Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Buccini, Goffredo


RSS S'abonner aux textes de "Buccini, Goffredo" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 3 articles de l'auteur.


Corriere della Sera - Italie | 29.08.2014

'Frontex-Plus' n'aidera pas les migrants

Une nouvelle mission de la Frontex, l'agence européenne de surveillance des frontières extérieures, aidera l'Italie à secourir les migrants en Méditerranée. L'opération "Frontex Plus" débutera en novembre, a déclaré la commissaire en charges des Affaires intérieures de l'UE, Cecilia Malmström, à l'issue d'une rencontre avec le ministre italien de l'Intérieur, Angelino Alfano. On ouvre ainsi un nouveau chapitre de la politique migratoire erronée de l'UE, déplore le quotidien conservateur Corriere della Sera : "On détruira les embarcations des passeurs, affirme Alfano. La destruction de ces rafiots est malheureusement la seule mesure concrète annoncée par notre ministre de l'Intérieur. ... En général, les bateaux des passeurs sombrent d'eux-mêmes. Mais quoi qu'il en soit, on n'arrêtera pas les vagues de migrants en détruisant leurs embarcations. ... Même si l'on en détruisait des milliers chaque mois, cela ne dissuadera ni les migrants ni les passeurs de tenter la traversée. Au lieu de couler les bateaux, on ferait mieux de s'en prendre aux passeurs qui tiennent la barre."

Corriere della Sera - Italie | 15.10.2013

L'Italie doit gérer seule ses frontières

Face aux dernières tragédies de l'immigration au large de Lampedusa, l'Italie a renforcé sa surveillance en Méditerranée. Le Premier ministre, Enrico Letta, et ses ministres de la Défense, des Affaires étrangères et de l'Intérieur ont finalisé, lundi soir à Rome, les contours de la mission 'mare nostrum'. Le quotidien libéral-conservateur Corriere della Sera salue cette mission : "Lampedusa n'est pas une république autonome, mais un avant-poste italien dans nos eaux territoriales. S'il est vrai que la question des flux migratoires est un problème européen au regard de l'accord de Schengen, il est également vrai que Lampedusa est notre frontière, et que l'on ne peut attendre guère plus de nos partenaires européens que de la compassion. A présent, l'Italie doit se montrer crédible. La mission doit être efficace. … Notre marine effectue un excellent travail au large de la Sicile. Notre propos n'est donc pas de redorer son blason, mais de lui apporter enfin les moyens qu'elle réclame depuis des années, pour générer un changement durable."

Corriere della Sera - Italie | 22.07.2013

Italie, le naufrage du procès 'Concordia'

Un an et demi après le naufrage du Costa Concordia, des peines allant de 18 à 34 mois de prison ont été  prononcées contre cinq co-accusés, quatre membres d'équipage et le directeur de l'unité de crise de Costa Crociere, notamment pour "homicides pluriels par imprudence". Il ne manquerait plus que le capitaine bénéficie lui aussi de circonstances atténuantes, s'emporte le quotidien libéral-conservateur Corriere della Sera : "La question ne porte pas sur la clémence des peines ou les artifices judiciaires. Il en va de notre image. Le monde entier nous regarde. 32 morts, et cinq des six accusés s'en sortent avec de légères réprimandes. … Le résultat est d'autant plus grotesque qu'il ne reste plus que le sixième accusé : le capitaine Francesco Schettino, qui, par son attitude insupportable et irresponsable, constitue une véritable offense aux familles des victimes. Il ne sera pas le bouc-émissaire. C'est une caricature vivante de l'Italie, pays de bouffons. Depuis le naufrage du 13 janvier 2012, il n'a pas montré le moindre signe d'humilité ou de contrition ; il préfère rejeter la faute sur d'autres."

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu