Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Aguilera, Cesáreo


RSS S'abonner aux textes de "Aguilera, Cesáreo" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 2 articles de l'auteur.


El País - Espagne | 18.01.2008

ETA, un obstacle à l'autodétermination du Pays basque

La gauche nationaliste basque réclame régulièrement la tenue d'un référendum sur l'autodétermination au Pays basque. Pour Cesáreo Aguilera, professeur espagnol de sciences politiques, "tant que l'organisation séparatiste basque ETA existera, une consultation de ce type sera impossible. Un référendum demande que l'organisation soit d'abord démantelée et qu'un laps de temps suffisamment long s'écoule pour que toutes les opinions démocratiques osent ensuite s'exprimer publiquement. Pour les partisans de l'Espagne unie, un ETA 'de basse intensité' est un moindre mal, car tant que le groupe armé reste actif, il est impossible d'entamer une négociation sur l'autodétermination. Il est intéressant de constater que l'électorat de la gauche nationaliste ne se rend pas compte que la persistance d'ETA fournit aux opposants du référendum leur meilleur argument pour ne pas débattre démocratiquement du principe d'autodétermination."

El País - Espagne | 01.12.2006

La distinction entre eurosceptiques et europhobes

Estimant que les médias ont tendance à faire l'amalgame entre les termes "eurosceptique" et "europhobe", Cesáreo Aguilera, professeur espagnol de sciences politiques, établit une claire distinction. "Les eurosceptiques ont l'habitude d'accepter une UE purement économique et intergouvernementale, et ils ne s'opposent, certes de manière frontale, qu'à une éventuelle fédéralisation politique. Selon leurs calculs, l'UE n'est acceptable que si elle se contente d'être un grand marché intéressant pour faire des affaires ou recevoir des fonds. Au contraire, les europhobes s'opposent à l'UE en raison de ce qu'elle est et de ce qu'elle pourrait devenir si le processus d'intégration venait à se poursuivre. Leur logique préconise que les nations se désintéressent de l'UE, ou, mieux encore, que l'Union disparaisse complètement".

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu