Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Sinn, Hans-Werner


RSS S'abonner aux textes de "Sinn, Hans-Werner" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 4 articles de l'auteur.


La Tribune - France | 30.08.2012

Hans-Werner Sinn attend le verdict de la Cour sur le MES

La Cour constitutionnelle allemande va rendre son verdict le 12 septembre sur la légitimité du pacte budgétaire et du fonds de secours européen (MES). Une décision primordiale pour l'avenir de l'Europe, estime l'economiste allemand Hans-Werner Sinn dans le journal économique libéral La Tribune : "De tous cotés, on s'inquiète de la décision que prendra la Cour. Les contribuables et les retraités européens qui ont des économies substantielles craignent qu'une décision favorable au MES n'ouvre la voie à une mutualisation de la dette de la zone euro et que ce soit alors à eux de supporter les pertes des investisseurs. En cas de décision défavorable au MES, ce sont ces derniers qui craignent d'avoir à prendre en charge la totalité des pertes qu'ils ont subies. ... On ne peut prévoir la décision de la Cour, ce qui est une bonne chose, et cela en est une encore meilleure que l'on ne puisse faire pression sur elle ou lui adresser des pétitions. L'Union européenne ne peut se fonder que sur l'Etat de droit. Si, suivant le cas, les dirigeants parviennent à s'affranchir de la loi, l'UE ne pourra jamais parvenir à la stabilité indispensable à la paix et à la prospérité."

Világgazdaság - Hongrie | 01.09.2010

Hans-Werner Sinn sur les gagnants et les perdants après la crise

Maintenant que la crise économique mondiale a été surmontée, le monde se divise en deux groupes de pays, écrit l'économiste munichois Hans-Werner Sinn dans le journal économique Világgazdaság. Certains connaissent une reprise vigoureuse, les autres traînent derrière et luttent contre de nouveaux problèmes : "Le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine (un ensemble dénommé BRIC) appartiennent au premier groupe. … Les pays du second groupe ont un problème de dette, en premier lieu les USA. … En Europe la situation est également contrastée. Les pays qui avaient connu un boom économique (la Grèce, l'Irlande et l'Espagne) restent en récession et leur PIB va continuer à baisser. … A l'opposé, l'Allemagne, la plus grande économie européenne, connaît un redémarrage étonnamment vif. … Le monde est fracturé parce que des pays comme la Grèce, l'Espagne et les USA qui ont connu une longue période de croissance financée par l'arrivée massive de capitaux étrangers ont maintenant de plus en plus de difficulté à les attirer. Symétriquement, des pays qui exportaient leurs capitaux bénéficient maintenant d'un excès de liquidité, les capitaux se détournant des pays 'saturés'. Cet excès d'offre de crédit se traduit par davantage de consommation et d'investissement, d'où un boom économique."

Világgazdaság - Hongrie | 10.11.2009

Les Etats-Unis et l'Europe, deux stratégies pour sortir de la crise

Pour surmonter la crise, les Etats-Unis vont emprunter la voie italienne et l'Europe la voie japonaise, estime le chercheur en économie munichois Hans-Werner Sinn dans le journal économique Világgazdaság : "Durant les onze premiers mois, la récession a été aussi sévère que durant les onze premiers mois de la Grande dépression de 1929. … De nombreux experts considèrent que les Etats-Unis vont essayer de jouer la 'carte italienne' : effacer leur dette publique grâce à l'inflation et dévaluer leur monnaie pour maintenir leur compétitivité sur le plan international. … Cela devrait entraîner une nouvelle baisse du dollar, favoriser les exportations et renchérir les importations américaines. … En Europe c'est la situation opposée. … Il est improbable que l'Europe joue la carte italienne. … Au contraire, elle suivra la voie japonaise. Après sa crise bancaire de 1987/1989, le Japon a connu deux décennies de stagnation et de déflation, accompagnées d'une explosion de la dette publique. Le premier défi qui va se poser aux responsables politiques européens dans les années à venir est d'éviter la répétition de ce scénario."

Világgazdaság - Hongrie | 01.09.2009

Hans-Werner Sinn sur les changements économiques et politiques

Le professeur d'économie munichois Hans-Werner Sinn se penche dans le quotidien Világgazdaság sur les changements économiques et politiques dans le monde : "Panta rhei. Tout coule. Cet aphorisme grec me vient souvent à l'esprit quand je pense aux changements économiques et politiques intervenus tout au long de ma vie. Avant qu'ils n'apparaissent, ils semblaient tout aussi invraisemblables qu'ils ont été ressentis comme naturels par la suite. Le communisme est tombé. L'Allemagne s'est réunifiée. Les Etats-Unis ont élu un président noir. Et nous nous trouvons désormais dans une phase où l'Asie rattrape l'Occident et remet en question la suprématie américaine. … Les forces de la mondialisation, libérées par la chute du communisme, ont créé un monde meilleur dans lequel les pays avancent les uns vers les autres et les inégalités diminuent. … Mais l'évolution du monde ne se fait pas sans problème. Les émissions de dioxyde de carbone montent en flèche, les ressources en combustible fossile s'épuisent rapidement et le réchauffement de la Terre s'accélère. … Le plus grand défi de la planète consiste [donc], dans les prochaines décennies, à maintenir la paix."

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu