Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Schäfer, Jan


RSS S'abonner aux textes de "Schäfer, Jan" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 2 articles de l'auteur.


Bild - Allemagne | 22.03.2012

Pas d'austérité pour l'Allemagne

Le gouvernement allemand a approuvé mercredi le budget pour l'année 2013. Celui-ci s'élève à plus de 300 milliards d'euros et prévoit de nouveaux crédits de plus de 19,6 milliards d'euros. Mais contracter de nouvelles dettes nuit à la crédibilité de l'Allemagne en Europe, critique le journal à sensation Bild : "L'Allemagne faisait jusque-là office d'élève modèle en matière de rigueur budgétaire. On constate que ce n'est plus le cas depuis hier. Au lieu de moins recourir au crédit, le gouvernement entend emprunter neuf milliards d'euros de plus que prévu. Un signal funeste ! Tandis que d'autres Etats de la zone euro sont contraints à une extrême austérité, l'Allemagne décide tout bonnement de lâcher la bride de la dette. Pourtant, le moment ne pourrait pas être mieux choisi pour enfin assainir le budget. La conjoncture s'améliore, les salaires augmentent, les caisses sociales débordent. Le gouvernement doit se montrer plus courageux et épargner. Pourquoi par exemple ne pas pratiquer des coupes dans les milliards affectés aux retraites et aux caisses maladie ? Pourquoi ne pas réduire les allocations familiales ? Et pourquoi introduire cette nouvelle allocation de prise en charge coûteuse ? Si l'on contraint les autres pays de la zone euro à une rigueur extrême, il faut montrer un meilleur exemple."

Bild - Allemagne | 17.06.2010

GM ruse en vain

Le groupe automobile américain General Motors veut effectuer la restructuration d'Opel sans utiliser les impôts des Allemands. Le journal à sensation Bild fait l'éloge du ministre allemand de l'Economie Rainer Brüderle qui avait refusé la demande d'aide publique de GM : "Et nous, les contribuables complètement décontenancés, posons la question : jusqu'où un groupe peut-il pousser l'arrogance ? Pendant 18 mois Opel et la société mère américaine GM ont mendié pour obtenir des milliards d'aides publiques. Les managers de l'automobile étaient impitoyables, ils pariaient, rusaient et menaçaient. Leur slogan : si vous ne nous donnez rien, nous fermerons des usines et licencierons des milliers de collaborateurs. Maintenant, tout d'un coup, GM veut restructurer Opel en utilisant ses propres moyens et sans l'aide publique. Heureusement que le ministre de l'Economie Brüderle s'était exprimé de manière véhémente à l'encontre de ces aides pour Opel. Sa réponse négative claire est venue à bout des manipulateurs de GM qui ont finalement capitulé. C'était juste mais maintenant tous les patrons le savent. Le gouvernement allemand et nous, les contribuables, ne nous faisons pas manipuler par les groupes !"

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu