Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Zsiga, Dániel


RSS S'abonner aux textes de "Zsiga, Dániel" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 2 articles de l'auteur.


Magyar Hírlap - Hongrie | 01.07.2008

Des issues à la crise pétrolière

Dans le contexte de la hausse des prix du pétrole, l'économiste Dániel Zsiga esquisse les alternatives possibles de production d'énergie dans le quotidien conservateur Magyar Hírlap : "L'énergie solaire est celle qui revêt la plus grande importance. … Les capacités de toutes les centrales électriques de la planète pourraient être remplacées par une seule et gigantesque ferme solaire d'une surface de 600 kilomètres carrés. Celle-ci pourrait être par exemple conçue au Sahara. … Une autre source d'énergie également importante est le vent. Si les Etats-Unis souhaitaient que l'ensemble de leur production électrique provienne de l'énergie éolienne, il leur suffirait d'ériger les centrales nécessaires dans trois Etats seulement. … Il faut également mentionner l'énergie marémotrice, obtenue grâce aux marées montantes et descendantes sur les mers du globe. … Malgré tout, les meneurs de l'économie mondiale persistent toujours dans leur passivité. On dirait qu'un effondrement complet de l'économie est nécessaire pour qu'ils comprennent la chose suivante : il ne sert à rien d'agir quand la catastrophe a déjà eu lieu. C'est le message le plus important du 20ème siècle."

Magyar Hírlap - Hongrie | 19.05.2008

Des spéculateurs sans scrupules

"Mais où se cachent donc les causes de la crise alimentaire ? Le fait est que les prix des sources d'énergie nécessaires à la production et au transport augmentent de façon astronomique. … Ce qui pèse toutefois encore plus, ce sont les mouvements du capital spéculatif sans scrupule : étant donné qu'il n'est presque plus possible de tirer de gros profits de l'industrie pétrolière et des secteurs financiers classiques, ceux-ci s'évadent dans l'agriculture avant que n'éclate la crise financière ! Les propriétaires des capitaux achètent en grande quantité des moyens de production et des champs et maintiennent ensemble des prix céréaliers élevés. … La solution serait de stopper immédiatement le programme de biocarburants états-unien et européen. La partie du capital spéculatif qui tire des bénéfices gigantesques de l'industrie des produits alimentaires doit être tout simplement pénalisée, même si cela semble pour l'instant irréel et irréalisable."

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu