Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Almond, Mark


RSS S'abonner aux textes de "Almond, Mark" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 4 articles de l'auteur.


The Daily Telegraph - Royaume-Uni | 18.03.2015

Le terrorisme favorise la laïcité

Avec des attentas, tels que commis à Tunis, les islamistes anéantissent tout soutien que pourrait leur apporter la population locale, et ne peuvent que renforcer la laïcité, analyse le quotidien conservateur The Daily Telegraph : "En assassinant 19 innocents, les milices de l'EI auront peut-être réussi à dissuader n'importe quel touriste de se rendre en Tunisie. Mais ce type d'atrocités semble horrifier la société tunisienne dans son ensemble. Elles pourraient même contribuer à conforter les tenants de la laïcité, qui sont arrivés au pouvoir l'année dernière lors des élections. Le chef de gouvernement actuel était ministre de l'Intérieur sous l'ancien régime, renversé en 2011. A cette époque, le gouvernement ne bénéficiait pas d'un soutien suffisant de la population dans son rude combat contre les groupuscules islamistes. A présent, les milices de l'EI semblent déclencher une réaction d'opposition aux islamistes radicaux."

The Daily Telegraph - Royaume-Uni | 09.04.2014

Les deux camps misent sur l'extrémisme

Activistes pro-russes et nationalistes ukrainiens aspirent de la même façon à déstabiliser l'Ukraine orientale, estime l'historien Mark Almond dans le quotidien conservateur The Daily Telegraph : "Les séparatistes russes ont intérêt à saper l'autorité du gouvernement central, notamment dans la perspective des présidentielles du 25 mai. C'est pourquoi les nationalistes [ukrainiens] feront également pression sur Kiev et exigeront que le gouvernement fasse preuve de fermeté pour éviter que ne se répète l'affront de Crimée. … Les sept semaines qui nous séparent des élections offrent aux extrémistes des deux camps de nombreuses possibilités d'accélérer le rythme. Les pro-russes n'ont aucun intérêt à ce que le scrutin se déroule bien. Les nationalistes ukrainiens attiseront les tensions pour mobiliser le plus grand nombre d'électeurs possibles. En raison de cette polarisation, il est quasiment impossible que Kiev et le Kremlin atteignent pacifiquement leurs objectifs."

The Guardian - Royaume-Uni | 20.09.2006

La crise politique hongroise

L'historien Mark Almond s'attache à replacer les événements hongrois dans un contexte historique. "Rappelez-vous la rhétorique anti-communiste de 1989. 'Plus jamais de mensonges'. Et bien aujourd'hui, elle revient en force. (...) Coincés dans un cadre économique dessiné par Washington et Bruxelles - les exigences du FMI et les critères de convergence pour l'adoption de l'euro -, les nouveaux politiciens européens n'offrent pas de réelle alternative à leur électorat. (...) 1956 [année de la révolte hongroise] a été symptomatique d'un malaise général d'un bout à l'autre du monde socialiste. Les événements actuels de Budapest devraient marquer la crise du dogmatique 'modèle libéral'. En dépit des belles paroles sur la démocratie et la liberté d'entreprendre censées aller de pair, pour les électeurs, tout est joué d'avance."

The Guardian - Royaume-Uni | 21.03.2006

La Biélorussie après les élections

"En protégeant la Biélorussie des ravages causés par les fondamentalistes de l'économie de marché, et en offrant au peuple biélorusse la croissance économique et la prospérité, Loukachenko a su semer les graines d'une société pluraliste au lieu d'abandonner les richesses de l'Etat aux mains d'une demi-douzaine de conseillers occidentaux", écrit depuis la capitale biélorusse Mark Almond, lecteur en histoire moderne à l'Université d'Oxford. "La Biélorussie est loin d'être parfaite, mais c'est un pays dans lequel beaucoup de gens ordinaires parviennent à s'en sortir et voient leur niveau de vie progresser. Voilà pourquoi Loukachenko inspire peur et dégoût aux think tank des ministères des affaires étrangères de l'Ouest. En sauvant les Biélorusses d'un chômage de masse, il crée un exemple terrible. Que se passerait-il si ses voisins essayaient de le copier?"

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu