Navigation

 
Important :
Vous vous trouvez sur le site des archives euro|topics. Vous pouvez consulter notre revue de presse quotidienne à l´adresse www.eurotopics.net.

Home / Liste des auteurs


Ash, Timothy


RSS S'abonner aux textes de "Ash, Timothy" sous forme de fil RSS


Dans la revue de presse européenne, euro|topics a cité jusqu'à présent 2 articles de l'auteur.


La Repubblica - Italie | 21.04.2015

'L'autre Russie' existe, par Timothy Garton Ash

Le 9 mai, la Russie fêtera le 70e anniversaire de la victoire soviétique sur l'Allemagne nazie lors de la Seconde Guerre mondiale. En raison du rôle joué par la Russie en Ukraine orientale, la plupart des dirigeants européens ont refusé de participer aux commémorations. En dépit de tous les problèmes, l'avènement d'une autre Russie reste tout à fait plausible, explique l'historien britannique Timothy Garton Ash dans le quotidien de centre-gauche La Repubblica : "Il est certain que la nouvelle Russie ne naîtra pas ce 9 mai, lorsque le Kremlin célèbrera le 70e anniversaire de la fin de ce que les Russes appellent la 'grande guerre patriotique'. Il est possible que celle-ci n'émerge pas avant le 9 mai 2025, voire même 2045, mais il ne faudra jamais abandonner l'espoir de cette autre Russie, et il faut avoir la foi dans les Russes qui œuvrent à son avènement. Il y a une autre Russie. Elle est incarnée par l'opposant assassiné Boris Nemtsov et par les citoyens qui viennent déposer des fleurs sur le pont où il a été tué - et que l'on surnomme déjà le 'pont Nemtsov'. Si certains ont pu être intimidés par ce meurtre et le climat qu'il a créé, la résistance d'une poignée d'autres s'en sera surement trouvée renforcée."

Kyiv Post - Ukraine | 26.11.2013

Vu d'ailleurs : Kiev ne mérite pas les aides de l'UE et du FMI

Le président ukrainien, Viktor Ianoukovitch, a déclaré mardi dans un entretien télévisé que son pays n'était pas suffisamment prêt pour conclure un partenariat avec l'UE. Ce qu'il veut en réalité, c'est recevoir des fonds sans avoir à mener de réformes, analyse l'économiste Timothy Ash dans le quotidien libéral Kyiv Post : "Le gouvernement veut bénéficier d'aides financières de l'UE et du FMI sans avoir à fournir de contrepartie. Il veut obtenir des subsides à titre gracieux pour garantir sa réélection en 2015. La question posée à l'UE et au FMI est la suivante : le gouvernement mérite-t-il une aide économique généreuse et sans condition ? Son bilan est en demi-teinte au niveau des réformes économiques et politiques, et l'avenir ne promet pas de grand changement. … Les Etats de la périphérie européenne, comme la Grèce et Chypre, se demanderaient certainement pourquoi cet Etat non-membre bénéficie d'un programme de sauvetage 'light', alors que de leur côté, ils ont dû passer à la moulinette pour obtenir l'argent de la troïka."

» Liste des auteurs


Google+ LinkedIn Digg Delicious Academia.edu

D'autre contenu