Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Nuspliger, Niklaus


RSS S'abonner aux textes de "Nuspliger, Niklaus" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 3 articles de l'auteur.


Neue Zürcher Zeitung - Suisse | 15.05.2015

Sans autre mesure, les quotas ne changeront rien

Le système de quotas proposé par la Commission européenne ne mettra pas un terme au drame des réfugiés en Méditerranée, selon le quotidien libéral-conservateur Neue Zürcher Zeitung : "En effet, un coefficient de répartition ne propose aucune alternative à une traversée périlleuse pour les migrants. Seule une augmentation drastique des contingents de réfugiés accueillis pourrait appeler d'autres mesures incitatives. A ceci s'ajoutent des objections d'ordre plus pratique : empêcher un Syrien transféré en République tchèque de tenter sa chance sur le marché du travail au noir en Allemagne nécessitera des contrôles considérables, et un régime de sanctions très bureaucratique. … Etant donné que chaque pays de l'UE a sa propre procédure d'asile, des questions d'égalité de traitement se posent : enverra-t-on un demandeur d'asile irakien dans un pays de l'UE où le taux de reconnaissance des Irakiens est particulièrement élevé ? Ou dans un pays où ses chances d'obtenir l'asile sont plus faibles ? Si l'on veut que le système de quotas fonctionne, les procédures d'asile et les normes d'hébergement et de suivi des candidats doivent également être harmonisées."

Neue Zürcher Zeitung - Suisse | 17.04.2015

Les réfugiés, victimes de la lâcheté européenne

Au cours de cette seule semaine, plus de 400 réfugiés seraient morts noyés en Méditerranée. La recherche d'une réponse européenne à cette crise s'assimile à une véritable errance, déplore le quotidien libéral-conservateur Neue Zürcher Zeitung : "Les ratés de la politique migratoire sont liés au flou qui entoure la répartition des responsabilités entre l'UE et les Etats membres. S'il existe un système d'asile commun, Bruxelles ne dispose pas de moyens adaptés pour faire valoir des normes uniques au sein des Etats européens. Ceux-ci sont compétents en ce qui concerne la protection des frontières et le sauvetage de migrants ; l'agence de protection des frontières Frontex, sous-financée, ne peut apporter qu'un appui complémentaire. Frontex est par ailleurs dépendante des Etats membres, lesquels doivent mettre à sa disposition navires, hélicoptères et personnel. Il résulte de ce partage des compétences une tentative indigne de se délester du problème : la Commission européenne se retranche derrière les Etats membres tandis que ceux-ci refusent d'assumer leurs responsabilités."

Neue Zürcher Zeitung - Suisse | 30.10.2014

Immigration : convergence trompeuse entre Londres et Berne

Selon les médias, le Premier ministre britannique David Cameron étudierait l'introduction de quotas d'immigration pour les ressortissants de l'UE. Pour la Suisse, qui a d'ores et déjà sollicité de nouvelles négociations avec l'UE sur la libre circulation des personnes, cela ne présente qu'un avantage trompeur, argumente le quotidien libéral-conservateur Neue Zürcher Zeitung : "Si Cameron réussit à convaincre d'autres pays européens, il se pourrait que l'Union se montre plus conciliante envers la Suisse. Berne pourrait discrètement attendre l'issue de la joute entre Londres et Bruxelles, si seulement les instigateurs de l'initiative contre l'immigration de masse ne l'avaient pas dotée d'un délai de mise en application de trois ans, affaiblissant du même coup la position de la Suisse dans les négociations. La Confédération se trouve à présent pressée par le temps et son désir de négocier la libre circulation menace de devenir une épreuve de vérité sur la gestion par l'UE des demandes de Londres. Ce qui serait plutôt au détriment de la Suisse, car les partisans de la ligne dure à la Commission européenne et parmi les Etats de l'UE auraient encore plus de mal à se montrer bienveillants envers la Suisse."

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu