Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Xenia, Tourki

Phileleftheros, Cyprus


RSS S'abonner aux textes de "Xenia, Tourki" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 5 articles de l'auteur.


Phileleftheros - Chypre | 18.11.2015

Daech, un havre pour les jeunes marginalisés

Les terroristes de Paris identifiés jusque-là sont de jeunes Français et un Belge issus de familles musulmanes et ayant grandi et vécu dans les banlieues de Paris et Bruxelles. Le quotidien libéral Phileleftheros s'interroge sur les raisons qui poussent ces jeunes dans les bras des djihadistes : "Le mécanisme de propagande de Daech est efficace et il devient dès lors très facile de recruter des jeunes. Dans de nombreuses villes européennes, il existe des centres de recrutement, notamment autour de certaines mosquées. … Or la raison principale pour laquelle de jeunes musulmans se retrouvent dans le giron des groupes extrémistes, c'est parce qu'ils se sentent marginalisés. … Une fois 'intégrés' dans une organisation terroriste, ils se sentent comme les membres à part entière d'une équipe qui les accueille, les accepte et les comprend. Aussi absurde que cela puisse paraître, ils sont prêts à n'importe quel sacrifice en contrepartie de la reconnaissance qu'on leur témoigne. Quitte à devenir des meurtriers sanguinaires."

Phileleftheros - Chypre | 28.07.2015

Washington a besoin d'Ankara et des Kurdes

Le gouvernement américain a considéré mardi que les frappes aériennes turques contre le PKK constituaient un acte d'autodéfense et que le PKK était l'agresseur. Une position qui place Washington devant un véritable dilemme, prévient le quotidien libéral Phileleftheros : "Pour les Américains, il était primordial d'avoir un allié solide face aux djihadistes. Sans les Kurdes, les djihadistes contrôleraient aujourd'hui un territoire bien plus important encore. Ceci a fait des Kurdes un acteur majeur dans les âpres conflits du Proche-Orient. Ils se sentent plus forts aujourd'hui et ils sont prêts à créer leur propre Etat. … Si le conflit devait s'aggraver entre les Kurdes et les Turcs, les Etats-Unis se retrouveraient alors dans la situation difficile de devoir soutenir tel ou tel camp. Un dilemme considérable pour Washington. Car les Américains ont besoin de la Turquie, mais aussi des Kurdes."

Phileleftheros - Chypre | 18.03.2015

Pourquoi l'Islande tourne le dos à l'UE, par Xenia Tourki

La semaine passée, l'Islande a officiellement retiré sa candidature d'adhésion à l'UE. Dans le quotidien libéral Phileleftheros, la chroniqueuse Xenia Tourki explique les raisons de cette décision : "L'Union européenne n'a toujours pas réussi à surmonter la crise. En dépit des indicateurs positifs, le fléau du chômage perdure dans de nombreux pays. Le niveau de vie a baissé et tout porte à croire que l'insécurité persistera un certain temps dans la zone euro à cause de la Grèce. Pourquoi un pays s'aventurerait-il à rejoindre une union en proie à tant de problèmes ? … La décision islandaise montre que l'UE a perdu de son charme aux yeux des peuples d'Europe. La raison en est on ne peut plus simple : l'UE a remisé les valeurs et les idéaux qui sont ses piliers. Les décisions sont prises à huis clos à l'issue de procédures bureaucratiques. Les individus n'ont plus voix au chapitre, ils ont été supplantés par les chiffres. L'UE a perdu tout attrait car elle foule aux pieds ses propres valeurs."

Phileleftheros - Chypre | 12.03.2015

Ankara, alliée tacite de Daech

Selon des informations officielles turques, un collaborateur des services secrets d'un pays appartenant à l'alliance internationale contre Daech aurait permis à trois adolescentes britanniques d'entrer en Syrie pour rejoindre les rangs de la milice terroriste. Le quotidien libéral Phileleftheros reproche à Ankara de faciliter la sortie du territoire à des djihadistes potentiels : "Suite à la pression d'Etats occidentaux, la Turquie a durci ses contrôles aux frontières. Il n'en reste pas moins extrêmement facile de franchir la frontière turque sans être inquiété. … Ankara clame faire tout son possible pour soutenir la lutte contre Daech. Ce ne sont que des paroles en l'air. Par ses actes, Ankara montre que le gouvernement est devenu un allié tacite de Daech. De crainte que les Kurdes ne l'emportent, la Turquie préfère soutenir les djihadistes."

Phileleftheros - Chypre | 12.02.2015

Assad n'a plus rien à craindre de l'Occident

Dans un entretien accordé à la BBC il y a quelques jours, le dictateur syrien Bachar Al-Assad a indiqué que son gouvernement était informé des frappes de l'alliance internationale contre Daech par le biais de tiers. De l'avis du quotidien libéral Phileleftheros, Assad n'est pas près d'être délogé du pouvoir : "Lorsque la guerre civile a commencé en Syrie, de nombreux observateurs pensaient que les jours d'Assad étaient comptés. Une prévision erronée. … L'Occident a compris qu'il ne ferait que renforcer les djihadistes s'il s'opposait à Assad. En fin de compte, l'Occident a dû faire un choix. Il s'est résolu, tacitement, à soutenir le régime syrien. Il semble que le président syrien ait conforté son pouvoir. Si l'Occident ne peut supporter l'idée d'un maintien d'Assad au pouvoir, il ne prendra pas le risque de le renverser."

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu