Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Schindler, Felix

Redakteur Inland Tages-Anzeiger Schweiz


RSS S'abonner aux textes de "Schindler, Felix" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 2 articles de l'auteur.


Tages-Anzeiger - Suisse | 16.10.2015

Génocides : le double-standard de la CEDH

La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a estimé que la négation du génocide du peuple arménien ne constituait pas un appel à la haine raciale et qu'elle n'était donc pas passible de sanctions. Les juges effectuent par cette décision un regrettable distinguo, déplore le quotidien de centre-gauche Tages-Anzeiger : "Ceux qui nient l'existence du génocide arménien pourront désormais le faire en toute impunité, mais ce qui est le plus préoccupant, c'est que la CEDH procède ainsi à une hiérarchisation des génocides. Un individu qui nie l'holocauste est automatiquement coupable de haine raciale, selon les juges de Strasbourg. Mais ce ne serait pas le cas de ceux qui ne reconnaissent pas le génocide arménien. Cette décision est incompréhensible. On peut craindre que Turcs et Arméniens ne se réconcilient jamais. Le verdict de la CEDH affaiblit la position de cette minorité et ne contribue pas à une médiation salutaire."

Tages-Anzeiger - Suisse | 24.09.2013

Les Tessinois ont peur de la burqa

Suite à un vote populaire ce week-end, 65,4 pour cent des électeurs du Tessin se sont déclarés favorables à une interdiction du voile intégral, que ce canton suisse va donc adopter. Quand bien même les peurs des citoyens seraient sans fondement, le journal libéral Tages-Anzeiger appelle à les prendre au sérieux : "Les Tessinois se sont-ils laissés séduire par des populistes ? Le reproche serait simpliste. S'il est vrai que la burqa ne pose pas un véritable problème en Suisse, le malaise des Suisses face à l'islamisme extrême, pour sa part, est authentique. Ni bonnes, ni mauvaises, les peurs sont humaines. On ne saurait en vouloir à personne de se sentir mal à l'aise en présence d'une personne qui dissimule son visage - un avis que l'on ne peut que respecter, en essayant de venir à bout de ces appréhensions. La gauche a trop longtemps laissé ce terrain à l'UDC [parti national-conservateur] et serait bien avisée de définir et de revendiquer elle-même des principes de cohabitation. Quant à la droite, elle doit reconnaître que nous avons un grand retard à rattraper en matière d'intégration."

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu