Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Němec, Jiří


RSS S'abonner aux textes de "Němec, Jiří" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 2 articles de l'auteur.


Mladá fronta dnes - République tchèque | 28.01.2014

L'Holocauste mérite plus d'attention

A l'occasion de la Journée internationale de commémoration de l'Holocauste, lundi, le juriste Jiří Němec appelle dans le quotidien libéral Mladá fronta Dnes à cultiver cette mémoire auprès des jeunes générations : "De tout temps, le racisme et la xénophobie ont été un danger pour la démocratie. Il est nécessaire d'évoquer la question dans nos écoles et de montrer à nos enfants les camps de Terezín et d'Auschwitz. Qui parmi nous s'est déjà rendu avec ses enfants ou avec ses petits-enfants, ces dernières années, à Terezín ou à Lidice [village martyr] ? Qui parmi nous a déjà effectué un séjour privé ou professionnel à Munich, avec une visite du tout premier camp de concentration nazi, celui de Dachau ? … Commémorer l'holocauste une fois par an n'est pas assez. Lorsque mon vieil ami - un enseignant de Hesse - est venu pour la première fois avec ses élèves à Prague, la seule excursion qu'il a organisée en dehors de la ville était une visite du camp de Terezín."

Právo - République tchèque | 23.05.2013

Le président tchèque doit avoir plus de marge

Le nouveau président tchèque, Miloš Zeman, a justifié mercredi ses immixtions répétées dans la politique quotidienne du pays en indiquant que son élection au suffrage direct conférait à son mandat une plus grande importance que n'en avaient ses prédécesseurs. Le quotidien de gauche Právo approuve cette position et appelle à étendre les compétences du président : "Il ne s'agit pas seulement de Zeman, mais aussi des futurs présidents. C'est une erreur que les droits constitutionnels n'aient pas été changés en même temps que l'introduction du suffrage direct. C'est assurément nécessaire. On ne peut attendre d'un président directement élu qu'il accepte en l'état toutes les habitudes constitutionnelles. Ceux qui ont élu Zeman n'attendent certainement pas de lui qu'il reste assis sans rien dire dans son coin. Il était clair qu'il exercerait une influence active sur la vie politique. Si on dispose désormais d'un président directement élu, alors il faut s'habituer à lui."

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu