Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Arsever, Sylvie


RSS S'abonner aux textes de "Arsever, Sylvie" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 4 articles de l'auteur.


Le Temps - Suisse | 15.05.2009

Les Italiens s'élèvent contre les kebabs

Le quotidien Le Temps commente l'actuelle campagne anti-kebab et l'attitude hostile à l'égard du soi-disant "fastfood étranger" en Italie : "Il faut éviter de manger du kebab: c'est gras, c'est salé, ça colle aux artères. En outre, c'est en général fabriqué et vendu par des étrangers qui ne présentent pas toutes les garanties de bonne adaptation à la diète italienne. ... Sont visés, à côté du gras du kebab, le poulet du chop suey et le poisson des sushis : sait-on seulement d'où ils viennent? La nourriture française, elle, est épargnée. Les vertus diététiques du steak-frites-béarnaise convainquent toujours. Pays de la gastronomie vitaminée et du légume en gloire, l'Italie aurait été toute trouvée pour se lancer dans une vaste action de promotion du kebab allégé. S'il n'y avait eu que l'aspect diététique. Mais il y en a d'autres. La défense des traditions gastronomiques, par exemple. Il y a, enfin, la préférence nationale."

Le Temps - Suisse | 06.04.2009

Sylvie Arsever sur la discussion du libéralisme qui change

Sylvie Arsever se concentre dans le quotidien Le Temps sur le rapport de force qui change entre les partisans et les adversaires de l'ultralibéralisme : "Les plus attachés au modèle libéral classique se montrent les plus optimistes. Ils mettent la virulence de la crise actuelle en rapport avec la relative modération des précédentes, rappellent les retombées heureuses de la révolution libérale des années quatre-vingt : disparition du contrôle des changes, liberté de voyager, harmonisation des politiques monétaires, baisses d'impôt, progression des droits de l'homme et de la démocratie. …Mais ce sont désormais surtout les voix plus critiques qu'on entend. Elles relèvent que la croissance économique a provoqué une concentration inouïe des richesses dans les mains d'un tout petit groupe de supernantis, que le pouvoir d'achat de la majorité n'a que peu – ou, aux Etats-Unis, pas du tout – augmenté. Et que cet accroissement des inégalités est politiquement inacceptable, surtout au moment où les circonstances économiques refont de la solidarité une vertu nécessaire. … Ni l'un ni l'autre de ces discours n'est nouveau. Ce qui l'est, c'est le changement de rapport de force de l'un à l'autre."

Le Temps - Suisse | 09.02.2006

L'examen médiatique de la justice française

Sylvie Arsever commente la diffusion télévisée de l'audition du juge Fabrice Burgaud devant une commission d'enquête parlementaire, où il s'est longuement expliqué sur son instruction dans l'affaire pédophilie d'Outreau. "Effort légitime de transparence dans une affaire qui a bouleversé la France? Ou curée médiatique - une de plus dans une affaire qui en a comporté de pires à ses débuts? La justice française n'en est pas à sa première réforme, et les propositions d'améliorations que les membres de la commission seront amenés à faire une fois qu'ils auront, au terme de leurs auditions, identifié les causes de ce dérapage spectaculaire ne seront pas les dernières. Leurs travaux comportent toutefois une dimension supplémentaire. Ils jettent de la lumière dans la boîte noire du processus pénal : l'instruction. Et mercredi [7 février], ils ont commencé à donner un visage à la machine judiciaire".

Le Temps - Suisse | 07.02.2006

La Suisse hésite à légiférer sur l'euthanasie

Après avoir annoncé la préparation d'une loi sur l'euthanasie, le Conseil fédéral suisse pourrait faire marche arrière, suite au rapport d'un groupe de travail ministériel qui préconise de ne pas légiférer. Sylvie Arsever se demande dans un éditorial "jusqu'à quand cette abstention politique restera payante. Les émois provoqués par le 'tourisme du suicide' ont montré qu'un divorce pouvait apparaître entre les actions des plus engagés et la sensibilité générale. En outre, l'adaptation des pratiques à la réalité bute aujourd'hui sur des limites qu'il ne sera pas possible de lever sans un véritable débat démocratique. (...) La position du DFJP [groupe de travail] est raisonnable. Mais, il n'est pas sûr qu'elle soit la plus opportune. Et ce n'est certainement pas la plus courageuse."

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu