Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Zarkova, Anna


RSS S'abonner aux textes de "Zarkova, Anna" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 4 articles de l'auteur.


Trud - Bulgarie | 15.01.2015

Nouveaux règlements de compte mafieux en Bulgarie

En Bulgarie, en l'espace de dix jours, trois entrepreneurs et une fonctionnaire municipale ont été assassinés en pleine rue. Est-ce le début d'une nouvelle série de règlements de comptes mafieux, comme lors des années qui ont précédé l'adhésion à l'UE ? C'est la question que pose le quotidien Trud : "Entre 1996 et 2006, il y a eu en Bulgarie 111 meurtres commandités. … Cette guerre des gangs a toutefois été évincée par la crise économique et on a fini par retrouver moins de cadavres. Si les morts de l'époque et les morts d'aujourd'hui devaient avoir la même pierre tombale, celle-ci porterait l'inscription 'Assassinés par un inconnu'. Chaque crime laisse des traces. Il faudrait que quelqu'un puisse les élucider. Un policier expérimenté qui a survécu aux nombreuses purges politiques dans la police ; un individu qui fasse son travail sans avoir peur de le perdre. Il faut également un procureur intelligent, dénué d'arrière-pensées et d'ambitions politiques, qui ne cède pas aux intrigues. Or de tels fonctionnaires sont devenus rares. Cela ne présage rien de bon."

Trud - Bulgarie | 17.09.2014

Bulgarie : des élections sous influence

Avant les législatives du 5 octobre, le gouvernement intérimaire bulgare a déclaré la guerre à la pratique qui consiste à acheter des voix. Le ministre de l'Intérieur Jordan Bakalov a annoncé samedi que la police mènerait une grande opération contre les bandes organisées qui proposent de l'argent aux Roms, notamment, en contrepartie de la promesse de voter pour un parti spécifique. Le quotidien Trud se montre sceptique : "Aux dernières élections, 400 cas suspects ont été répertoriés. Seuls 22 d'entre eux sont arrivés jusqu'au tribunal et un seul au final a été sanctionné par une peine de prison avec sursis. … Quelle en est la conséquence ? Les 'acheteurs de voix' se montrent de plus en plus impudents. Avant, on proposait encore de l'argent. Aujourd'hui, on a recours au chantage. Pour s'assurer la voix d'un individu, on menace de réduire son salaire, de le licencier, ou de porter atteinte à son activité, sa carrière, ses enfants ou sa tranquillité. Une chose est sûre : quiconque vend sa voix est perdant car il donne son pouvoir aux mauvaises personnes. Ceux qui ont un peu de jugeote y réfléchiront à deux fois avant de le faire."

24 Chasa - Bulgarie | 07.05.2012

Des grands-mères manipulées par des dealers

Une femme âgée de 80 ans a été arrêtée lundi en Bulgarie pour avoir cultivé dans sa cave de grosses quantités de cannabis. Elle n'est pas la seule, rappelle le quotidien 24 Chasa, qui appelle à sanctionner les trafiquants qui se servent des personnes âgées : "Cette nouvelle n'est pas un scoop. La culture du cannabis n'est pas nouvelle dans le pays. Ce n'est pas non plus un mystère que de nombreuses personnes âgées sont mises à contribution par des instigateurs pour planter du cannabis. Si elles sont prises, elles doivent déclarer qu'elles ont recours à la marijuana pour se soigner. Il est clair que pour la plupart d'entre elles, la retraite ne suffit pas pour acheter de l'aspirine. Mais ce numéro ne marche plus quand des dizaines de grand-mères sont condamnées avec sursis à cause de plantations illégales et que les trafiquants ne sont pas inquiétés."

Trud - Bulgarie | 09.05.2011

Les politiques corrompus bulgare s'en sortent

Dans le cadre du procès pour corruption contre l'ex-ministre des Affaires sociales Emilia Maslarova, le principal témoin à charge a retiré toutes ses dépositions contre elle et prétend ne pas la connaître. Le quotidien Trud croit le témoin mais regrette qu'une politique corrompue s'en sorte une fois de plus sans condamnation : "Nous nous doutions déjà que l'ex-ministre des Affaires sociales utiliserait le procès pour se laver de toute responsabilité devant la justice, comme d'autres politiques le font. Nous nous en doutions lorsqu'on nous a dit qu'un témoin protégé déclarerait lui avoir remis des pots-de-vin dans une enveloppe marron et qu'il ne savait pas exactement quel montant elle contenait. … Il faisait parallèlement l'objet de procédures d'enquête pour fraude. La police lui a probablement promis d'abandonner les charges. Lundi, le témoin a toutefois pris ses distances par rapport à ses déclarations et nous pouvons désormais parier que les poursuites à l'encontre de l'ex-ministre se termineront de la même manière que pour tous les autres politiques."

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu