Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Karagül, Ibrahim


RSS S'abonner aux textes de "Karagül, Ibrahim" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 3 articles de l'auteur.


Yeni Şafak - Turquie | 16.06.2015

A l'aide des Kurdes, les USA veulent affaiblir la Turquie

Les combattants des Unités de protection du peuple (YPG), la branche armée du parti politique laïc kurde syrien (PYD), ont repris au groupe terroriste Daech le poste-frontière qui sépare la ville turque d'Akçakale de la ville syrienne Tall Abyad. Une bataille qui a entraîné un nouvel exode de réfugiés syriens vers la Turquie. C'est le résultat de l'alliance stratégique entre les Etats-Unis et les Kurdes dans la région, explique le quotidien proche du gouvernement Yeni Şafak : "Cette fois-ci, le projet profitera à l'aile kurde du PKK. ... Avant les élections, alors que la perspective d'une coalition gouvernementale se profilait déjà en Turquie, certains éléments [aux Etats-Unis] ont accéléré l'opération qui consistait à neutraliser la Turquie dans le nord de la Syrie, à rompre tous les liens avec le sud et à créer un corridor reliant le nord de l'Irak à la Méditerranée. Un projet démocratique dévastateur est sur le point d'être lancé : l'expulsion, voire le nettoyage ethnique des Turkmènes et des Arabes du pays. Il s'agit peut-être de la dernière étape d'une stratégie dont le but est de décrédibiliser la Turquie au sein des pays voisins qui s'étaient ouverts à elle ces dernières années, et d'isoler à nouveau l'Anatolie."

Yeni Şafak - Turquie | 18.08.2014

L'Allemagne, au coeur d'un complot contre la Turquie ?

D'après des informations du magazine Der Spiegel, le Service de renseignement allemand (BND) aurait surveillé la Turquie, son partenaire de l'OTAN, depuis 2009. Pour le quotidien pro-gouvernemental Yeni Şafak, cela ne fait que confirmer de vieilles suspicions : "Ceux qui suivent ces questions de près savent combien les services secrets allemands sont actifs dans notre pays. Les différentes tensions survenues entre l'Allemagne et la Turquie l'année dernière doivent être envisagées de ce point de vue. Les renseignements allemands font partie des puissances qui ont joué un rôle actif dans l'organisation et le déroulement des protestations du parc Gezi. On peut donc partir du principe que l'Allemagne est au cœur des complots fomentés contre le gouvernement Erdoğan. Si l'on se penche de plus près sur les opérations de surveillance effectuées par la NSA, le mouvement Gülen et le BND, on constatera que celles-ci sont indissociables et font partie d'un tout. Ces actions de surveillance s'inscrivent dans un projet global d'espionnage."

Yeni Şafak - Turquie | 11.09.2013

Mettre fin au massacre au lieu de tergiverser

Rien ne sera résolu avec la destruction des armes chimiques syriennes, met en garde le quotidien islamo-conservateur Yeni Şafak : "Si l'on se contente de confisquer les armes et de se retirer, cela signifie qu'on abandonne la Syrie à son sort et que nous sommes tous coupables de crimes contre l'humanité. Turquie, Etats-Unis, Russie et Iran : la mesure primordiale que vous pouvez entreprendre pour l'humanité, c'est de renoncer aux calculs stratégiques et mettre fin au massacre. Tant qu'on ne l'aura pas fait, il n'y aura pas de solution, et une intervention militaire ne ferait qu'aggraver le problème et le rendre insoluble. Les positions adoptées ont figé la Syrie dans la violence. Nos alliés et nos ennemis peuvent rester tels qu'ils sont. Mais au nom de l'humanité, adoptons cette mesure."

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu