Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Assheuer, Thomas


RSS S'abonner aux textes de "Assheuer, Thomas" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 2 articles de l'auteur.


Die Zeit - Allemagne | 13.02.2009

Thomas Assheuer sur l'anti-modernisme catholique

Suite à la réhabilitation de quatre évêques de la Fraternité traditionnaliste de Saint Pie X, Thomas Assheuer évoque dans l'hebdomadaire Die Zeit l'anti-modernisme catholique du pape Benoît XVI. "Que le pape Benoît XVI, dans sa lutte contre le libéralisme, réhabilite les antisémites de la Fraternité de Saint Pie X, cela tient du scandale politique déjà maintes fois mentionné et aussi du scandale théologique dont on n'a pas encore compris le sens. Au nom de qui l'Eglise catholique agit, semble désormais évident. Elle ne représente pas les personnes qui souffrent, celles qui attendent le sauveur du monde mais le Christ victorieux d'une théologie platonique qui annonce une seule vérité triomphante. Les relations peuvent être aussi diaboliques que l'on peut se l'imaginer, finalement, c'est le salut intemporel de l'Eglise qui triomphe sur l'époque impie du modernisme. … Si je ne me trompe, les tendances libérales à la mode ont remporté une belle victoire sans absolument aucune sollicitation spirituelle vis-à-vis d'elles-mêmes. Les religions bricolées, qui flirtent avec l'ésotérisme, pour lesquelles les attentes d'absolu de l'évangile ont toujours été une épine dans le pied devraient aussi triompher. Il est vrai que l'interrègne de Benoît XVI en tant qu'intellectuel mondial, en tant que voix de l'espérance dans une société mondiale fatiguée par les luttes de religion et de cultures, est historique. Les énergies messianiques du modernisme qui, ironiquement, ont trouvé asile à Rome pour un moment historique ont été transmises à Barack Obama car finalement, il faut bien vivre avant de mourir."

Die Zeit - Allemagne | 17.12.2008

Thomas Assheuer sur le quotidien et les médias dans la crise

Thomas Assheuer explique dans l'hebdomadaire Die Zeit comment nous assimilons la crise économique et écologique au quotidien avec l'aide des médias : "Cela peut paraître curieux, mais le fait de communiquer continuellement sur la crise ôte à celle-ci la violence que devrait susciter sa prise de conscience. Les mêmes médias qui dressent le tableau de cette catastrophe et qui accordent de la place à l'idée selon laquelle 'toute chose a ses limites', l'affaiblissent par la même occasion. Pourquoi ? Parce que chaque choc que la machine médiatique met en image à travers une transposition poétique, est désamorcé par sa répétition incessante. La photographie d'un pauvre courtier newyorkais qui entasse une boîte en carton dans sa Porsche après son licenciement, illustre certes le déclin de Wall Street mais elle offre également un cadre rassurant à ce qui est encore inimaginable. Les images d'un ours polaire femelle et de ses petits dérivant sur un bloc de glace, allant au devant d'une mort tragique, font un effet semblable. La monotonie séquentielle avec laquelle l'apocalypse est gravée dans les consciences collectives, endort l'effroi contre lequel elle souhaite pourtant mettre en garde. Pour dire les choses telles qu'elles sont, la vérité se meurt quand elle est répétée inlassablement dans les médias."

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu