Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Riedel, Annette


RSS S'abonner aux textes de "Riedel, Annette" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 4 articles de l'auteur.


Deutschlandfunk - Allemagne | 02.12.2015

OTAN : des signaux contradictoires en apparence seulement

Malgré les protestations de la Russie, l'OTAN veut accueillir le Monténégro en son sein tout en réactivant le Conseil OTAN-Russie. Ces déclarations ne sont pas aussi contradictoires qu'il n'y paraît au premier abord, estime le site de la radio publique Deutschlandfunk : "L'OTAN ne peut se laisser dicter par des tiers - quand bien même ce tiers serait un poids lourd comme le président russe - les nouveaux membres qu'elle peut accueillir en son sein quand ceux-ci en formulent la demande. Le droit de chaque Etat de choisir l'alliance à laquelle il souhaite appartenir est défini par le droit international. … Le message [adressé au Kremlin] est le suivant : nous voulons davantage de contacts pour éviter que des malentendus militaires n'entraînent des réactions en chaîne catastrophiques. Et parce que nous avons besoin de vous en tant que partenaire stratégique sur la scène internationale. Les tentatives de réanimation du Conseil OTAN-Russie peuvent être un instrument efficace. Au demeurant, en dépit de notre besoin de coopération, nous ne laissons pas le Kremlin nous imposer notre agenda, y compris dans le dossier syrien."

Deutschlandfunk - Allemagne | 17.12.2014

Palestine : une reconnaissance assortie d'attentes

Le Parlement européen a soutenu mercredi la reconnaissance d'un Etat palestinien indépendant, conditionnée cependant à une relance des discussions de paix entre la Palestine et Israël. Plusieurs parlements européens ont d'ores et déjà reconnu le pays en tant qu'Etat. La radio publique Deutschlandfunk se félicite de ce que la résolution formule des attentes envers les deux pays : "Il aurait pu être néfaste que le Parlement européen reconnaisse la Palestine sans y mettre aucune condition. Une Palestine dont une partie du territoire est dirigée par le Hamas, formation qui énonce dans ses statuts l'éradication de l'Etat d'Israël. … Ce qui est important et juste dans la résolution, c'est qu'elle souligne le droit à l'existence d'Israël autant que l'obligation de l'Etat hébreu à renoncer à des mesures susceptibles de compromettre les négociations de paix, si souhaitables et pourtant si peu réalistes actuellement : notamment la construction effrénée de colonies."

Deutschlandfunk - Allemagne | 14.11.2013

Expliquer l'Europe pour contrer le populisme

La nouvelle alliance d'extrême droite n'est pas encore un motif d'inquiétude, mais pour exorciser le risque, les partisans de l'UE doivent réussir à rapprocher l'Europe de ses citoyens, estime la radio publique Deutschlandfunk : "Il y a matière à s'alarmer, parce que ces forces vont en s'amplifiant. Elles affaiblissent tous ceux qui veulent construire l'Europe. … Il y a matière à se rasséréner quand on se rappelle que finalement, lorsque différents d'individus, issus de différents partis et de différents pays, veulent former un groupe [au Parlement européen], les intérêts supranationaux opèrent toujours inévitablement un certain rééquilibrage. ... Alarmés et rassérénés à la fois, les députés, candidats, gouvernements et commissaires européens ne devraient toutefois pas se méprendre sur un point : S'ils ne réussissent pas à mieux faire comprendre l'UE et son action, s'ils ne parviennent pas à rallier les citoyens à leurs décisions, il ne faudra pas s'étonner que les sirènes nationalistes aient carte blanche pour séduire les électeurs, partout en Europe."

Deutschlandradio Kultur - Allemagne | 28.05.2013

L'UE, pas fiable au niveau international

L'UE doit trouver une position commune dans sa politique syrienne, car sa désunion envoie un signal dévastateur à la communauté internationale et au dictateur syrien Assad, estime la radio publique Deutschlandradio : "L'indivision récurrente de l'UE sur le plan politique, trop importante pour qu'elle puisse agir, est un tremplin pour Assad et ses semblables. … On ne peut compter sur l'UE au niveau international. Cela a déjà été le cas lors du récent cycle de négociations sur le climat. C'est précisément là où l'UE aurait besoin de tout son poids, afin d'être perçue comme un acteur mondial à prendre au sérieux, que l'on renonce à passer des compromis, alors que l'on est si habitué à le faire dans les affaires internes, pour le meilleur ou pour le pire."

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu