Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Azoury, Philippe


RSS S'abonner aux textes de "Azoury, Philippe" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 3 articles de l'auteur.


Libération - France | 31.10.2007

Le Porn festival de Berlin, un anti-salon industriel

Philippe Azoury s'interroge à quoi peut bien servir, le Porn film festival de Berlin tenu du 20 au 24 octobre. "Ne se tient-il pas déjà tout au long de l'année des gros 'salons' de l'industrie porno, avec starlettes, distributions de prix et tournages en extérieurs ? Justement, le Porn film festival berlinois est l'antidote des salons, une attaque de l'underground lancée en direction de l'industrie. (...) Les réponses sont venues de toutes parts : féministes, étudiants en école d'art, cinéastes expérimentateurs de formes, labels indépendants. Comme si tout à coup, plus personne ne se retrouvait dans le porno en l'état. Il suffisait de lire les intitulés des conférences glissées dans les mêmes salles que les films (deux par jour) : 'Culture Web et politique sexuelle' (...) ; 'la Créativité est-elle possible dans le porno mainstream ?' ; 'Représentation des tabous politiques et sociaux dans le porno : le Moyen Orient comme cas d'étude'."

Libération - France | 28.05.2007

Un vent de l'Est rafraichissant a soufflé sur Cannes

"En décernant à Cristian Mungiu la plus haute récompense, le jury du Festival de Cannes a non seulement fait preuve d'une justesse de goût irréprochable et d'un flair audacieux, mais il vient également de rendre officiel un secret connu des seuls cinéphiles : en quelques années, la Roumanie, qui revient d'un espace politique où l'image était réglementée par le pouvoir, serait devenue le nouveau havre du cinéma", affirme Philippe Azoury. "Non seulement parce que les productions du monde entier, Hollywood et la France bille en tête, s'y disputent ses studios, aujourd'hui parmi les meilleurs marchés du monde, mais surtout parce qu'il sort des écoles de cinéma de Bucarest, depuis une demi-décennie, une palanquée de très jeunes cinéastes, tous habités à la fois par le désir de témoigner des transformations douloureuses que vit en direct la société roumaine de l'après-Ceaucescu."

Libération - France | 20.02.2006

Le palmarès politique de la 56e Berlinale

Philippe Azoury ne cache pas sa déception à l'annonce du palmarès de la 56e Berlinale. "Si ce prix illustre une édition plus politique que cinéphile, il sent aussi le compromis face à une sélection d'où ne dépassait pas de forte tête. (...) Ce palmarès un peu coincé ne cache qu'en partie un certain état du cinéma mondial plus éclaté que jamais et qui ne va pas très fort. (...) Les seules fictions qui ont réveillé le festival s'invitaient dans les débats d'actualité, se foutant souvent de leur forme, filmées à la truelle. Dans un monde où l'information est la donnée la moins rare, le cinéma, qui travaille lentement, dépendant d'une machinerie lourde, n'entend plus continuer à être tenu à l'écart d'une circulation toujours plus rapide des images. Symptôme de cet état des lieux : le documentaire, jadis parent pauvre, est redevenu celui qui empêche les cinéastes de dormir".

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu