Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Keyman, Fuat


RSS S'abonner aux textes de "Keyman, Fuat" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 2 articles de l'auteur.


Radikal - Turquie | 05.03.2014

Une poudrière de plus aux confins de la Turquie

Des navires de guerres russes ont traversé mardi le Bosphore pour se rendre en Crimée, dans la mer Noire. Un conflit dans cette zone pourrait aussi avoir de vastes conséquences pour la Turquie, prévient le quotidien libéral Radikal : "La crise en Crimée pourrait déclencher une seconde 'guerre froide' entre l'Ouest et la Russie, et faire de la mer Noire le théâtre central de cet affrontement. On sait que du point de vue des intérêts géostratégiques et des politiques de défense, la Crimée est nettement plus importante pour l'équilibre régional et international que la Syrie, par exemple. … Obama tente de dissuader Poutine de prendre de nouvelles mesures. Chacun sait que s'il échoue à le freiner, la crise criméo-ukrainienne pourrait rapidement s'étendre à la Géorgie et à la Biélorussie. La Turquie souffre déjà des crises en Irak et surtout en Syrie. Si un conflit vient s'y ajouter au Nord, en Crimée, l'avenir s'annonce difficile."

Milliyet - Turquie | 04.09.2013

Une intervention en Syrie peut déstabiliser la Turquie

La Turquie, qui demande depuis des mois un changement de régime en Syrie, se déclare favorable à une intervention militaire dans le pays voisin. Une intervention qui comporte toutefois toute une série de risques, met en garde le quotidien conservateur Milliyet : "Premièrement, le recours par le régime d'Assad à des armes chimiques ou autres missiles contre la Turquie. Deuxièmement, des attaques terroristes comme celle de Reyhanlı. Troisièmement, des provocations susceptibles d'accroître les tensions confessionnelles en Turquie [entre alévis et sunnites]. Quatrièmement, certaines actions qui torpilleraient le processus de paix [avec le PKK kurde]. Le problème du PKK pourrait ressurgir, et la question kurde redevenir insoluble. … Il faut rappeler que sur ce point, ni les Etats-Unis, ni l'OTAN ne peuvent apporter leur secours. La Turquie devra se protéger seule. Sachons-le."

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu