Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Çalışlar, Oral


RSS S'abonner aux textes de "Çalışlar, Oral" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 4 articles de l'auteur.


Hürriyet - Turquie | 12.01.2016

Turquie : une chasse aux sorcières, comme dans les années 1990

Une enquête a été ouverte lundi en Turquie à l'encontre de la chaîne de télévision Kanal D, accusée de mener une "propagande terroriste". A l'origine de cette enquête, l'appel lancé vendredi par une téléspectatrice dans le cadre de l'émission populaire Beyaz Show, demandant d'accorder une plus grande attention aux victimes civiles du conflit avec les Kurdes dans le sud-est du pays. Une nouvelle chasse aux sorcières, déplore le quotidien conservateur Hürriyet : "Accuser le présentateur d'une émission de divertissement de propagande au profit d'une organisation terroriste, alors qu'il n'a absolument rien à voir avec cela, c'est tout à fait inacceptable.  … Dans la lutte antiterroriste, certaines forces au sein de l'Etat adoptent une logique qui ressemble à celle de l'Etat dans les années 1990. Or, on ne peut pas dire que cette attitude a été couronnée de réussite par le passé. De ce point de vue, les années 1990 ont été une période sinistre et douloureuse. Il ne servirait absolument à rien de tenter à nouveau de restreindre les libertés et de museler les voix critiques dans notre pays."

Hürriyet - Turquie | 25.08.2015

Le PKK aussi doit œuvrer pour la paix

Le leader du parti pro-kurde HDP, Selahattin Demirtaş, a appelé samedi le PKK à renoncer formellement à la violence en Turquie. Un appel tardif mais bienvenu, juge le quotidien conservateur Hürriyet : "Il sera impossible de juguler ce processus sanglant si l'on ignore, sous-estime ou minimise les attaques perpétrées par le PKK. En tant que citoyens, nous pouvons bien entendu appeler l'Etat, c'est-à-dire le pouvoir situé de l'autre côté de cette tragédie, à renoncer lui aussi à la violence. On peut affirmer que les bombes ne résoudront pas le problème. Réclamer une solution qui soit conforme aux lois existantes. … Or de telles déclarations de paix, que le PKK n'envisage pas le moins du monde, semblent tout à fait caractéristiques du pacifisme à la turque. Un véritable pacifisme consisterait à s'opposer de façon impartiale à ceux qui ont recours aux armes et qui agissent hors du cadre de la loi."

Radikal - Turquie | 09.02.2015

La polarisation de la Turquie inquiète (aussi) l'AKP

Le vice-Premier ministre turc Bülent Arınç a mis en garde contre le danger d'une division de la société turque. La première moitié de celle-ci vote pour le parti au pouvoir AKP, tandis que l'autre moitié honnit la première, a-t-il déclaré samedi dans un entretien avec la chaîne CNN Türk, appelant l'AKP à tenir un langage d'unité. Des propos d'une sincérité étonnante, juge le journal en ligne libéral Radikal : "Arınç évoque la polarisation de la société et se montre conscient des risques encourus. … Si une personnalité aussi importante de l'AKP fait ce type de déclaration, on ne peut s'empêcher de se demander ce que cela signifie, si cela est révélateur d'une tendance au sein du parti ou bien s'il ne s'agit que d'une opinion personnelle. On peut toutefois concevoir qu'une majeure partie de l'AKP et de sa direction s'inquiètent de la polarisation de la société. 'Il est nécessaire d'éviter une aggravation des tensions politiques' selon Arınç ; cette déclaration marque une tendance que l'on ne peut occulter."

Radikal - Turquie | 05.08.2014

Les médias occidentaux irrespectueux envers la Turquie

'Erdoğan, le nouveau sultan': ce titre fait la une du dernier numéro du magazine Der Spiegel dans les kiosques, répondant parfaitement à la vision que l'Occident se fait de la Turquie, déplore le journal libéral en ligne Radikal : "Il est vrai que la Turquie a son lot de problèmes : la main mise sur la presse, la justice et le quotidien, les partis uniformisés et les lois sur les partis, la Constitution, les revendications laissées pour compte des Alévis, les manifestants qui ont perdu la vie suite aux violences policières, des centaines de jeunes incarcérés et bien plus encore. Or le tableau d'ensemble est différent : la Turquie est sur le point de réaliser la plus grande réconciliation de son histoire avec les Kurdes. Ceci ne cadre pas avec l'image d'une dictature grandissante, hostile à la liberté. Et comment expliquer aussi les règlements juridiques importants concernant les Arméniens et d'autres minorités ? Concernant la société civile, on peut également énumérer un certain nombre d'acquis. … Le peuple fera son choix aux présidentielles. Ou l'Occident préfère-t-il que ce choix soit fait par quelqu'un d'autre?"

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu