est irrévocable."

Gość Niedzielny - Pologne | 14.02.2013

L'Eglise a besoin d'un pape fort

Benoît XVI a probablement célébré mercredi sa dernière messe officielle en tant que pape. Son retrait anticipé pourrait créer un précédent, et pousser aussi son successeur à ne pas exercer son magistère à vie, craint le portail d'information national-catholique Gość Niedzielny : "La période que nous traversons est une période agitée. Aujourd'hui déjà, les chrétiens sont le groupe le plus persécuté au monde. Rien n'indique que cette menace ne s'estompe. S'ajoute à cela la terreur médiatique de ceux qui ne partagent pas les valeurs de l'Eglise. Leur influence sur l'opinion publique s'amplifie et se caractérise par l'intolérance. Ils collent à tous ceux qui honorent les valeurs morales une étiquette de conservateurs ou de passéistes. Les médias utiliseront certainement ce précédent pour nous convaincre, pendant le prochain pontificat, que nous avons besoin d'un nouveau pape 'meilleur'. C'est pourquoi l'Eglise a absolument besoin d'une papauté solide."

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu