Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Łomanowski, Andrzej


RSS S'abonner aux textes de "Łomanowski, Andrzej" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 2 articles de l'auteur.


Rzeczpospolita - Pologne | 18.12.2015

Les gesticulations d'un leader impuissant

Le président russe semblait être complètement à court d'idées lors de sa conférence de presse, juge le quotidien conservateur Rzeczpospolita : "Il était impossible de dire s'il avait la moindre idée d'une solution politique permettant de mettre fin aux affrontements en Syrie. Au fond, il s'est contenté de rejeter les propositions américaines. Il n'a pas non plus évoqué de feuille de route pour résoudre les conflits en Turquie et en Ukraine. Des conflits qu'il a peut-être déjà oubliés, conscient de les avoir déjà perdus. S'il s'exprimait sur la question, il serait contraint de le reconnaître. Tant que ces crises perdureront, il pourra du moins continuer à prétendre être un grand dirigeant victorieux, qui préside aux destinées de la planète. D'où la constance de ses insultes, menaces et vociférations."

Rzeczpospolita - Pologne | 18.08.2014

La Pologne ne fait pas assez pour l'Ukraine

Les ministres des Affaires étrangères allemand, français, russe et ukrainien étaient réunis dimanche à Berlin pour discuter de la crise ukrainienne. Leur homologue polonais n'avait pas été invité, ce qui a été vivement critiqué à Varsovie. Des critiques infondées, pour le quotidien conservateur Rzeczpospolita: "La société polonaise entretient certes des relations amicales avec l'Ukraine. Cela faisait longtemps en effet qu'il n'y avait pas eu un tel mouvement de sympathie spontané vis-à-vis de l'un de nos voisins. Mais en est-il de même pour notre gouvernement ? Un exemple : la Hongrie aurait livré la semaine dernière des armes à Kiev. D'après le ministère russe des Affaires étrangères, ces livraisons auraient même inclus des chars. Or, notre gouvernement se contente de vouloir y envoyer des gilets pare-balles et des casques. N'est-ce pas totalement dérisoire comparé à des chars d'assaut ? Pourquoi faudrait-il inviter la Pologne et non la Hongrie ? Voilà la question qu'il faut se poser."

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu