Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Bruckner, Pascal


RSS S'abonner aux textes de "Bruckner, Pascal" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 5 articles de l'auteur.


Le Soir - Belgique | 31.08.2007

Pascal Bruckner et le double piège du fanatisme

Le philosophe français Pascal Bruckner estime que "face au fanatisme, les démocraties disposent bien sûr de la force militaire et policière. Mais leur arme principale reste la douceur de leurs mœurs et leur vigueur intellectuelle : à l'ardeur des insensés, opposer l'ironie, l'incrédulité, la réfutation, mener partout la guerre des idées, encourager les modérés en isolant le noyau des kamikazes, prôner une gestion rationnelle des périls sans les minimiser ni les surestimer, offrir aux jeunesses désoeuvrées l'issue autrement exaltante de la réussite individuelle, de l'enrichissement, de la solidarité. (...) Le refus de l'obscurantisme violent est une perpétuelle victoire sur nous-mêmes, sur notre lâcheté comme sur notre férocité essentielle. Les fanatiques nous tendent un double piège mortel : leur céder ou leur ressembler."

Perlentaucher - Allemagne | 24.01.2007

Pascal Bruckner et le paradoxe du multiculturalisme

Le philosophe français Pascal Bruckner répond dans un essai à l'écrivain néerlandais Ian Buruma et au journaliste britannique Timothy Garton Ash qui reprochent à Ayaan Hirsi Ali de défendre un 'fondamentalisme des Lumières' dans ses critiques radicales contre l'islam. "Pour le multiculturalisme chaque groupe humain combine une singularité et une légitimité qui fonde son droit à l'existence et constitue son lien avec les autres. Les critères du juste et de l'injuste, du criminel et du barbare s'effacent devant ce critère absolu qu'est le respect de la différence. Il n'est plus aucune vérité éternelle sinon celle qui découle d'un ethnocentrisme naïf... Or, une chose est de reconnaitre les convictions et les rites de concitoyens d'origine différente, une autre de donner sa bénédiction à des communautés insulaires hostiles à toute contamination et qui dressent des remparts entre elles et le reste de la société. Comment bénir la différence si elle expulse l'humanité au lieu de l'accueillir ? On touche là au paradoxe du multiculturalisme : il accorde un même traitement à toutes les communautés mais non aux personnes qui les composent et dénie à ces dernières la liberté de s'affranchir de leurs propres traditions."

Le Figaro - France | 14.11.2006

Pascal Bruckner et la mémoire historique

Dans un entretien réalisé par Marie-Laure Germon et Stéphane Marchand, le philosophe français Pascal Bruckner débat avec l'historien Benjamin Stora de la manière dont les pays affrontent la mémoire historique. Pour Bruckner, "il ne suffit pas de se repentir des crimes passés, il faut se sentir aussi responsable des crimes contemporains. Sur ce point, je remarque que l'Europe préfère le confort de la culpabilité aux exigences de la responsabilité vis-à-vis des atrocités contemporaines. Nous sommes, pour reprendre une distinction classique en théologie, dans la 'mauvaise conscience paisible' qui conduit à l'inaction. L'Europe ne se connaît plus d'adversaires, que des partenaires. Elle voudrait sortir de l'histoire sur la pointe des pieds. Dans la zone de tempêtes où nous nous situons, un tel comportement est suicidaire. Il faut choisir : la pénitence ou la résistance."

Le Monde - France | 04.10.2006

La défense de la liberté d'expression

Le quotidien publie un appel signé par une vingtaine de personnalités en faveur de Robert Redeker. "Une poignée de fanatiques agite en ce moment de prétendues lois religieuses pour remettre en cause, dans notre pays, nos libertés les plus fondamentales. Cette menace s'ajoute aux murmures que l'on peut entendre ici et là partout en Europe sur les 'provocations' qu'il faudrait désormais éviter afin de ne pas froisser de supposées sensibilités étrangères. (...) Les temps en Europe redeviennent durs. L'heure n'est pas à la lâcheté. C'est pourquoi nous en appelons solennellement aux pouvoirs publics afin, non seulement, qu'ils continuent de protéger comme ils le font déjà Robert Redeker et les siens, mais aussi que, par un geste politique fort, ils s'engagent à maintenir son statut matériel tant qu'il est en danger, tout comme les autorités anglaises n'ont pas hésité à le faire durant tout le temps qu'a duré l'affaire Rushdie."

Libération - France | 06.03.2006

Bruckner dénonce la faiblesse morale de l'Europe

L'écrivain français Pascal Bruckner, assimilé au courant néoconservateur, revient sur la polémique engendrée par la publication des caricatures du prophète Mahomet. "On aurait attendu de l'Europe un minimum de dignité, un beau geste : qu'elle rappelle ses ambassadeurs, suspende provisoirement toute aide aux Palestiniens qui promettaient la mort à nos diplomates, qu'elle expulse les imams factieux qui ont attisé la colère en propageant partout les dessins litigieux (...) L'Europe a choisi de s'incliner : les Danois, lâchés par tous, se sont embrouillés dans de pénibles excuses ; nos dirigeants ont joué les Ponce Pilate (...) Javier Solana, qu'on avait connu jadis plus fringant face aux Serbes, s'est transformé auprès des gouvernements arabes en commis voyageur de l'expiation".

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu