Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Niitra, Sirje


RSS S'abonner aux textes de "Niitra, Sirje" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 2 articles de l'auteur.


Postimees - Estonie | 21.06.2011

Le sauna pour sentir bon dans le bus

A Tallinn, de plus en plus de passagers sont priés de descendre des bus et des trains en raison de leur odeur incommodante. Le quotidien Postimees demande plutôt de lutter contre l'origine du problème : "Parmi les causes les plus importantes, le manque d'hygiène corporelle et aussi la pauvreté. Combien existe-t-il encore de saunas ? Quelques-uns seulement. Dans nos villes, des quartiers entiers n'ont pas l'eau chaude courante et parfois, il faut même aller chercher de l'eau froide dans la cour. Rassembler une fois par an à Tallinn les SDF pour les amener au sauna de la [rue] Raua tänav ne suffit apparemment pas. Il faudrait organiser des jours de toilette bien plus souvent. L'afflux ces jours-ci dans les saunas montre bien que l'intérêt et le besoin existent, même si cela reste un plaisir coûteux."

Postimees - Estonie | 29.09.2009

La taxe élevée sur le tabac fait fleurir le marché noir

Le quotidien Postimees estime que les hausses drastiques de la taxe sur le tabac en Estonie ont peu de sens : "Les individus se partagent tout simplement en deux groupes : fumeurs et non-fumeurs. Ces derniers temps, les fumeurs ont été sanctionnés pour ainsi dire en série : en quatre ans, la taxe sur le tabac a augmenté graduellement jusqu'à représenter une hausse globale de 230 pour cent. On ne peut pas dire avec certitude combien de personnes ont arrêté de fumer suite à cela. Ce qui est sûr, c'est qu'il y a toujours beaucoup de fumeurs, sauf qu'il leur reste moins d'argent pour acheter autre chose. Ce qui est irritant, c'est que cette hausse de la taxe sur le tabac n'a pas pour autant entraîné une augmentation des revenus de l'Etat, au contraire : le marché noir fleurit, et l'espoir d'engranger des millions bénis ne s'est pas réalisé pour le fisc. Pendant ce temps, les contrebandiers rient sous cape car ils font d'excellentes affaires. Et à Narva [à la frontière russe], pratiquement plus aucun magasin ne propose de cigarettes légales."

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu