Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Ashley, Jackie


RSS S'abonner aux textes de "Ashley, Jackie" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 5 articles de l'auteur.


The Guardian - Royaume-Uni | 06.07.2010

Les coupes budgétaires toucheront tous les Britanniques

Le gouvernement britannique a annoncé des coupes allant jusqu'à 40 pour cent dans le budget social et dans d'autres domaines. De nombreux citoyens saluent ces projets comme un moyen pour lutter contre les "parasites sociaux", mais les coupes toucheront également la classe moyenne, prévient le quotidien de centre-gauche The Guardian : "Car il n'y a pas de 'ils' ni de 'nous'. Les coupes drastiques dans le secteur social toucheront des millions de personnes qui lisent les journaux et n'associeraient jamais eux-mêmes ou leur famille à des 'parasites'. … Il n'y a pas de simples 'ils' insouciants dans tout cela, il n'y a qu'un 'nous'. Les ministres intelligents le comprennent. Ils savent que l'optimisme disparaîtra aussi sûrement qu'ont disparu les drapeaux et fanions anglais. Lorsque la dure réalité frappera, probablement en hiver, l'atmosphère changera radicalement. Si [l'entraîneur de l'équipe anglaise] Fabio Capello peut passer en un après-midi du statut de héros à celui de vaurien, cela vaut d'autant plus pour [des politiques tels que] Osborne, Cameron et les autres."

The Guardian - Royaume-Uni | 22.09.2008

Un congrès hypocrite

La chroniqueuse Jackie Ashley examine dans le quotidien The Guardian la marge de manœuvre possible des conspirateurs contre Gordon Brown : "L'air plus sain de Manchester a déjà permis de mettre certaines choses au clair. Premièrement : cette conférence n'est pas d'une grande importance. Il y aura un semblant d'unité. Celle-ci ne durera qu'un temps. Deuxièmement : le mouvement visant à renverser Gordon Brown s'est déplacé des derniers rangs des députés et des rangs ministériels inférieurs vers le cabinet. Troisièmement : la meilleure arme de Brown reste la division de ses adversaires. ... Rien ne pourra aider tant qu'il ne sera pas en mesure de calmer son cabinet. ... Brown doit regarder ses collègues dans les yeux et les faire revenir à la promesse qu'il sera un chef d'équipe. Je ne crois pas qu'il le fera. Par conséquent, je pense qu'il y aura au final une tentative de putsch. Celle-ci aura lieu une fois que le congrès, sous ses faux airs d'unité, sera achevé."

The Guardian - Royaume-Uni | 14.04.2008

Gordon Brown critiqué au sein de son propre camp

"Le Premier ministre britannique Gordon Brown se montre peut-être décevant. Mais son action n'est pas désastreuse. Il a été trop timide. Mais cela ne signifie pas qu'il est 'lâche'. Et la plupart de ceux qui se sont retournés contre lui le font dans un but intéressé", affirme Jackie Ashley au sujet de la baisse de popularité de Brown. "Au lieu de faire des calculs pour savoir qui remplacera Brown et quand, ou de jouer des coudes pour avoir un poste, les ministres devraient se demander pourquoi ils ne font pas davantage d'efforts pour défendre le gouvernement dans son ensemble. Il y a eu peu de discussions franches et beaucoup de messes basses. Le fléau de la politique pseudo présidentielle est que tout, en bien ou en mal, tourne autour d'une personne, pendant que le reste du gouvernement agit comme des commentateurs, et non pas les acteurs qu'ils sont réellement. Que le Parti travailliste perde ou non aux élections, il reste encore plus d'un an d'ici là et il y a un pays à gouverner."

The Guardian - Royaume-Uni | 30.07.2007

Comment réguler la consommation de cannabis ?

Le Premier ministre britannique Gordon Brown souhaite que le cannabis soit pénalement considéré comme une drogue dure. La chroniqueuse Jackie Ashley considère qu'il est "beaucoup plus important d'éduquer les gens sur les dommages cérébraux causés par le cannabis que de le changer de catégorie pour pouvoir sévir ensuite. (...) Le débat autour du cannabis est le même que celui qui a eu lieu dans les années 60 au sujet du tabac. Les données scientifiques sont là pour ceux qui se donnent la peine de les regarder (...). Les comparaisons avec le tabac (et à vrai dire l'alcool) sont utiles à rappeler, surtout si on prend en compte une donnée certaine au sujet du cannabis : on ne peut pas l'éradiquer par le biais de la police et la justice. Son usage est trop répandu, les réseaux de trafic et de distribution trop étendus, et la tolérance de l'opinion publique trop grande. (...) L'Etat surprotecteur a ses limites. Avec le cannabis, ce sont les faits, et non pas le doigt accusateur, qui pourront faire changer les choses."

The Guardian - Royaume-Uni | 27.02.2006

La suspension du maire de Londres Ken Livingstone

"C'est surréaliste, et antidémocratique" écrit le chroniqueur Jackie Ashley, en réaction à la décision d'un conseil disciplinaire de trois membres non élus de suspendre de ses fonctions pendant un mois le maire de Londres Ken Livingstone, qui avait comparé un journaliste juif à un gardien de camp de concentration. "Il est très facile de reprocher à Livingstone d'être allé trop loin, de s'exprimer avec pugnacité ou, comme c'est le cas, d'avoir eu toute sa vie une profonde aversion envers le langage diplomatique. De nombreuses personnes jugent ses propos odieux. (...) Mais cela justifie-t-il qu'il soit suspendu pour quatre semaines, à compter de mercredi? Qui, vous aimeriez savoir, a le pouvoir de suspendre quelqu'un qui bénéficie d'un énorme soutien démocratique? (...) Ken est populaire notamment pour avoir pris des décisions courageuses (...) mais aussi pour son parler vrai. Ken est comme il est. C'est pour cela que Londres l'a choisi."

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu