Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Androuchovitch, Youri

Youri Androuchovitch est né en 1960 à Ivano-Frankivsk, à l'ouest de l'Ukraine, l'ancienne Stanyslaviv de Galicie. Il a étudié le journalisme et a débuté sa carrière en tant que poète lyrique. Ses romans sont considérés comme des classiques de la littérature ukrainienne contemporaine. Il s'est vu décerner le prix du livre de Leipzig pour l'entente européenne en 2006.


RSS S'abonner aux textes de "Androuchovitch, Youri" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 4 articles de l'auteur.


Neue Zürcher Zeitung - Suisse | 05.03.2007

Youri Androuchovitch déçu par l'Autriche

Dans un entretien avec Ulrich M. Schmid et Andreas Breitenstein, l'écrivain ukrainien Youri Androuchovitch évoque l'Ukraine, la littérature ukrainienne et son rapport avec l'Allemagne, la Suisse et l'Autriche. "Alors qu'autrefois j'idéalisais l'Autriche, ce pays me laisse aujourd'hui profondément déçu. Au début des années 90 j'ai pris connaissance du mythe impérial et royal [la monarchie austro-hongroise avant 1918]. L'idée d'une Europe centrale était tout à fait nouvelle pour moi. (...) Aujourd'hui, l'Autriche se démarque fortement de la tradition habsbourgeoise. Personne ne comprend de quoi je parle lorsque j'aborde ce sujet en Autriche. Les gens disent que c'est inintéressant et dépassé. L'Autriche est un pays froid dont j'ai beaucoup rêvé et où personne ne m'a compris. Je me suis vengé de cette indifférence à travers la littérature : voilà probablement la raison pour laquelle je fais mourir tous les protagonistes autrichiens dans mes romans. J'assassine en quelque sorte l'Autrichien qui est en moi."

Gazeta Wyborcza - Pologne | 09.12.2006

Youri Androuchovitch cherche les frontières de l'Europe

Le journal publie le discours prononcé par l'écrivain ukrainien Youri Androuchovitch lors d'une conférence sur les frontières de l'Europe, qui s'est tenue fin novembre à Kiev. "L'Europe est une entité à part, y compris sur le plan géographique. Il est bien difficile de dire où se trouvent ses frontières occidentales, et plus encore où sont ses frontières orientales. Les définitions contradictoires se sont multipliées récemment (...). Pour l'amour du ciel, où sont donc les frontières orientales de l'Europe ? (...) Pour répondre à cette question, on pourrait dire qu'appartiennent à l'Europe toutes les régions dont les habitants pensent y appartenir. Ou, en allant encore plus loin, toutes les régions dont les habitants se sentent Européens. L'Europe est donc un concept purement subjectif. Un Chinois de Chine ou de Singapour ne se sentira jamais européen, de même qu'un Arabe, un Indien, un Mongol ou un Iranien. En revanche, un habitant de l'Azerbaïdjan peut-être, et un Arménien sûrement".

La Vanguardia - Espagne | 18.10.2006

L'européanisme des écrivains ukrainiens

Alors que débute ce mercredi 18 octobre à Barcelone le festival international de littérature Kosmopolis, l'écrivain ukrainien Youri Androuchovitch explique dans une interview réalisée par Xavi Ayén être, comme tous les intellectuels de son pays, "un fou d'européanité. Mes références littéraires sont européennes. Paul Celan [poète de langue allemande] est né à Tchernivtsi, une ville qui était alors roumaine et qui est ensuite devenue ukrainienne. Il y a ici plusieurs villes qui ont changé d'Etat ou de nom au fil des ans. Pour nous, il est dramatique qu'un auteur comme Samuel Huntington ait tracé de manière aussi catégorique une frontière entre l'Est et l'Ouest. Selon lui, nous sommes une zone frontière entre l'Europe et ce qui n'est pas l'Europe. Une sorte de limbes, situées entre deux mondes."

Süddeutsche Zeitung - Allemagne | 16.03.2006

Youri Androuchovitch critique l'UE

A l'occasion de l'ouverture du salon du livre de Leipzig, mercredi 15 mars, l'écrivain ukrainien Youri Androuchovitch a reçu le prix littéraire de la ville, et en a profité pour critiquer le commissaire européen à l'Industrie Günter Verheugen - qui refuse l'entrée de l'Ukraine dans l'UE - dans un discours qui a fait sensation et dont le journal publie des extraits : "Il n'y a pas eu de dialogue avec l'Europe", constate l'écrivain, amer, avant de lancer un appel aux pays européens : "L'aide que vous pouvez apporter à ce pays maudit, dont j'utilise la langue pour écrire et parler, est vitale pour moi. Et cette aide ne vous demanderait aucun effort extraordinaire. Il suffirait simplement de ne rien formuler qui puisse tuer notre espoir".

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu